Outresable - Une bonne histoire pour découvrir l'auteur !

19/03/2019

Titre : Outresable

Auteur : Hugh Howey

Editions : Actes Sud

Prix : 22,80 €

Parution : 2 janvier 2019

Nombre de pages : 398 pages

Genre : Science-fiction

Résumé : Depuis des siècles, le sable a tout englouti. A la surface, battu par les vents et harcelé par des dunes mouvantes, un nouveau monde essaie tant bien que mal de survivre. A sa tête, les plongeurs, une petite élite qui descend toujours plus profond à la recherche des artefacts de jadis, prisés comme autant de trésors. L'un de ces plongeurs s'apprête à partir à la recherche de Danvar, la cité mythique objet de tous les fantasmes. Pour espérer la trouver, Palmer sait qu'il lui faudra atteindre des profondeurs jamais encore explorées. Et si elle n'existe pas, sa combinaison de plongée sera son sarcophage.

.

Hugh Howey est surtout connu pour sa saga Silo qui me tente beaucoup depuis des années mais que je n’ai toujours pas eu l’occasion de lire. Lorsque j’ai eu la possibilité de recevoir Outresable, je me suis donc dit que c’était le moment de découvrir la plume de l’auteur avec un one-shot dont l’intrigue se situe dans un univers similaire, à savoir celui de la science-fiction et plus précisément du post-apocalyptique. Même si cette lecture ne s’est pas conclue par un coup de cœur, j’ai néanmoins passé un très bon moment qui m’a d’autant plus donné envie de me procurer Silo et pour lequel je remercie les éditions Actes Sud.

Contrairement à ce que j’avais imaginé (et ce que je redoutais un peu aussi), le récit proposé par l’auteur n’est pas rempli de détails techniques ou scientifiques. C’est toujours ce qui me fait peur dans la science-fiction adulte, les descriptions trop pointilleuses ayant tendance à me faire rapidement perdre le fil. En l’occurrence, Hugh Howey a privilégié une narration très addictive et particulièrement immersive qui m’a agréablement surpris. 

L’intrigue d’Outresable tourne principalement autour d’une famille nombreuse dont les membres s’efforcent de survivre dans un monde où le sable a tout englouti. D’ailleurs ce dernier ne s’est pas arrêté là puisqu’il continue de se développer et de détruire les cités éphémères que sont forcés de bâtir les personnages. C’est donc un groupe de nomades qu’on va suivre à mesure qu’ils parcourent le désert à la recherche d’objets ou de biens grâce auxquels ils pourraient marchander. 
Je me suis très rapidement attaché aux personnages et j’ai adoré suivre leurs péripéties mouvementées dans un univers original et, je dois bien l’avouer, plutôt angoissant ! La plume de l’auteur est d’ailleurs tellement visuelle qu’on a vraiment l’impression d’y être, et je dirais même de ressentir physiquement ce que vivent les personnages (autant la chaleur accablante que les bourrasques de sable sur la peau).
Et puis il y a ces expéditions dans les profondeurs du désert qui m’ont passionné. Certaines d’entre elles ont d’ailleurs failli me rendre claustrophobe tant l’auteur est parvenu à les rendre réelles à l’aide d’une imagination débordante et communicative.  

Mon seul regret est peut-être un manque d’approfondissement général. C’est typiquement le genre d’histoire qui mériterait une suite car il y a encore tellement de pans de l’intrigue à explorer. J’aurais donc aimé qu’Outresable soit le premier tome d’une saga plutôt qu’un one-shot. 
J’ai néanmoins passé un moment de lecture très agréable et je me languis désormais de poursuivre l’aventure avec la trilogie Silo !

.

Contrairement à beaucoup de gens, j’ai eu la chance de recevoir ma lettre d’admission à Poudlard et j’ai obtenu mon diplôme de sorcellerie il y a quelques années déjà. Depuis, je me suis spécialisé dans l’étude de la littérature des moldus et je prend un grand plaisir à découvrir une nouvelle forme de magie : celle des mots.
0 I like it
0 I don't like it

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *