Entre les lignes - Une lecture en dents de scie

27/02/2019

Titre : Entre les lignes

Auteur : Michelle Adams

Editions : Milady Suspense

Prix : 19,50 €

Parution : 16 janvier 2019

Nombre de pages : 377 pages

Genre : Thriller

Résumé : Quand Chloé Daniels ouvre les yeux, elle n’a aucun souvenir des événements qui l’ont conduite à l’hôpital. Complètement amnésique, elle ne reconnaît personne autour d’elle – ni sa famille ni son reflet dans le miroir. Elle a tout oublié, même son prénom.
De retour à la maison, ses parents lui racontent peu à peu sa vie d’avant : avocate, elle était séparée d’un mari violent et mère d’un enfant… Un enfant mort, par sa faute, dans l’accident de voiture dont elle a réchappé.
Pour calmer ses angoisses, Chloé peut compter sur son père, psychiatre, et sur un de ses collègues. Mais les séances d’hypnose virent au cauchemar. Quel rôle a-t-elle vraiment joué dans l’accident ? Qui est cet homme qui la menace constamment ?
Prisonnière d’une mémoire défaillante, complètement dépendante, Chloé veut comprendre pourquoi on lui ment.

.

Michelle Adams est devenue rapidement populaire au moment de la sortie de son premier roman : Sisters. Dès lors, nombreux ont été ceux à la qualifier de nouvelle figure incontournable du thriller psychologique et j’ai donc souhaité me faire mon propre avis en me plongeant dans son deuxième roman. Je remercie par conséquent les éditions Milady pour leur envoi malgré le fait que ma lecture n’ait pas été aussi mémorable que je l’aurais souhaité. 

J’ai tout d’abord apprécié la thématique du roman qui m’a rappelé Une présence dans la nuit dont je vous ai parlé il y a quelques semaines. Une femme qui se réveille après un accident sans aucun souvenir de ce qui s’est passé ni des jours qui ont précédé le drame. Autour d’elle, personne ne semble vouloir lui révéler la vérité et certains l’empêchent même de la découvrir par ses propres moyens. Le suspense est donc construit autour du fameux accident et du mystère qui l’entoure. 

Si j’ai rapidement été pris dans l’intrigue proposée par l’auteure, je me suis finalement lassé de l’histoire au bout d’une centaine de pages. En cause : un rythme très lent et un procédé narratif quasiment dénué d’action. Chloé se retrouve en effet coupée du monde et cela engendre forcément une forme d’introspection qui m’a bien souvent ennuyé… Je me suis effectivement peu retrouvé dans le personnage de la jeune femme et ne me suis donc pas vraiment attaché à elle, malgré quelques scènes très touchantes qui m’ont profondément ému. 

Le dénouement, quant à lui, m’a plutôt satisfait malgré sa prévisibilité flagrante. Je ne sais pas si c’est parce que l’auteure a décidé de l’amener d’une manière trop longue mais j’ai deviné le pourquoi du comment une bonne centaine de pages avant que l’explication ne soit donnée. Mais il n’empêche que j’ai trouvé l’ensemble crédible et bien pensé ! 

En conclusion, ma lecture a vraiment été marquée par des hauts et des bas qui n’ont pas cessé d’altérer mon opinion générale. Je ne suis donc pas contre l’idée de retenter l’expérience une nouvelle fois avec Michelle Adams en sachant en avance dans quel genre d’histoire je mets les pieds ! 

.

Contrairement à beaucoup de gens, j’ai eu la chance de recevoir ma lettre d’admission à Poudlard et j’ai obtenu mon diplôme de sorcellerie il y a quelques années déjà. Depuis, je me suis spécialisé dans l’étude de la littérature des moldus et je prend un grand plaisir à découvrir une nouvelle forme de magie : celle des mots.
0 I like it
0 I don't like it

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *