Game of Thrones, finale : ENORME déception (SPOILERS)

21/05/2019

Titre : Game of Thrones

Créée par : D.B. Weiss, David Benioff

Avec : Kit Harington, Emilia Clarke, Lena Headey, Peter Dinklage, Sophie Turner, Maisie Williams, Nikolaj Coster-Waldau, Isaac Hempstead-Wright, John Bradley, ...

Format : 52 minutes

Diffusion : HBO

Genre : Drame, Fantastique

Résumé : Fin de la série Game of Thrones

Je vous préviens avant que vous ne commenciez à lire : cet article est un ramassis de spoilers, écrits comme visuels, pour quiconque n’a pas regardé l’intégralité de la saison 8 de Game of Thrones et surtout ce fameux épisode final dont il va principalement traiter. Vous êtes prévenu.e.s. 

J’ai écrit cet article pendant et juste après mon visionnage, tant j’étais abasourdie par ce que je voyais. Et la première chose que j’ai écrite, c’est : « franchement, c’est n’importe quoi ». Et pour cause, beaucoup de soi-disant prédictions lâchées tout au long des 8 saisons n’ont pas été respectées. Avant de m’expliquer, je tiens à préciser que j’ai été une fan inconditionnelle de cette série. J’ai été persuadée que j’adorerais cette ultime saison, j’avais trouvé l’épisode 1 très prometteur et avant l’épisode 4, j’étais conquise par la saison 8. J’ai commencé à changer d’avis à l’épisode 5, et cet épisode final a confirmé mes peurs. Je m’explique… 

L’une des premières prédictions que nous avions date de la saison 5. Nous y voyions une Cersei enfant à qui une sorcière disait qu’elle serait tuée par son frère. Tyrion ? Jaime ? Les théories allaient bon train. 

Puis lors de l’épisode 3 de cette huitième saison, Mélisandre disait à Arya qu’elle fermerait des yeux à tout jamais. Des yeux marrons (nous avons immédiatement pensé à Walder Frey qui avait assassiné sa mère et son frère Rob), des yeux bleus (le Night King, nous l’apprendrons à la fin de ce même épisode) mais aussi des yeux verts. Là, notre sang n’a fait qu’un tour. Le pouvoir et le charisme d’Arya ne connaîtraient-ils donc aucune limite ? Non contente de venger les Stark, de sauver le monde des White Walkers, Arya débarrasserait-elle les Sept Royaumes de la méchante reine aux yeux verts Cersei ? 

Et bien que nenni. Nous ne verrons jamais quels yeux verts Arya va fermer à tout jamais. Ou alors nous avons déjà vu mais le personnage — ou tout du moins la couleur de ses yeux — n’a pas été assez marquant pour que nous nous en rappelions. 

Pire encore, Cersei ne sera pas non plus tuée par l’un de ses frères. Même si certain.e.s feront du zèle en disant que si, d’une manière indirecte, ses frères l’ont tuée puisque passer par cette galerie était l’idée de Tyrion puis c’est Jaime qui l’y a amenée… Mais bon, cette grande reine au charisme inégalable méritait clairement une mort plus spectaculaire que celle-ci. 

La mort de Daenerys, maintenant. Elle, en revanche, était prévisible. Toute cette saison tendait vers ce moment et toutes les théories annonçaient un Jon Snow qui embrasse la femme qu’il aime en la poignardant par surprise. Et si cette mort est triste, elle ne nous en met malheureusement pas plein la vue. C’est plutôt la suite avec son dragon qui est belle. Ce qui peut tirer la larme à l’oeil, c’est plus la fin d’une époque, d’un personnage épique que la scène en elle-même.

Autre prédiction qui n’a pas été respectée : celle que nous avons vue dans la saison 7 où on annonce à Cersei qu’un jour, elle serait reine mais qu’une personne plus jeune et plus belle qu’elle (« younger and more beautiful« ) la renverserait et prendrait sa place. Alors je veux bien que Bran soit plus jeune mais « more beautiful » ?… 

Et puis sérieusement, Bran en tant que roi ? Avec la façon dont cela a été présenté par Tyrion, on se dit « oui, ok, pourquoi pas ». Mais en regardant les 7 saisons précédentes ? Sérieux ? Tout ça pour en arriver là ? À Bran ? Beaucoup d’autres personnages le méritaient plus, ont eu une storyline plus épique et même si on l’aime bien, franchement il ne le méritait pas.

L’envie de surprendre des showrunners a clairement effacé toute envie de crédibilité (la prédiction des yeux verts, la mort par un de ses frères, une personne plus jeune et plus belle, …). Ils n’avaient tellement pas envie que les fans s’attendent à la fin qu’ils n’ont pas hésité à aller vers le ridicule. 

Puis qu’on aime ou non cette saison, il faut reconnaître que tout a été pressé. D.B. Weiss et David Benioff avaient tellement hâte d’en finir que nous, fans, avons été floués et pas respectés. HBO voulait plus d’épisodes pour conclure cette série. George R. R. Martin voulait plus d’épisodes. Les fans voulaient plus d’épisodes. Mais leur envie de passer à autre chose et plus particulièrement à l’écriture d’une nouvelle trilogie Star Wars était plus forte que l’envie de satisfaire le monde. Et ces 6 épisodes ont été d’une rapidité monstre. La saison 8 a été si bâclée que ces 3 derniers épisodes ont été truffés d’erreurs. Le gobelet Starbucks à l’épisode 4, la main droite de Jaime à l’épisode 5, une bouteille d’eau lors de cet épisode final… Pour une saison de 6 épisodes, ça fait beaucoup d’erreurs. 

Et puis ce dernier épisode a été incroyablement lent et ennuyeux. Il n’y a pas énormément d’action. Cette saison 8 n’a duré que 6 épisodes mais seulement 2 ont été réellement rythmés. Et cet épisode final a été long par ses « bla-bla-bla ». Quelques scènes sont belles, notamment la destruction du trône de fer — qui est l’unique climax de cet épisode — ou encore les retrouvailles de Jon Snow et Ghost et Sansa qui est acclamée comme « Queen in the North ». Mais au final, ça reste réellement dommage de terminer une telle série sur un épisode comme celui-ci. Déjà que c’est triste de quitter cette série mais encore plus de cette façon… On en ressort le cœur lourd. 

Autre point, il est vrai que même si j’ai aimé l’épisode 3 et la façon dont Queen Arya se débarrasse des White Walkers, je me suis quand même dit « impossible que ça se termine là ». C’est impossible de se débarrasser de ces zombies des neiges aussi facilement. Après 8 saisons de frayeur et de frissons, 1h20 et un coup de dague d’Arya ne suffisaient pas à mettre fin à des millénaires de peur. Comme beaucoup, j’ai été persuadée qu’à la fin, nous verrions qu’en réalité, ils n’avaient pas complètement disparu, que Game of Thrones était un éternel recommencement avec un roi/reine fou/folle, des dragons et des marcheurs blancs. Finalement, non. L’épisode 3 a véritablement mis fin au règne du Night King avec une simplicité effarante.  

Ce qui tire véritablement les larmes aux yeux, c’est la musique épique de fin. Aussi, l’avenir des Stark rattrape légèrement cette fin de série. Après 8 saisons de malheurs et de bâtons dans les roues, ça fait du bien de voir Sansa devenir reine, Jon Snow retrouver ses amis et savoir qu’Arya va parcourir le monde. Au final, les Stark ressortent gagnants de cette série et c’est le seul et unique baume au cœur de ce grand final. 

Mais le sentiment principal au sortir de cette série, c’est la tristesse. Triste de voir Game of Thrones finir. Triste parce qu’on a conscience qu’aucune autre série ne pourra un jour être aussi épique, aussi prenante, aussi intense, aussi folle et aussi belle que celle-ci. C’est clairement la fin d’une ère

Espérons que les spin-offs en préparation nous réconcilieront avec l’univers et rattraperont cette fin.

Passionnée par les sushis, j’ai appris à maîtriser cet art en regardant mes séries télé préférées. Entre deux makis, je m’intéresse aussi à l’univers d’Harry Potter, de Disney, au cinéma et à la photographie. Sinon, est-ce que je vous ai dit que j’aimais les sushis ?
4 I like it
0 I don't like it

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *