Tomi Ungerer, le brigand disparu

10/02/2019

Connu partout dans le monde, notamment pour ses contes comme Les Trois Brigands ou Jean de la Lune, Tomi Ungerer s’en est allé en ce début du mois de février, à 87 ans.

Né à Strasbourg en 1931, le grand dessinateur laisse une ville endeuillée à laquelle il était resté très attaché malgré son déménagement en Irlande où il s’est éteint. Depuis 2016 avait lieu une exposition sur son œuvre, dans un musée portant son nom.

Principalement connu pour ses livres pour enfants, publiés en France à L’école des Loisirs, Tomi Ungerer était un virtuose du trait à l’oeuvre très diverse. Outre ses dessins érotiques (des maîtresses SM « Totempole », des grenouilles en plein kamasutra « Grenouillages », …), la publication en 1961 des Trois Brigands lui assure une renommée internationale.

 

 

Résumé : Il était une fois trois vilains brigands… dont la vie changea totalement le jour où ils rencontrèrent Tiffany, la petite orpheline. De trois méchants elle en fit … des bienfaiteurs de l’humanité.

 

 

Il a été récompensé par de nombreux prix tout au long de sa carrière : le grand prix national des Arts graphiques, le prix Hans Christian Andersen (le Nobel du livre pour la jeunesse), le titre de Commandeur de la Légion d’honneur et le Grand Bretzel d’Or.

Tomi Ungerer laisse derrière lui un bel héritage pour la littérature jeunesse et, plus largement, pour le monde des arts graphiques.

Chroniqueuse littéraire, je suis tombée dans la marmite de livres étant petite. Libraire dans l’âme, attachée de presse dans la vraie vie, je m’attache à transmettre le grand secret de la vie éternelle : la lecture (et la pierre philosophale pour les plus chanceux) !
0 I like it
0 I don't like it

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *