Jack et la conspiration du dragon - Pour les amateurs d'aventures et de créatures fantastiques !

08/05/2019

Titre : Section 13 #3 - Jack et la conspiration du dragon

Auteur : James R. Hannibal

Editions : Flammarion Jeunesse

Prix : 16,00 €

Parution : 6 mars 2019

Nombre de pages : 394 pages

Genre : Aventure, fantastique

Résumé : Les pouvoirs de Jack augmentent sans cesse, inquiétant les autres ministères. Envoyé en mission en Chine, il affronte Ignatius Gall, son pire ennemi, qui est protégé par un mystérieux dragon mécanique. Réussira-t-il à prouver que le danger vient de Gall, prêt à tout pour devenir immortel?

.

Je vous ai déjà parlé ici et d’une de mes petites séries chouchous de chez Flammarion Jeunesse, pour laquelle j’avais au départ craqué pour une raison bien futile : la beauté de la couverture du premier tome. Que voulez-vous, qu’on me donne un livre avec un toucher velours, un vernis sélectif et des parties cuivrées et je fonds ! Je n’ai aucune volonté pour résister à des livres aussi beaux que les deux premiers tomes de cette série.

Les « deux premiers ? » me direz-vous, hélas oui. J’avouerai que j’ai été assez déçue de voir que le troisième tome de la série avait été un peu revu à la baisse en terme de beauté de la couverture. Graphiquement, elle est toujours aussi belle et ne dénotera pas dans votre bibliothèque. Par contre, le fini est loin d’être le même : exit le toucher velours, le vernis sélectif et les détails cuivrés, on est de retour sur un toucher très classique en carton glacé. J’en parlais déjà dans ma chronique du premier tome : je sais qu’il ne faut pas juger un livre à sa couverture. Pourtant, je n’ai pu faire autrement que de laisser échapper un petit « meh » quand j’ai vu le livre en vrai.

Bon, l’apparence est une chose, mais pour le contenu : qu’en est-il ?

Vous vous rappelez certainement que j’avais été plus que séduite par le premier tome de la série qui m’avait complètement conquise. Tant et si bien que je m’étais jetée sur la suite et que je l’avais littéralement dévorée d’une traite (ou presque). Force est de constater que ce n’est pas toujours une bonne idée puisque j’ai été bien obligée de me rendre compte que j’avais oublié une bonne partie de l’intrigue du deuxième tome. Je me souvenais bien du dénouement de l’histoire, d’une intrigue autour d’un rubis – en même temps c’est dit dans le titre – mais au-delà de ça : rien. Au point même qu’on retrouve dans ce troisième opus un personnage que l’on rencontrait pour la première fois dans ce second tome et que je n’avais strictement aucun souvenir dudit personnage. Même en voyant les précisions des personnages se dérouler, je n’ai pas réussi à me souvenir des enjeux de l’arc narratif de ce Fantôme (puisque c’est son nom).

Forcément, j’ai été un peu désarçonnée en commençant le troisième opus et franchement dit pas très impressionnée par mon manque terrifiant de mémoire. Cela dit, ça ne m’a pas empêché de rentrer très facilement dans le roman et de le lire quasiment en une fois. Et si je dis « quasiment », c’est seulement parce que cette fois-ci j’avais envie de m’en souvenir pour de vrai et que de fait, je me suis forcée à poser le roman pour me laisser un peu le temps de m’imprégner de ma lecture.

Sans surprise cependant, la plume de l’auteur est toujours aussi enlevée. J’ai retrouvé avec grand plaisir le personnage de Jack ainsi que celui de Sadie (qui est sans hésiter ma petite chouchoute de la série). Les relations entre les personnages évoluent pour se faire plus complexes et on en découvre plus sur les pouvoirs de certains d’entre eux. Une fois encore, l’auteur ne nous laisse pas le temps de nous ennuyer et nous amène de rebondissement en rebondissement en mêlant enquête, action et suspens.

Je pense que ce tome est mon préféré de la série, cela dit j’ai tout de même quelques petits reproches à lui faire. Tout d’abord, j’ai quelque peu regretté que les talents de traqueur de Jack ne soient que très peu utilisés dans ce volume. Rappelez-vous, il s’agit de la prémisse de l’histoire, Jack est l’héritier de deux illustres familles de traqueurs, des gens qui ont la capacité de « voir » l’Histoire en touchant certains matériaux. Dans ce tome, ce pouvoir devient secondaire par rapport à d’autres enjeux auxquels est confronté notre héros. Pour une grande amatrice de voyage dans le temps comme moi, c’est forcément une petite déception.

Deuxième point qui m’a laissée un peu perplexe, c’est l’évolution du pouvoir de certains des personnages. En effet, je ne suis pas sûre d’avoir bien saisi les enjeux des personnages qui ont accès à la télépathie ou à ceux des dragonniers. Cela dit, j’ai bien peur que ce reproche ne tienne pas trop la route et que la réponse se trouve… Dans ce fameux second tome !

Enfin, dernier petit reproche pour ma part – mais qui n’en est pas vraiment un – j’ai l’impression qu’il s’agit là du dernier tome de la série. Pourtant j’avais l’impression qu’il y avait encore de belles aventures à écrire dans cet univers et autour de ces ministères secrets (le fameux Bureau Secret du tome 1 !). Si je comprends bien, comme l’auteur peut avoir eu envie de mettre le point final à sa série après une trilogie bien ficelée, je dois bien avouer que j’aurais apprécié un ou deux tomes de plus !

En bref, vous l’aurez compris : si vous ne vous êtes pas encore penché sur cette série, vous n’avez plus le choix de vous y mettre, tâchez simplement de vous souvenir du tome 2 !

.

Passionnée de lecture et de cuisine, j’adore voyager main dans la main avec les héros d’un roman. J’ai toujours un livre dans mon sac et mon téléphone à la main. Mon éternel compagnon d’aventure dans toutes mes lectures ? Une grande tasse de thé fumante !
0 I like it
0 I don't like it

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *