Anatomie d'un scandale - Un thriller politico-domestique !

02/04/2019

Titre : Anatomie d'un scandale

Auteur : Sarah Vaughan

Editions : Préludes

Prix : 16,90 €

Parution : 9 janvier 2019

Nombre de pages : 448 pages

Genre : Thriller

Résumé : Kate vient de se voir confier l’affaire de sa vie, celle qui accuse l’un des hommes les plus proches du pouvoir d’un terrible crime. Kate doit faire condamner James Whitehouse. Sophie adore son mari, James. Elle est prête à tout pour l’aider et préserver sa famille. Sophie doit trouver la force de continuer comme avant.
Comme avant, vraiment ? Quels sombres secrets dissimule le scandale, et à quel jeu se livrent réellement ces deux femmes et cet homme ?

ELLE VEUT LE DÉTRUIRE. ELLE VEUT LE SAUVER. LA VÉRITÉ EST UNE CHOSE DANGEREUSE.

Best-seller international, Anatomie d’un scandale est un thriller psychologique et domestique sulfureux qui mêle radiographie d’un mariage et décryptage des arcanes du monde politique. Un roman ténébreux et puissant.

.

L’année dernière j’avais lu et apprécié un autre roman de l’auteure, La ferme du bout du monde. Il s’agissait d’un roman historique dans lequel on suivait une famille (et découvrait ses secrets) sur plusieurs générations. Autant donc vous dire que lorsque j’ai vu le résumé d’Anatomie d’un scandale, je me suis demandé si Sarah Vaughan en était bien à l’origine ! Je ne m’attendais effectivement pas à son retour dans un genre complètement différent, à savoir un thriller politico-domestique. C’est donc intrigué que je me suis plongé dans cette nouvelle histoire qui m’a conquis et pour l’envoi de laquelle je remercie les éditions Préludes. 

L’appellation politico-domestique peut sembler barbare mais c’est selon moi la meilleure façon de qualifier ce roman. La narration commence avec James Whitehouse, homme politique très haut placé dans le gouvernement britannique, qui se retrouve au cœur d’un scandale qui menace non seulement sa carrière mais également son couple. A ses côtés, deux femmes. Kate, avocate, qui va tout mette en oeuvre afin de condamner James, et Sophie, mariée à ce dernier, dont toutes les convictions volent en éclats. L’intrigue va donc tourner autour de ce trio avec une alternance de points de vue et d’époques, tantôt dans le monde judiciaire, tantôt sous le toit du couple. 

Malgré le changement de registre, le style de Sarah Vaughan est resté identique. Sa plume, fluide et addictive, a le don de rendre ses histoires immersives et particulièrement réalistes. En l’occurrence, j’ai beaucoup appris sur le système politique britannique grâce à une vraie documentation riche et approfondie. 
S’agissant d’un thriller, l’auteure a forcement instauré un suspense (je dois dire plutôt efficace). Une tension monte crescendo au fil des chapitres jusqu’à une révélation inattendue et bien trouvée. Mon seul problème est que cette dernière intervient aux deux tiers du roman et même si j’ai été assez surpris, j’aurais aimé un twist plus impressionnant. C’est vraiment ce qui m’a le plus manqué ici, car en me plongeant dans un thriller, ce que je recherche avant tout, c’est d’être complètement retourné. 

En somme, Anatomie d’un scandale prouve que Sarah Vaughan a plus d’une corde à son arc. Elle est en effet capable de passer d’une saga familiale pleine d’émotion à un thriller addictif et étonnant. Même si je n’ai pas encore eu de coup de cœur pour une de ses histoires, je me plongerai néanmoins avec plaisir dans la prochaine lorsqu’elle sortira en librairie !

.

Contrairement à beaucoup de gens, j’ai eu la chance de recevoir ma lettre d’admission à Poudlard et j’ai obtenu mon diplôme de sorcellerie il y a quelques années déjà. Depuis, je me suis spécialisé dans l’étude de la littérature des moldus et je prend un grand plaisir à découvrir une nouvelle forme de magie : celle des mots.
0 I like it
0 I don't like it

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *