Vauriens - Un recueil de nouvelles surprenant !

06/01/2019

Titre : Vauriens

Auteur : George R. R. Martin & Gardner Dozois

Editions : Pygmalion

Prix : 25,90 €

Parution : 31 octobre 2018

Nombre de pages : 812 pages

Genre : Nouvelles

Résumé : Crapules, escrocs, canailles, voleurs, tricheurs, coquins... Parfois héros, parfois non, ces personnages nous fascinent.

Quels que soient l'époque, le lieu ou le genre dans lequel ils prennent place, Gardner Dozois et George R.R. Martin les adorent autant que les bonnes histoires. Ils ont donc sollicité les plus grands auteurs de best-sellers pour créer les meilleurs bad guys de la littérature.

Découvrez ces vingt et une nouvelles inédites, pleines de rebondissements, de plans machiavéliques et de surprises.

.

Comme je le dis souvent, les recueils de nouvelles sont le meilleur moyen de découvrir un auteur qu’on ne connaît pas sans être obligé de se plonger dans un roman entier au risque de ne pas l’apprécier. En l’occurrence, l’originalité de Vauriens réside dans sa thématique : les méchants. C’est d’ailleurs la raison principale pour laquelle j’ai accepté de recevoir ce livre, pour l’envoi duquel je remercie les éditions Pygmalion. 

A chaque fois que je me retrouve à chroniquer ce type d’ouvrages, je ne sais jamais comment le faire. Il est effectivement impossible de revenir sur chaque nouvelle et, à la fois, parler seulement d’une ou deux me semble injuste. Je vais donc plutôt me concentrer sur les auteurs et sur la surprise que j’ai eue de n’en connaître quasiment aucun. Ce que j’ai particulièrement apprécié, au-delà du fait de découvrir de nouvelles plumes et de nouveaux univers, c’est le mélange des genres proposé dans ce livre. De la fantasy, du fantastique, du polar, de la science-fiction, il y en a pour tous les goûts ! Contrairement à beaucoup d’autres recueils, chaque auteur s’est illustré dans son genre de prédilection et ça a été un vrai plaisir de basculer d’un auteur à un autre au fil des pages. 

Comme je le disais au début, Vauriens se distingue par sa thématique principale qui vise à mettre les méchants en avant. Alors ça ne veut pas forcément dire que toutes les nouvelles sont tristes ou gores, simplement un soin tout particulier y est apporté aux antagonistes. D’autre part, et vous l’avez sans doute déjà remarqué sur la couverture, la dernière histoire du recueil se situe dans l’univers de Game of Thrones (bien avant tous les événements avec lesquels nous sommes désormais familiers) et même si elle est loin d’être essentielle à la saga principale, c’était néanmoins agréable d’avoir un petit avant-goût de ce qui nous attend dans la dernière saison dont la sortie est prévue cette année. 

En somme, Vauriens est un recueil de nouvelles très réussi qui vous fera sans aucun doute passer un excellent moment de lecture. J’ai pour ma part lu une ou deux histoires par jour et je vous recommande de faire de même afin de voyager le temps de quelques pages en compagnie d’esprits torturés et âmes tourmentées…

.

Contrairement à beaucoup de gens, j’ai eu la chance de recevoir ma lettre d’admission à Poudlard et j’ai obtenu mon diplôme de sorcellerie il y a quelques années déjà. Depuis, je me suis spécialisé dans l’étude de la littérature des moldus et je prend un grand plaisir à découvrir une nouvelle forme de magie : celle des mots.
1 I like it
0 I don't like it

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *