Sakura tome #5 : un retour gagnant !

06/03/2019

Titre : Sakura, clear card arc

Auteur : Clamp

Editions : Pika Editions

Prix : 6,40€

Parution : 7 mars 2019

Nombre de pages : 154 pages

Genre : Manga, Fantastique

Résumé : Sakura a enfin un rendez-vous amoureux avec Shaolin ! Elle travaille d'arrache-pied pour lui préparer un repas parfait mais lorsque le grand jour arrive, elle reçoit un étrange message : son arrière-grand-père souhaite qu'elle vienne lui rendre visite. Puis, le fantôme de sa mère lui apparaît à nouveau, peut-être pour lui apporter la réponse à toutes ses questions concernant cette silhouette masquée qui hante ses rêves, mais aussi un début de solution quant au mystère des "clear cards" elles-mêmes...

Demain, le nouveau tome de Sakura Clear Card débarque en France. Mais me concernant, je ne pouvais pas attendre aussi longtemps et je me le suis donc procuré sur Amazon.com (et non Amazon.fr puisque nos collègues américains ont eu la chance de le découvrir depuis le 20 novembre dernier) et je l’ai donc découvert — que dis-je ? je l’ai dévoré ! — dès le mois de décembre. Et je ne le regrette pas du tout. Bien au contraire. 

Ce nouveau numéro nous apporte enfin un début d’explications et de réponses aux questions que certains d’entre nous ont depuis la sortie du tout premier tome, soit en novembre… 2017 ! Et ce dont je me plaignais pour les 4 premiers tomes prend enfin sens ! Je ne parle pas des incohérences, même si Shaolin a l’air plus amoureux et Toya plus protecteur envers Sakura. Mais concernant la ressemblance entre certains épisodes de Card Captor Sakura et surtout, celle entre les anciennes et les nouvelles cartes, cette fois, Sakura Clear Card m’a cloué le bec. D’un coup, tout semble logique et plus du tout décevant. Au contraire. 

Son seul défaut est d’être un chouia trop prévisible quant au méchant. Dans Card Captor Sakura, il n’y a jamais vraiment eu de méchant. D’abord, dans la première partie du manga, Sakura attrape seulement les cartes même si à son arrivée, Shaolin semble être un ennemi. Cependant, d’un tome à l’autre, il devient très vite un allié (puis vous l’aurez compris, aujourd’hui, son amoureux). Puis ensuite, dans la deuxième partie, on pense qu’Eriol est un grand méchant mais à la fin, on comprend que non, il ne l’a jamais été. Et bien là, dans Sakura Clear Card, avec ce nouveau méchant, on sent et on sait déjà qu’il connaîtra une rédemption et on comprend très vite comment et pourquoi. D’un côté, c’est dommage et de l’autre, Sakura est d’abord un manga pour enfants donc je comprends un peu ce choix de Clamp de toujours rester dans la bienveillance et le feel good

Autrement, ce tome 5 nous offre quand même quelques petits twists inattendus et beaucoup de surprises. Et c’est précisément ce qui m’a plu dans ce nouveau numéro ! Je suis contente car il m’a réconciliée, d’une certaine manière, avec ce nouvel arc. Et je suis maintenant très heureuse qu’il y ait cette suite d’un coup. Je n’ai plus qu’une hâte : découvrir le tome 6 qui sortira en juillet (oui…….) en France. Mais dès le mois de mai pour les Etats-Unis ! 

.

Passionnée par les sushis, j’ai appris à maîtriser cet art en regardant mes séries télé préférées. Entre deux makis, je m’intéresse aussi à l’univers d’Harry Potter, de Disney, au cinéma et à la photographie. Sinon, est-ce que je vous ai dit que j’aimais les sushis ?
1 I like it
0 I don't like it

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *