L'Outsider - Un excellent thriller fantastique !

27/03/2019

Titre : L'Outsider

Auteur : Stephen King

Editions : Albin Michel

Prix : 24,90 €

Parution : 30 janvier 2019

Nombre de pages : 576 pages

Genre : Thriller / Fantastique

Résumé : Le Diable peut avoir de nombreux visages. Et s'il avait le vôtre ?

Le corps martyrisé d'un garçon de onze ans est retrouvé dans le parc de Flint City. Témoins et empreintes digitales désignent aussitôt le coupable : Terry Maitland, l'un des habitants les plus respectés de la ville, entraîneur de l'équipe locale de baseball, professeur d'anglais, marié et père de deux fillettes. Et les résultats des analyses d'ADN ne laissent aucun doute. Dossier classé. À un détail près : Terry Maitland a un alibi en béton. Et des preuves tout aussi irréfutables que les preuves qui l'accusent.
Qui se cache derrière ce citoyen au-dessus de tout soupçon ?

.

Cela faisait un petit moment que j’avais envie de découvrir Stephen King dans un genre différent de celui dans lequel il excelle, à savoir l’horreur. Je m’étais ainsi procuré Mr Mercedes, premier tome d’une trilogie policière qui me tente depuis pas mal de temps déjà ! Toutefois, lorsque j’ai eu la possibilité de recevoir L’Outsider je me suis jeté sur l’occasion, chose que je n’ai absolument pas regrettée car j’ai passé un excellent moment de lecture pour lequel je remercie les éditions Albin Michel. 

Ce nouveau roman de Stephen King est clairement divisé en deux parties. La construction narrative de la première s’inscrit parfaitement dans les codes du thriller moderne avec un meurtre (atroce), une enquête policière, des interrogatoires et la récolte d’indices. Pour tout vous dire, j’ai été totalement happé par les 200 premières pages tant l’intrigue prenante et addictive proposée par le maître de l’horreur m’a étonné. Ce dernier m’a en effet habitué à des récits plus lents et descriptifs, loin du rythme haletant qu’on retrouve dans L’Outsider. La seconde partie, en revanche, se rapproche davantage du Stephen King que tout le monde connaît et si je dois être complètement honnête, je ne sais pas si j’ai vraiment apprécié ce retour aux sources… En fait, j’ai tellement été bluffé par l’intrigue policière que j’aurais préféré rester dans une histoire 100% réaliste. D’un autre côté, l’auteur est évidemment réputé pour son talent d’introduire systématiquement du fantastique dans ses écrits ; ça semble donc logique qu’il ait procédé de la même façon ici. Une fois la transition faite, toutefois, j’ai retrouvé avec plaisir le style de Stephen King, tellement unique et immersif.

Comme souvent, le lecteur est propulsé dans une petite bourgade américaine où tous les habitants se connaissent. Lorsqu’un enfant est brutalement assassiné, tout désigne Terry Maitland, l’entraîneur de l’équipe locale de baseball de la ville. Le seul problème est que celui-ci a un alibi en béton qui va diviser les opinions. Au fil des pages on sent la tension monter et j’ai franchement adoré le moment où tout finit par exploser. Je ne vais évidement pas vous dévoiler ce qui se passe mais sachez que la scène de l’arrivée au tribunal est tout simplement sublime. 

L’ambiance instaurée par l’auteur est quant à elle similaire à celle de son précédent roman, co-écrit avec son fils, Sleeping Beauties. On est en effet de nouveau en compagnie de  nombreux personnages dont les points de vue s’alternent d’un chapitre à l’autre. Je me suis à titre personnel particulièrement attaché à Ralph, l’inspecteur principal à l’origine de l’arrestation de Terry, qui se retrouve dans une situation des plus périlleuses lorsque des indices contradictoires entrent en sa possession. 
En parlant des personnages, je tenais également à faire une précision qui, je pense, a son importance. Au fur et à mesure de l’histoire, alors que de nouveaux protagonistes font leur apparition, une certaine Holly va à son tour intégrer l’enquête. Ceux qui ont lu Mr Mercedes la connaissent déjà puisqu’il s’agit d’un des personnages principaux de cette histoire. Pas de quoi s’en faire me direz-vous, sauf que pour l’introduire Stephen King a jugé bon de spoiler toute l’intrigue de la trilogie en dévoilant aussi bien les coupables que leurs motivations. Ce processus m’a assez agacé car en plus de ne pas apporter grand chose à l’histoire, il m’a un peu refroidi à l’idée de me plonger dans Mr Mercedes et ses deux suites…

J’ai tout de même passé un excellent moment malgré deux ou trois petits détails qui auraient largement pu être évités. Stephen King demeure néanmoins un auteur incontournable qui parvient malgré le temps à toujours autant captiver ses lecteurs avec des récits passionnants et immersifs. Son prochain roman (The Institute) a d’ailleurs déjà retenu mon attention (au point de l’acheter en VO dès sa sortie) même si je ne suis pour l’instant pas en mesure de vous communiquer une date de parution en France. 

.

Contrairement à beaucoup de gens, j’ai eu la chance de recevoir ma lettre d’admission à Poudlard et j’ai obtenu mon diplôme de sorcellerie il y a quelques années déjà. Depuis, je me suis spécialisé dans l’étude de la littérature des moldus et je prend un grand plaisir à découvrir une nouvelle forme de magie : celle des mots.
0 I like it
0 I don't like it

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *