L'été où j'ai vu le tueur : des frissons au rendez-vous !

13/03/2019

Titre : L'été où j'ai vu le tueur

Auteur : Claire Gratias

Editions : Rouergue

Prix : 12,80 €

Parution : 9 janvier 2019

Nombre de pages : 204 pages

Genre : Jeunesse, épouvante

Résumé : L'été est trop tranquille dans le village d'Hugo, qui ne part pas en vacances. Ce gros lecteur de romans d'épouvante a beaucoup d'imagination, et à force de s'ennuyer, il finit par voir des choses inquiétantes. Mais ne les aurait-il pas inventées ? Tous ces chiens, par exemple, qui meurent les uns après les autres ? Une simple épidémie ? Un thriller pour jeunes ados, jouant sur l'épouvante... jusqu'à ce que le danger devienne bien réel !

.

Et bien c’est avec plaisir que je vous retrouve aujourd’hui pour cette nouvelle chronique. Plus le temps passe, plus je dévore de romans… et désormais je commence à avoir lu pas mal des parutions publiées aux éditions Rouergue. Et à chaque fois, c’est une belle découverte. Je ne connaissais pas ces éditions jusqu’à l’année dernière, et au final ça me donne de plus en plus envie de lire les différents livres publiés chez eux. C’est une maison d’édition qui peut répondre à plusieurs attentes : si vous aimez les romans jeunesse, sur le mal-être adolescent ou même encore des petits thrillers bien poussés, je pense que cet article peut vous intéresser.

Ici, l’histoire se déroule dans le village d’Hugo…. Depuis quelques temps il dévore des tonnes et des tonnes de livres pour faire face à l’ennui des vacances puisqu’il n’est pas parti en vacances, contrairement à ses copains. Pour palier à cela, il enchaîne les lectures… sauf qu’il va commencer à se passer des choses assez étranges en plein cœur du village. Par exemple : de nombreux chiens meurent au fur et à mesure. Pourquoi ? Est-ce une épidémie ? Un empoisonnement ou encore quelque chose dont la source est encore inconnue ? 

Pour un roman jeunesse, j’ai été drôlement surprise. Pourquoi ? Tout simplement parce que l’auteur a réussi à me captiver du début à la fin. On s’attache au personnage principal Hugo et en tant que grand lecteur, on se retrouve facilement en lui. On comprend sa passion. L’auteur permet donc au lecteur de se reconnaître et d’entrer de manière rapide dans l’histoire.

Le bonus de ce livre, c’est le côté sombre, voire même épouvante que l’auteur a réussi à mettre en place au fur et à mesure des pages. Au début, tout va bien… cependant plus on avance dans l’histoire, plus cela devient tordu, stressant. Il se passe vraiment des choses inquiétantes dans ce village et on se pose de nombreuses questions qui vont donc alimenter notre lecture avec envie. 

C’est un roman qui se lit facilement puisqu’il fait 200 pages. Donc si vous voulez tenter l’aventure et découvrir cette maison d’édition que je vous recommande chaudement, n’hésitez pas à le faire avec cette histoire qui sera prenante sans pour autant que vous trouviez le temps long. 

.

Agée de 24ans, étudiante en première année de Master de l’Enseignement, de l’Education et de la Formation. Je suis passionnée de livres (j’aime tous les genres que ça soit thriller, fantastique, témoignage, jeunesse, romance), mais aussi de séries TV puisque j’adore passer ma journée à enchaîner les épisodes les uns après les autres
0 I like it
0 I don't like it

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *