Détenue M - Un bon thriller psychologique !

24/04/2019

Titre : Détenue M

Auteur : Debra Jo Immergut

Editions : Harper Collins

Prix : 20,00 €

Parution : 2 janvier 2019

Nombre de pages : 320 pages

Genre : Thriller

Résumé : Franchir une ligne rouge. Ou peut-être plusieurs.
Frank Lundquist déclare un patient de 8 ans guéri. Quelques jours plus tard, celui-ci étouffe sa petite sœur.
Le psychologue sort indemne de son procès mais il est relégué à la prison pour femme de Milford Basin. Désormais c'est au sein de cet univers carcéral, entre bandes de fortes têtes et règlements de compte, qu'il purge sa peine, loin de cette clientèle new yorkaise huppée, qui était la sienne.
Et puis arrive un nouveau dossier. Le dossier M. M pour Miranda Greene, nouvelle patiente qu'il reconnaît immédiatement pour avoir fréquenté le même lycée qu'elle. Issue d'une famille de privilégiés. Promis à un avenir bourgeois. Aujourd'hui en prison pour un meurtre sordide.
Quinze ans plus tard, elle le trouble toujours autant.
Le code déontologique imposerait au psychologue de révéler qu'il connaît M. et de se départir du dossier.
Mais Frank Lundquist choisi de mentir.

.

Étant un grand fan de l’univers d’Orange is the new black et ayant adoré Gone Girl, j’étais déjà attiré par ce roman avant même d’en découvrir la quatrième de couverture ; et lorsque ce fut chose faite, j’ai su que je voulais absolument me plonger dedans ! Au final, j’ai passé un très bon moment de lecture même si le propos n’était pas celui auquel je m’attendais. Je remercie donc les éditions Harper Collins pour leur envoi. 

Il faut aborder ce roman non pas comme un thriller mais comme un face à face entre un homme et une femme. Un psychologue d’un côté et une meurtrière de l’autre. La relation qui va alors naître entre les deux personnages dans un cadre à la fois propice aux échanges tout en étant régi par des règles strictes, est aussi troublante qu’interdite. En effet, alors que Frank devrait respecter la déontologie, il ne peut s’empêcher de développer des sentiments envers la jeune femme. Vous imaginez donc bien que cette situation délicate va entraîner des complications inévitables, aussi bien du côté de Frank que de celui de Miranda.

Détenue M est ce genre d’histoires qui se déroulent pratiquement dans un huis clos tant l’accent est porté sur la psychologie des personnages. On est donc constamment confronté à leurs sentiments et émotions, au point que la narration devient par moments laborieuse. J’ai en effet eu l’impression d’un récit plutôt brouillon, mais je ne sais pas si c’est parce que l’auteure souhaitait plonger son lecteur dans le même état de confusion que ses protagonistes ou si c’était juste un souci d’ordre stylistique. 

L’histoire en elle-même est assez simple mais la présence et le charisme de Frank et Miranda la rendent particulièrement addictive. J’en suis donc très rapidement arrivé à bout, impatient de connaître le dénouement qui m’a, dans l’ensemble, agréablement surpris. Même si j’ai vu venir une partie de la résolution, j’ai également été étonné par le choix de l’auteure en ce qui concerne la conclusion générale. 

En somme, il s’agit d’un très bon suspense psychologique que je recommanderais à ceux qui préfèrent la réflexion à l’action. Je ne sais pas si l’auteure a prévu de sortir un autre roman prochainement mais si c’est le cas, je pense sincèrement me laisser tenter car elle possède indéniablement un potentiel à exploiter !

.

Contrairement à beaucoup de gens, j’ai eu la chance de recevoir ma lettre d’admission à Poudlard et j’ai obtenu mon diplôme de sorcellerie il y a quelques années déjà. Depuis, je me suis spécialisé dans l’étude de la littérature des moldus et je prend un grand plaisir à découvrir une nouvelle forme de magie : celle des mots.
0 I like it
0 I don't like it

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *