Catwoman : Soulstealer - Une plongée palpitante au coeur de Gotham City !

28/04/2019

Titre : Catwoman : Soulstealer

Auteur : Sarah J. Maas

Editions : Bayard

Prix : 16,90 €

Parution : 13 mars 2019

Nombre de pages : 550 pages

Genre : Super-héros

Résumé : À bientôt dix-huit ans, Selina Kane vit dans les bas-fonds de Gotham City avec sa soeur gravement malade. Condamnée à rejoindre un gang pour survivre, elle enchaine les délits jusqu'au jour où elle est recrutée par la mystérieuse et criminelle Ligue des Assassins. Après deux ans d'entraînement, Selina revient à Gotham sous la fausse identité d'une riche héritière. Elle se fait désormais appeler Catwoman. Avec l'aide de Poison Ivy et Harley Quinn, elle est bien décidée à semer le chaos dans la ville. Et ce n'est pas Batwing, son ennemi juré, qui l'en empêchera...

Après Wonder Woman et Batman, le troisième opus d'une saga littéraire sur la jeunesse des plus grands superhéros !

.

Malgré le fait qu’elle semble très controversée, je fais partie pour ma part de ceux qui apprécient Sarah J. Maas en tant qu’auteure. Avant ce roman, j’avais en effet lu et adoré les deux premiers tomes de la saga qui l’a fait connaître, Throne of Glass, sans constater les nombreuses polémiques qui l’entourent. En revanche, je suis beaucoup moins fan de l’univers DC Comics, essentiellement parce que les super-héros qui le composent me plaisent moins que ceux de la MCU. Si j’ai voulu découvrir Catwoman : Soulstealer, c’est donc principalement pour celle qui l’a écrit, curieux de la découvrir dans un autre genre que la fantasy. Au final, j’ai refermé le roman en me disant que j’étais définitivement admiratif du travail de Sarah J. Maas, quel que soit le type d’intrigues qu’elle décide de proposer. Un grand merci donc aux éditions Bayard pour leur envoi !

Comme vous l’avez sans doute compris, je ne suis pas un grand expert de DC comics (pour ne pas dire un inculte total) et je n’ai donc pas été en mesure de relever des incohérences ou d’éventuelles erreurs. En revanche, je peux vous garantir qu’il s’agit d’une histoire prenante, addictive et pleine de rebondissements. Je trouve que l’auteure a parfaitement réussi à s’approprier un univers de comics et à l’adapter dans un tout autre format, celui du roman. 

Selina Kyle est quant à elle un personnage particulièrement complexe. Malgré les apparences, elle est loin d’être une frêle jeune femme perdue dans une grande ville dirigée par le crime et les malfrats. A la fois forte et indépendante, Selina a appris à se faire respecter en dépit des difficultés et des trahisons auxquelles elle a dû faire face. 

Enfin, l’intrigue imaginée par Sarah J. Maas est comme à son habitude aussi ingénieuse qu’intelligente. Les rebondissements et les retournements de situation s’enchaînent, le rythme devient rapidement effréné et les pages défilent à toute vitesse à mesure que le lecteur se pose des questions sur les véritables motivations de Selina. La tension monte crescendo jusqu’à ce que la dernière pièce du puzzle se mette en place et dévoile un tableau surprenant.

En conclusion, j’ai donc passé un très bon moment grâce à la plume de l’auteure et aux nombreux personnages qu’elle a emprunté le temps d’un roman, s’éloignant de la fantasy et démontrant une nouvelle fois sa prouesse dans un tout autre genre. Je recommande !

.

Contrairement à beaucoup de gens, j’ai eu la chance de recevoir ma lettre d’admission à Poudlard et j’ai obtenu mon diplôme de sorcellerie il y a quelques années déjà. Depuis, je me suis spécialisé dans l’étude de la littérature des moldus et je prend un grand plaisir à découvrir une nouvelle forme de magie : celle des mots.
1 I like it
0 I don't like it

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *