Prends ma main - Une fine intrigue psychologique

13/03/2019

Titre : Prends ma main

Auteur : Megan Abbott

Editions : Le Masque (JC Lattès)

Prix : 21,50 €

Parution : 9 janvier 2019

Nombre de pages : 336 pages

Genre : Thriller psychologique

Résumé : Kit est une jeune chercheuse en physique, ambitieuse, intelligente, en passe d’obtenir le poste de ses rêves auprès de son mentor et idole. Mais une nouvelle recrue vient troubler ses plans et son passé revient la hanter lorsqu’elle découvre que sa rivale n’est autre que Diane, sa meilleure amie du lycée, perdue de vue depuis plus de dix ans. Dix ans durant lesquels Kit s’est efforcée d’oublier Diane et le lourd secret qu’elles partagent.
Rapidement, la compétition devient un jeu dangereux qui menace de les détruire…

Un roman psychologique hypnotisant sur la capacité d’un secret à souder une amitié pour toujours. Ou la détruire à jamais.

.

Je n’avais encore jamais lu de romans de Megan Abbott, pourtant réputée dans le thriller psychologique. Prends ma main a donc été pour moi une sorte de crash test car j’ai l’impression que cette auteure est autant adorée par certains que détestée par d’autres. Je pense en réalité que c’est surtout le genre qui plaît ou non, le thriller psychologique se caractérisant effectivement souvent par des longueurs et un manque d’action qui peuvent déranger. Dans mon cas, je ne suis absolument pas réfractaire à ces dernières à partir du moment où elles servent le récit, comme c’est le cas ici. J’ai donc pour ma part passé un très bon moment pour lequel je remercie les éditions Le Masque.

Comme beaucoup de thrillers psychologiques, celui-ci est clairement divisé en deux parties. Une première moitié assez dense au cours de laquelle l’intrigue se met peu à peu en place et qui a pour objectif principal de familiariser le lecteur avec les personnages. On apprend donc à connaître Kit et Diane, aussi bien chacune de son côté que toutes les deux en même temps. En effet, une relation toute particulière lie les deux femmes, anciennes meilleures amies, qui se retrouvent des années plus tard dans un cadre totalement différent du lycée. J’ai beaucoup aimé le jeu de temporalité avec des chapitres qui alternent le passé et le présent, le premier faisant évidemment avancer l’intrigue du second. Même si l’action se fait rare au cours de ces 150 pages, la mise en place de l’histoire telle qu’elle l’a été se révèle finalement nécessaire lorsqu’on arrive à la deuxième moitié. Tout s’accélère, les rebondissements s’enchaînent et le rythme devient totalement endiablé, transformant ce roman en un véritable page turner !

Le suspense imaginé par Megan Abbott (le fameux secret avec lequel elle nous titille durant toute l’histoire) est finalement un prétexte à l’exploration des liens amicaux et familiaux qui nous unissent les uns aux autres. Toute la finesse de l’intrigue réside selon moi dans cette vision de l’amitié, de l’amour et de la famille qu’a décidé d’explorer l’auteure. Comment choisir entre son propre bien et celui d’autrui, qui faire passer en priorité, le tout dans un contexte professionnel plutôt original dans lequel les rivalités privées se mêlent aux ambitions carriéristes.

Je pense que j’aurais pu avoir le coup de cœur pour ce roman si seulement j’avais ressenti un peu plus d’empathie pour les héroïnes (auxquelles je ne me suis finalement pas tant attaché) et si la révélation du « secret » avait été à la hauteur de mes espérances. J’en attendais peut-être un peu trop alors que j’aurais simplement dû me laisser porter par l’histoire. Il n’en demeure pas moins que cela a été une très bonne découverte qui m’a donné envie de me pencher davantage sur la bibliographie de l’auteure en attendant la sortie de son prochain roman.

.

Contrairement à beaucoup de gens, j’ai eu la chance de recevoir ma lettre d’admission à Poudlard et j’ai obtenu mon diplôme de sorcellerie il y a quelques années déjà. Depuis, je me suis spécialisé dans l’étude de la littérature des moldus et je prend un grand plaisir à découvrir une nouvelle forme de magie : celle des mots.
0 I like it
0 I don't like it

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *