Stephen King, héros des lecteurs de journaux

22/01/2019

Ce début d’année est particulièrement difficile pour la presse écrite, notamment pour The Portland Press Herald, un journal de l’Etat du Maine. Alors que le nombre d’abonnés ne cesse de diminuer, le directeur du quotidien annonce la suppression de la rubrique littéraire du journal. Mais Stephen King n’a pas dit son dernier mot !

Particulièrement sensible à ce journal distribué dans la région où il réside, le célèbre auteur américain décide de prendre les choses en main et appelle le Portland Press Herald à ne pas supprimer sa rubrique littéraire. L’affaire devient une priorité pour Stephen King qui rappelle l’importance des critiques littéraires, notamment pour les auteurs locaux.

La direction du journal répond au cri d’alerte de l’auteur lancé sur Twitter, relayé par plus de 8 000 fans. Compte tenu de la crise et de la faible rentabilité du quotidien, Stephen King reçoit donc un défi : trouver au moins 100 nouveaux abonnés pour compenser la perte d’argent générée par la rubrique littéraire.

Qu’à cela ne tienne ! Grâce aux tweets de l’auteur, le Portland Press Herald a gagné en l’espace de quelques jours 250 nouveaux abonnés.

La conclusion de cette histoire revient donc à Stephen King :

« Merci à tous ceux qui se sont abonnés au Press Herald. Vous avez sauvé la mise. Il y a des pays où les arts sont considérés comme vitaux, mais malheureusement, pas celui-ci. »

Chroniqueuse littéraire, je suis tombée dans la marmite de livres étant petite. Libraire dans l’âme, attachée de presse dans la vraie vie, je m’attache à transmettre le grand secret de la vie éternelle : la lecture (et la pierre philosophale pour les plus chanceux) !
0 I like it
0 I don't like it

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *