La planète aux cauchemars - Une BD courte mais efficace

09/05/2019

4

Titre : La planète aux cauchemars

Auteur : Mathieu Sapin

Editions : Rue de Sèvres

Prix : 15,00€

Parution : 13 mars 2019

Nombre de pages : 56 pages

Genre : Science-fiction

Résumé : À Newbury Port, gare centrale des navettes spatiales, une jeune femme souhaite aller à Arkham Beta, une planète voisine sur laquelle vit une partie de sa famille. À défaut de pouvoir se payer un billet direct et intriguée par la description que lui en fait le guichetier, elle opte pour « la barge », un vaisseau low cost qui fait escale à Innsmouth, planète qui a connu ses heures de gloire grâce à l’exploitation de l’or qui depuis périclite et souffre d’une mauvaise réputation (maisons abandonnées, ville désoeuvrée, créatures mutantes…). La plupart des habitants d’Innsmouth ont une morphologie étrange, quasi-batracienne. Un culte païen, l’Ordre ésotérique de Dagon, a remplacé la religion chrétienne. Alors qu’elle ne devait être de passage qu’une journée, la voilà contrainte d’y rester une nuit et de séjourner dans l’unique hôtel, le Gilman. Convaincue que quelque chose d’anormal se passe dans cette ville, va t-elle découvrir ce que c'est ?

.

Généralement, je ne lis pas de BD. Je me sens beaucoup plus à l'aise à lire un pavé de 500 pages plutôt qu'une BD avec peu de texte et où mon œil va avoir du mal à comprendre toutes les informations. Je pense que c'est juste une question d'habitude, mais en tout cas, je n'ai pas l'habitude de lire de BD et pourtant, j'ai adoré celle-ci. 

Déjà, les illustrations de Patrick Pion sont absolument magnifiques. C'est d'ailleurs ce qui m'a attiré en premier vers cette BD. Il prend un soin particulier à ce que chaque dessin soit parfait et c'est très agréable à regarder. Certaines illustrations sont faites à la main, d'autres digitalement et le mélange est absolument parfait. Je me suis surprise à passer plusieurs minutes à admirer les illustrations et à observer chaque détail. 

L'histoire en elle-même est aussi très intéressante. Librement inspirée de la nouvelle Le Cauchemar d'Innsmouth de H.P Lovecraft (que je n'ai pas lue), cette histoire nous transporte sur une planète où se trouve une population étrange, que tout le monde fuit. L'héroïne ne se laisse pas décourager et tente d'enquêter, se qui s'avère assez dangereux mais surtout très prenant. J'étais vraiment à fond dans ma lecture et même si je l'ai trouvée bien trop courte, j'ai passé un très bon moment. 

.

0 I like it
0 I don't like it

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *