Poupée Russe : un jour sans fin façon Netflix

04/02/2019

Imaginez Un jour sans fin, le film avec Bill Murray où il revit encore et encore la même journée, mais au lieu de se lever et de revivre la même journée, le personnage principal meurt, encore et encore, sans aucune raison apparente. Ajoutez à cela l’actrice Natasha Lyonne d’Orange is the new black et vous avez la nouvelle comédie dramatique de Netflix intitulée Poupée Russe (Russian Doll).

Le thème de l’éternel recommencement a souvent été traité sur le grand l’écran et si, la plupart du temps, il s’agissait d’une occasion pour faire le point sur sa personne et essayer de devenir meilleur en tirant parti de cette boucle temporelle, dans Poupée Russe, l’héroïne ne comprend pas pourquoi elle ne fait que mourir, encore et encore. Cette New-Yorkaise, qui répond au nom de Nadia, est à elle seule l’archétype du personnage exubérant, cigarette en bouche et bière à la main, embarqué dans une histoire peu ordinaire où elle ne cesse de mourir, un soir de fête.

Co-crée par Amy Poehler (Parks and Recreation) et la réalisatrice Leslye Headland (Bachelorette), la recette de cette nouvelle série Netflix semble donc être humour noir et mystères morbides avec une protagoniste haute en couleur. Préparez-vous à finir cette série en un rien de temps et, peut-être, la recommencer encore et encore.

Poupée Russe est à découvrir sur Netflix depuis le 1er février. 

94s kid. Je vis d’art, d’astres et d’eau fraîche. Je suis, semble-t-il, attachée à la littérature, aux séries et aux langues (entre autres choses tout aussi folles). Je combats les caprices des mots sur le champ des idées coincées sur la langue. Je peux faire d’une série un long film de quatorze heures et la traduction, c’est sacré !
0 I like it
0 I don't like it

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *