Si je mens, tu vas en enfer – Une petite déception

09/04/2019

4

Titre : Si je mens, tu vas en enfer

Auteur : Sarah Pinborough

Editions : Préludes

Prix : 17,90 €

Parution : 6 mars 2019

Nombre de pages : 416 pages

Genre : Thriller psychologique

Résumé : LISA Brisée par un passé tragique, elle n'a d'autre rêve qu'une vie sans histoire, à l'abri des regards avec sa fille, Ava. AVA Quand l'adolescente sauve un petit garçon de la noyade, et qu'elle devient une héroïne locale, leur monde menace de s'effondrer. MARILYN Femme parfaite, mari parfait, maison parfaite et boulot idéal. Pourtant, lorsque la vie de sa meilleure amie, Lisa, est sur le point de s'écrouler, la sienne bascule. Un instant aura suffi à bouleverser l'existence de ces trois femmes. Il y a des secrets qu'il vaudrait mieux ne jamais voir ressurgir. Et des fautes qu'on ne peut pas oublier.

.

Je remercie les éditions Préludes pour l’envoi de ce livre. Ma relation avec Sarah Pinborough fait vraiment le yo-yo si l’on peut dire puisque j’avais apprécié sa trilogie « Contes des Royaumes », détesté « La Maison des morts » et adoré « Mon amie Adèle ». J’espérais donc que « Si je mens, tu vas en enfer », son nouveau thriller psychologique, serait dans la même veine que ce dernier. Malheureusement il n’en est rien puisque même si j’ai passé un bon moment de lecture, je trouve que ce roman reste un thriller somme toute assez classique.

Alors même si effectivement le suspense est bien traité, que l’auteur nous mène par le bout du nez et que personnellement je ne me suis pas doutée de la tournure des événements (en dehors de certains points), je suis déçue. Déçue parce que tout du long, j’ai attendu un truc qui n’est jamais venu, un GROS twist comme dans « Mon amie Adèle ». Alors même si twists il y a, aucun n’est à la hauteur de la claque du dénouement de « Mon amie Adèle ». Je crois que j’espérais trop de ce roman, ou tout du moins j’en attendais autre chose.

Parlons un peu des personnages. Même si ceux-ci sont bien construits et développés, aucun n’a particulièrement retenu mon attention. Bien que j’aie apprécié l’amitié pratiquement sans faille entre Lisa et Marilyn, je dois dire qu’à un moment cette dernière a vraiment manqué de crédibilité (SPOILER : en lisant ce roman, on dirait qu’il est facile de quitter en un claquement de doigts un homme qui vous bat et vous traite comme une moins que rien FIN SPOILER). J’ai vraiment apprécié de découvrir le passif compliqué de Lisa au fur et à mesure, c’est un personnage intéressant. Par contre, je dois dire que je n’ai pas vraiment apprécié Ava, en mode ado rebelle assez insupportable (SPOILER : heureusement, elle n’est présente qu’en début de roman en tant que narratrice FIN SPOILER).

En ce qui concerne la plume de l’auteur, il faut reconnaître qu’elle est toujours aussi agréable et nous fait tourner les pages à toute allure. « Si je mens, tu vas en enfer » ne fait pas exception à la règle, c’est un véritable page-turner. Sarah Pinborough alterne une fois de plus les narratrices ainsi que les retours/sauts dans le temps, et à nouveau ici les secrets sont légion parmi tous les personnages sans exception (même si certains sont plus prévisibles que d’autres).

En conclusion, « Si je mens, tu vas en enfer » est un bon thriller psychologique, même si personnellement j’en attendais tout de même plus. Je vous conseille toutefois de le découvrir, ainsi que le reste de la bibliographie de l’auteur (enfin, sauf « La Maison des morts », fuyez pauvres fous !). Me concernant, j’attends tout de même le prochain roman de Sarah Pinborough en espérant y retrouver un peu plus de ce qui avait fait de « Mon amie Adèle » un presque coup de cœur pour moi.

.

0 I like it
0 I don't like it

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *