Après Love Simon : Yes No Maybe So

27/04/2019

Après le succès de Moi, Simon, 16 ans, Homo Sapiens – adapté au cinéma sous le titre Love SimonBecky Albertalli est de retour avec un nouveau roman, écrit à quatre mains avec Aisha Saeed (Written in the stars). Le roman, intitulé Yes No Maybe So, est attendu pour février 2020 en langue originale. Dans ce récit, il est question d’amour, d’activisme local et de relations interculturelles. 

Résumé : Jamie Goldberg est d’accord pour s’engager dans la campagne de la sénatrice locale, à condition de ne pas être sur le devant de la scène. Quand il s’agit de parler à des inconnus (ou, reconnaissons-le, de parler à quelqu’un tout court), Jamie est paralysé. Hors de question d’aller frapper à la porte des gens pour récolter leur vote… Jusqu’à ce qu’il rencontre Maya.

Maya Rehman vit le pire Ramadan possible. Sa meilleure amie est trop occupée pour sortir, ses vacances sont annulées, et maintenant ses parents se séparent. Pourquoi sa mère pense-t-elle que tous ses problèmes peuvent se régler par un sondage politique ? Aller de porte en porte n’est pas vraiment glamour, mais peut-être que ce n’est pas la pire chose au monde. Après tout, les élections sont proches et l’été de Maya et Jamie aussi. S’engager dans une activité locale est une chose, vivre la plus belle romance interculturelle du siècle en est une autre.

Ce roman s’inscrit directement dans l’expérience électorale des deux auteures. Elles se sont elles-mêmes engagées politiquement peu après l’élection de Donald Trump, et ont fait du porte-à-porte dans l’espoir de récolter des votes. Pour elles, cette démarche était étrange, elles étaient très nerveuses. Mais elles se sont vite senties légitimes face à la gentillesse des gens et ont mesuré pour la première fois le pouvoir d’un activisme à l’échelle locale.

Cette expérience a profondément marqué Becky Albertalli et Aisha Saeed : derrière chaque porte se trouvait le commencement d’une histoire, une histoire d’amour, de résistance, et d’espoir. C’est ce qu’elles ont voulu transmettre dans Yes No Maybe So.

Chroniqueuse littéraire, je suis tombée dans la marmite de livres étant petite. Libraire dans l’âme, attachée de presse dans la vraie vie, je m’attache à transmettre le grand secret de la vie éternelle : la lecture (et la pierre philosophale pour les plus chanceux) !
0 I like it
0 I don't like it

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *