Top 10 des séries génialissimes devenues nullissimes

07/01/2019

Cette année, nous attendons énormément de séries qui risquent d’être incroyables. Enormément. La seule chose qui nous inquiète serait qu’elles soient incroyables mais incroyablement ratées. Ce ne serait pas la première fois qu’une série à la base génialissime devienne absolument nullissime… La preuve par 10 : 

10. 13 Reasons Why

13 Reasons Why était l’une des meilleures séries de l’année 2017. Bouleversante et criante de vérité, elle n’avait laissé personne indifférent et avait mis d’accord une grosse majorité du public. Et face à ce succès fracassant, Netflix a décidé de continuer l’aventure avec une deuxième saison, considérée déjà pour beaucoup comme absurde. Preuve en est que nous avions raison : celle-ci est inutile et tire beaucoup trop sur la corde. À part détruire l’image de certains personnages, dont Hannah, on n’a pas trop compris à quoi servait cette énième saison que certain.e.s d’entre nous choisirons d’oublier. Cependant, on attend encore de voir. Après tout, une saison 3 est aussi sur la route. Peut-être que… 

9.  Desperate Housewives

Desperate Housewives était LA série de l’année 2005 (oui, on sait, ça fait des lustres et oui, vous vous faites vieux/vieille). Et d’année en année, elle était de plus en plus drôle, de plus en plus intense, de plus en plus prenante. Et puis Nicolette Sheridan, a.k.a Eddie Britt, est partie… Puis, les scénarios catastrophes se faisaient de plus en plus récurrents pour être réalistes. Puis l’intrigue devenait bancale et les personnages moins attachants. Puis la série devenait prévisible : toujours un(e) nouveau/elle voisin(e) avec un sombre secret. Forcément, les audiences en ont pâti et d’une moyenne de 25 millions de téléspectateurs en saison 1, la série est descendue à 8 millions pour sa dernière et ultime saison ! Il était temps qu’elle se termine et malheureusement, pas de la meilleure des manières… 

8. Orange is the new black

Orange is the new black a été l’une des première séries originales de Netflix. Et elle a été l’un de ses premiers et plus gros succès. En même temps, elle était originale, drôle et poignante à la fois : après Prison Break pour les hommes, les femmes avaient maintenant elles aussi leur série « pénitencière ». Puis passé l’effet de nouveauté, les histoires répétitives et futiles de cul des détenues devenaient chiantes et ennuyeuses. Pourtant, à la saison 5, bam, les scénaristes ont pris un tournant plus engagé et plus puissant. Pour finalement retomber comme un soufflé dans la saison 6… Heureusement, la saison 7 sera la dernière et on l’espère, plus forte encore. 

7. Glee

Glee était l’une des meilleures séries de l’année 2009 (oui, on le sait, vous avez compris, toutes les séries de ce top étaient les meilleures de leur année). Mais celle-ci était aussi celle de l’année 2010 et 2011. Puis forcément, le lycée a dû se terminer pour certain.e.s des personnages phares de la série : Rachel et Kurt sont partis à New York City, Rachel rencontre un autre garçon qui la fait douter de ses sentiments pour Finn, les nouveaux personnages censés remplacer les O.G. sont beaucoup moins attachants et charismatiques, certains anciens cessent d’ailleurs d’apparaître complètement dans la série. Enfin, bref, toute la magie et le charme de Glee ont disparu avec la saison 4. Et malheureusement, jusqu’à la fin de celle-ci, ils ne sont jamais revenus.  

6. Pretty Little Liars

Comme ses prédécesseurs dans ce classement, Pretty Little Liars a été marquante et a connu un grand succès à sa sortie, et ce pendant plusieurs saisons. Du suspens, du mystère, des rebondissements, des surprises et bien sûr beaucoup de romance… elle avait tous les ingrédients pour plaire aux petits comme aux grands. Et puis, elle a fait dans les longueurs et dans l’irréalisme. A c’est Mona puis finalement non. C’est peut-être ce jumeau secret d’Alison. Puis c’est Ezra, c’est Toby, ah non en fait c’est tout le monde, c’est pas une personne, c’est une coalition. Ah mais non c’est cette jumelle secrète dont personne n’a jamais entendu parler avant le tout dernier épisode de la série… Franchement, c’était tiré par les cheveux et ridicule. Il était temps que cette série, pourtant superbe à ses débuts, se termine. 

5. The Vampire Diaries 

The Vampire Diaries a connu un succès aussi fulgurant qu’inattendu et ses acteurs, Ian Somerhalder et Nina Dobrev, ont très vite atteint le statut de superstars. Pourtant, dès la saison 5, l’intrigue est devenue, pas insipide, mais n’ayons pas peur des mots : archi naze. C’était naze, naze, naze. C’était trop. On nous dit que Klaus est le pire méchant, pour finalement nous dire « ah non, c’est Silas… ah mais non, en fait, on a oublié de vous présenter Kai… Ah mais zut, y a aussi Lily Salvatore, la maman de Stefan et Damon… ». Franchement, c’était ridicule et à chaque fois, c’était nul de chez nul. Alors que les critiques étaient de plus en plus enthousiastes de la saison 1 à la saison 4, elles sont descendues en chute libre à partir de la saison 5, tout comme les audiences. Certains épisodes ne parvenaient même plus à dépasser le million de téléspectateurs et Nina Dobrev a choisi de quitter le navire avant la fin, rendant la série encore plus inutile à continuer. 

4. Once Upon a Time

Once upon a time était probablement la série la plus magique de tous. Comparable à un Disney, elle nous faisait rêver de la plus belle manière qui soit. Elle avait réussi avec un brio rare à mélanger tous les contes de notre enfance sans que cela ne semble exagéré ou ridicule. Bien au contraire. Elle était extraordinaire et même parfaite. Malheureusement, et ce top le prouve bien assez, face au succès, les scénaristes ont voulu tirer sur la corde encore et encore. Je ne vous apprends rien : quand on tire trop sur une corde, elle se casse. Et dans ce cas, c’est le public et même les 3 acteurs principaux qui se sont cassés. D’une moyenne de 12 millions de téléspectateurs, elle est passée à… 3 millions. Et forcément, le départ de Blanche-Neige, Charmant et leur fille Emma Swan a été la goutte d’eau. Malgré une tentative de reboot pour la septième et ultime saison, rien n’y a fait : le public n’est jamais revenu, tout comme la crédibilité de l’intrigue de la série. 

3. Lost

Tout comme Desperate Housewives, Lost était une série sortie en 2005, appelée « grand cru » car elles ont marqué le renouveau des séries américaines et ont réussi à dépasser les 20 millions de téléspectateurs lors de leur saison 1. Mais comme Desperate Housewives, Lost s’est « perdue » (vous avez compris le jeu de mots ?) dans une intrigue abracadabrantesque. Et en même temps, comment voulez-vous que des personnes disparues sur une île après le crash d’un avion pendant 6 ans (six ! Six ! SIX !) donnent une histoire un tant soit peu crédible ? Les scénaristes eux-mêmes trouvaient ça tellement ridicule… qu’ils ont décidé à la toute fin de la série de faire genre que tout ça ne s’était jamais passé et que c’était un rêve. WTF. 

2. Prison Break

Prison Break est également une série sortie en 2005 et faisant partie de la célèbre liste des « grands crus ». Et en même temps, il y avait de quoi. Une intrigue incroyable et originale, un scénario extrêmement bien ficelé, des acteurs au charisme renversant (coucou Wentworth Miller) et que d’ailleurs nous retrouverons plus tard dans The Mentalist et/ou The Walking Dead. Il n’y a rien à dire : la saison 1 était parfaite de A à Z. La saison 2 était passable même si les premiers signes de faiblesse commençaient à se faire voir. Puis il y a une saison 3… et une saison 4. Pire encore, une saison 5 qui venait mettre à mal tout ce que la saison 4 avait bâti, soit la mort de Michael Scofield ! Et là, les acteurs principaux, Wentworth Miller et Dominic Purcell, ont révélé que Netflix était en pourparlers pour récupérer les droits de la série et lui offrir une saison 6. WTF ?! Combien de fois les frères devront-ils s’échapper de prison et enquêter sur d’effroyables complots ?! Parfois il faut savoir f*cking arrêter le massacre. 

1. The Walking Dead 

The Walking Dead mérite amplement sa place de numéro 1 dans ce classement. Cette série était clairement la meilleure d’entre toutes celles-ci. Elle était incroyable et parfaite en tout point. Zéro défaut. Elle serait même comparable à un Game of Thrones pour toutes les sensations qu’elle nous a procurées au visionnage, soit des frissons, de la peur et de l’excitation. D’ailleurs, elle a été souvent comparée à la série phare de HBO, c’est dire la qualité qu’elle avait. Mais alors que la première s’est envolée de saison en saison, The Walking Dead s’est violemment crashé au sol à partir de la saison 6, voire 7 si on est gentil. Un rythme d’une abominable lenteur, une intrigue qui n’en finit pas, des répétitions, un scénario prévisible, des personnages qui n’évoluent pas, un showrunner qui se débarrasse d’un acteur phare juste parce qu’il ne s’entendait pas avec lui, plus rien n’allait. Pire, deux des personnages principaux, Andrew Lincoln (Rick) et Lauren Cohan (Maggie), ont décidé de ne pas rempiler et sont partis au bout de 6 épisodes de la saison 9… Comme pour The Vampire Diaries ou Once Upon a Time, un personnage principal qui quitte sa série avant la fin n’annonce rien de bon. D’ailleurs, notons que les audiences d’une moyenne de 17 millions pour la saison 1 sont passées à… 5 millions pour la saison 9. C’est une tristesse sans nom que de voir une telle série se terminer comme ça. Car oui, soyons réalistes : il est impossible qu’elle puisse remonter la pente. Et si la saison 9 n’est pas la dernière, nous sommes prêts à parier que la saison 10, elle, le sera. 

Dites-nous ce que vous pensez de ce classement et n’hésitez pas à nous mettre en commentaire quelle(s) autre(s) série(s) vous y verriez !

Passionnée par les sushis, j’ai appris à maîtriser cet art en regardant mes séries télé préférées. Entre deux makis, je m’intéresse aussi à l’univers d’Harry Potter, de Disney, au cinéma et à la photographie. Sinon, est-ce que je vous ai dit que j’aimais les sushis ?
3 I like it
0 I don't like it

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *