Par le feu – Immersion dans une secte inspirée des Davidiens

26/04/2019

Titre : Par le feu

Auteur : Will Hill

Editions : Casterman

Prix : 16,90€

Parution : 6 mars 2019

Nombre de pages : 480 pages

Genre : Young adult

Résumé : Avant, elle vivait derrière la clôture.
Elle n'avait pas le droit de quitter la Base.
Ni de parler à qui que ce soit.
Parce que Père John contrôlait tout et qu'il établissait des règles.
Lui désobéir pouvait avoir des conséquences terribles.
Puis il y a eu les mensonges de Père John.
Puis il y a eu le feu...

Inspiré par l'histoire vraie de Waco, Par le feu est un grand roman sur la folie des hommes et le courage d'une adolescente. Livre-événement en Angleterre, il a remporté le prestigieux YA Book Prize 2018.

.

Je remercie les éditions Casterman pour l’envoi de ce roman. Je dois reconnaître que je suis souvent fascinée par les histoires de sectes. Avouez qu’il est difficile de comprendre comment certaines personnes peuvent avoir une influence aussi grande sur d’autres… Et donc évidemment, en tombant sur ce livre, je me suis dit que ce serait l’occasion d’explorer davantage la question.

Ici nous suivons le récit de Moonbeam, jeune fille de 17 ans rescapée de la Sainte Église de la Légion du Seigneur, basée au Texas. Tout au long du roman, les chapitres vont alterner entre avant l’incendie, où on va découvrir son quotidien, sa vie dans la secte, et après l’incendie, à l’hôpital, où on va suivre sa reconstruction psychologique auprès du Dr. Hernandez, de l’agent Carlyle et des autres survivants.

Est-ce que l’auteur aurait pu faire un choix plus judicieux que celui de la narration interne du point de vue de Moonbeam ? Je ne crois pas. Le procédé est efficace à 100% et on se retrouve totalement immergé dans l’horreur aux côtés de cette héroïne qui a vécu l’enfer mais qui a su rester forte, courageuse et finalement se relever. L’autarcie, les règles sans queue ni tête et/ou injustes, la manipulation mentale, les sévices physiques, l’hérésie religieuse, … Le tout orchestré par un seul homme, ou devrais-je dire monstre : le Père John. Tout y passe, rien ne nous est épargné et on se rend compte, si ce n’était pas déjà fait, que les sectes sont de véritables cauchemars, de terribles spirales infernales.

La plume de Will Hill est équilibrée juste ce qu’il faut entre les dialogues et les descriptions, cela reste fluide et on sent clairement qu’on est dans du young adult. On le ressent aussi « malheureusement » dans le fait que l’auteur n’est en général pas trop explicite dans les scènes les plus difficiles, le tout reste assez soft et épuré… Le fait qu’il n’y ait pas toujours de linéarité concernant les chapitres se passant « avant » aurait pu être un problème et pourtant pas du tout, à aucun moment on ne se sent perdu. Par ailleurs, me concernant ce roman a été un vrai page-turner puisque je me suis questionnée en permanence : quel rôle Moonbeam a-t-elle joué dans l’incendie ? Qu’est-il arrivé à sa mère ? Qu’est-ce que la Purge ? Que disent les Proclamations ? Les réponses sont apportées à la volée au fil du récit de Moonbeam, il est donc très difficile de lâcher ce livre.  

Au final, je pense que mon seul regret est de ne pas avoir lu la note de l’auteur présente en fin de roman avant de débuter ma lecture. En effet, tout au long de celle-ci je n’ai cessé de me demander ce qui était réellement arrivé et ce qui relevait de la fiction, et cela me dérangeait par moments. Du coup, pour ceux qui n’auraient pas encore lu le livre et qui comme moi se poseraient la question, sachez ceci : l’entièreté de l’histoire est fictive (les lieux, les personnages, etc.), l’auteur s’est simplement inspiré des événements survenus lors du siège de Waco pour construire son récit.

Au final, je conseille ce roman à tout le monde sans exception, jeunes ou moins jeunes (car même s’il s’agit d’un roman young adult, je trouve que le récit est très adulte dans son ensemble), car il apporte réellement un éclairage important sur les sectes, leur fonctionnement et surtout, il nous montre à quel point celles-ci sont dangereuses et irrationnelles. Pour ma part, ce roman m’a donné envie de lire des ouvrages qui portent sur des sectes ayant réellement existé et des événements similaires ayant réellement eu lieu…    

.

Petite belge âgée de 25 ans, je passe mon temps à lire, aller au cinéma et regarder des séries. En tant que fan de Disney, je suis une enfant coincée dans un corps d’adulescente. Grande fan de l’art de Tim Burton et accro aux tatouages, j’aime tout ce qui sort de l’ordinaire. Je passe également les 3/4 de ma vie sur mon ordi, j’ai un petit tempérament de geek.
1 I like it
0 I don't like it

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *