La Revanche - Une conclusion intéressante !

20/03/2019

Titre : La Revanche

Auteur : Marie Lu

Editions : Pocket Jeunesse

Prix : 18,50 €

Parution : 3 janvier 2019

Nombre de pages : 400 pages

Genre : Young Adult / Science-fiction

Résumé : La suite du phénomène Warcross !
Emika n'est pas sortie indemne du championnat Warcross. Déterminée à mettre fin aux sinistres projets d'Hideo Tanaka, son ancienne idole, elle s'unit aux Phoenix Riders. D'autant plus qu'une nouvelle menace s'insinue dans les rues de Tokyo : quelqu'un a mis la tête d'Emika à prix. Sa seule chance de survie est Zéro, celui qu'elle a traqué pendant des semaines pour Hideo ! Emika découvre bientôt que sa protection a un prix. Jusqu'où sera-t-elle prête à aller pour détruire Hideo,
l'homme pour lequel elle aurait sacrifié sa vie ?

.

Lorsque je me suis plongé dans Warcross l’année dernière, je n’attendais rien de spécial de ma lecture. Marie Lu étant une auteure particulièrement appréciée dans le genre Young Adult et n’ayant pour ma part jamais lu aucun de ses romans, je m’étais donc essentiellement basé sur les avis des autres avant d’entamer le premier tome de cette duologie. Celui-ci s’est finalement révélé être une très bonne surprise qui m’a donné envie de poursuivre l’aventure avec cette suite et fin pour laquelle je remercie les éditions Pocket Jeunesse.

Tout comme son prédécesseur, La Revanche est un roman bourré d’action et de rebondissements qui se dévore en à peine quelques heures. Le style de Marie Lu est certes très simple mais il a le mérite d’être efficace et correspond parfaitement au type de narration qu’on retrouve ici. Les chapitres sont plutôt courts, les twists nombreux (certains sont d’ailleurs très bien trouvés et ont eu le don de compliquer plus encore la vie des personnages) et l’équilibre entre action et émotion parfaitement maintenu. 

Je dois avouer que les protagonistes de cette duologie ne font pas partie de ceux qui m’auront le plus marqué dans ma vie de lecteur mais ils n’en sont pas moins bien travaillés. Emika est évidemment au centre de l’intrigue, Hideo, quant à lui, est plus en retrait mais toujours présent en arrière plan ; néanmoins, c’est l’évolution et je dirais même la révélation de Zero qui m’a le plus impressionné. Alors que j’avais une certaine vision de lui dans le premier tome, j’ai été plus qu’étonné par le rôle que l’auteure a choisi de lui attribuer. 

S’agissant d’une suite, je ne vais pas spécialement rentrer dans les détails de l’intrigue mais sachez qu’elle tient parfaitement la route et est bien ficelée. J’aurais peut-être préféré une plus grande prise de risques car avec du recul l’ensemble demeure quand même très (trop ?) linéaire, dans le sens où on sait plus ou moins dès le départ vers quoi on se dirige. Toutefois, mention particulière pour la fin qui n’est pas aussi niaise que dans d’autres romans Young Adult, bien que j’aurais préféré qu’elle soit un poil plus dramatique. 

En somme, il s’agit d’une duologie très agréable que j’aurais tendance à recommander si vous cherchez une lecture addictive et surprenante dans un univers geek assez intéressant. De mon côté j’ai deux autres livres de l’auteure dans ma PAL et je pense prochainement les en sortir afin d’avoir une idée plus large de son travail.

.

Contrairement à beaucoup de gens, j’ai eu la chance de recevoir ma lettre d’admission à Poudlard et j’ai obtenu mon diplôme de sorcellerie il y a quelques années déjà. Depuis, je me suis spécialisé dans l’étude de la littérature des moldus et je prend un grand plaisir à découvrir une nouvelle forme de magie : celle des mots.
0 I like it
0 I don't like it

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *