Les Nouvelles Aventures de Sabrina (partie 2) : un retour gagnant

23/04/2019

Titre : Les Nouvelles Aventures de Sabrina

Créée par : Roberto Aguirre-Sacasa

Avec : Kiernan Shipka, Gavin Leatherwood, Chance Perdomo, Michelle Gomez, Ross Lynch, Lucy Davis, Tati Gabrielle, Richard Coyle, Jaz Sinclair, ...

Format : 52 minutes

Diffusion : Netflix

Genre : Drame, Epouvante-Horreur, Fantastique

Résumé : Les nouvelles aventures de Sabrina imagine l’origine des aventures de Sabrina l’apprentie sorcière comme une sombre histoire axée sur le passage à l’âge adulte à travers l’horreur, les sciences occultes et bien sûr la sorcellerie. Sabrina lutte pour concilier sa double nature – mi-sorcière, mi-mortelle – tout en s’opposant aux forces du mal qui la menacent elle, sa famille et le monde des mortels.

Les Nouvelles Aventures de Sabrina a fait son retour sur Netflix dans une seconde partie de sa première saison. Et on sent clairement qu’on est passé du côté obscur. La série est plus sombre, Sabrina et ses camarades sont de plus en plus « evil » et cela se ressent dans le caractère de la sorcière, son look, dans la cinématographie et dans l’intrigue. Et tant mieux car on doit avouer qu’on ressent un plaisir coupable à la voir remettre certaines personnes à leur place, même si on sait que ce n’est pas forcément « bien ». D’ailleurs, concernant la cinématographie, notez que les scénaristes ont écouté les critiques du public et ça, c’est vraiment cool. Le flou sur les côtés qui faisait mal au crâne de certains spectateurs n’apparaît quasiment plus. Peut-être une ou deux fois, sans plus. 

Les messages féministes et LGBTQ+ sont cette fois plus assumés et plus mis en avant. Concernant le féminisme d’abord, la série l’est encore plus que dans la saison 1 et attaque fort. Mais si dans la saison 1, cela m’agaçait, ici, c’est plutôt l’effroyable sexisme dont on fait preuve dans l’école de Satan qui m’énerve au plus haut point. C’est très régressif. Peut-être est-ce une façon de vouloir dénoncer la misogynie et le sexisme dans la religion en voulant faire du satanisme le Yang du Yin, le Yin étant la religion chrétienne. Je n’en suis pas sûre à 100% mais en tout cas, la série en donne l’impression. Impression renforcée à l’épisode 6 où on voit littéralement le christianisme et le satanisme se battre l’un contre l’autre (spoilers : avec des anges descendus des cieux avec la « Parole de Dieu » pour tuer les sorcier.e.s). Honnêtement, dans le cas du christianisme, ça évoque les heures sombres de l’Histoire où l’on forçait les gens à se convertir. C’est l’un des épisodes les plus durs à regarder d’ailleurs. D’autant que l’un est aussi pervers, dangereux et glauque que l’autre. Et si je trouvais que la partie 1 était blasphématoire, la partie 2 est venue en mode « hold my beer » et s’est assise dessus. Mais ça reste très épique comme épisode. À la fin, j’ai littéralement dit « wow ». Et il n’empêche qu’à partir de celui-ci, les choses deviennent incroyables et méritent qu’on s’attarde sur les 5 premiers épisodes qui sont un peu plus lents et pas aussi prenants. 

Le message LGBTQ+ fait également partie d’une des grandes batailles de Les Nouvelles Aventures de Sabrina. Suzie devient Théo dès l’épisode 1 et c’est comme ça, un point c’est tout. Évidemment les choses ne sont pas aussi simples mais honnêtement, on est pris dans son combat et on est en colère avec lui quand il se prend des bâtons dans les roues. Quoi qu’il en soit, que ce soit le féminisme ou le combat des LGBTQ+, dans cette saison, on embarque complètement et certains épisodes se regardent avec une boule dans la gorge. 

Pour autant, j’avais mis 5 étoiles à la partie 1. Pour la partie 2, j’en ai mis 4 car si la partie 1 était tellement prenante qu’elle nous faisait revenir à chaque fois et binge-watcher la série, ce n’est pas tellement le cas de la partie 2. En tout cas pas avant ce fameux épisode 6. En plus, l’épisode 4 est un peu en-dessous des autres. C’est un épisode où chacun des personnages principaux vient se faire lire son avenir par une liseuse de cartes. En fonction des personnes concernées, c’est plus ou moins intéressant et clairement, je me rends compte que j’ai vraiment du mal avec le personnage d’Harvey que je trouve insipide au possible. Autant le nouveau couple Sabrina/Nick est plein de charisme et d’alchimie. Autant celui formé par Roz et Harvey est limite dégueu à suivre. Ils ne vont pas du tout ensemble et personne ne semble comprendre ce choix du showrunner. Espérons que là encore, il lira les commentaires du public et ne remettra plus jamais Sabrina et Harvey ensemble. On espère que Sabrina et Nick seront endgame et qu’elle ne se remettra pas avec Harvey qui est, avouons-le, un peu fade comparé au sorcier. Enfin, dernier point négatif : comme dans la partie 1, je regrette encore une fois dans cette partie 2 le peu d’importance accordée au chat Salem… 

Et quelle fin. Absolument épique. Honnêtement, j’avais peur pour cette partie 2 parce que le showrunner est le même que dans Riverdale (et clairement, je déteste cette série). Mais finalement, pour l’instant, je dois avouer que tout ce qui a été fait est juste parfait. Je m’incline devant Kiernan Shipka qui interprète toujours de façon sublime Sabrina. Vraiment, quelle actrice. Elle est incroyable. Et je profite de cet article pour conclure avec une petite info : il y aura bien évidemment une saison 2 de Les Nouvelles Aventures de Sabrina et celle-ci sera composée de 16 épisodes.

Passionnée par les sushis, j’ai appris à maîtriser l’art de sa dégustation en regardant mes séries télé préférées. Entre deux makis, je m’intéresse aussi à l’univers d’Harry Potter, de Disney, au cinéma et au voyage. Sinon, est-ce que je vous ai dit que j’aimais les sushis ?
2 I like it
0 I don't like it

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *