La vie secrète de Bee – Un presque coup de cœur !

16/05/2019

Titre : La vie secrète de Bee

Auteur : Sara Wolf

Editions : Pocket Jeunesse

Prix : 17,90€

Parution : 7 mars 2019

Nombre de pages : 384 pages

Genre : Young adult

Résumé : Pour garder sa bourse d'études, Bee doit espionner son pire ennemi...
Bee a un but dans la vie : devenir psy pour soigner son père adoré. Elle ne laissera personne l'en empêcher, pas même les frères Blackthorn, qui règnent en maîtres sur le lycée. Ni Fitz, roi de la drague et du piratage informatique, ni Burn, l'impassible géant, ni même le mystérieux Wolf, qui a le pouvoir de faire renvoyer les élèves qui lui déplaisent en leur adressant un carton rouge.
Le jour où Bee en reçoit un, elle comprend que son avenir risque de lui échapper. Elle se résout alors à signer un pacte avec le diable : en échange du maintien de sa bourse, le père des Blackthorn lui demande d'espionner ses fils...

.

Je remercie les éditions Pocket Jeunesse pour l’envoi de ce livre. J’ai déjà lu et particulièrement apprécié la trilogie Lovely Vicious écrite par Sara Wolf également, et j’ai donc cette fois jeté mon dévolu sur un one-shot (si je ne dis pas de bêtise), pour voir si j’accrochais toujours autant. Et comment vous dire… J’ai encore plus apprécié La vie secrète de Bee !

Déjà une chose pour commencer : je trouve que la couverture ne rend vraiment pas justice à l’histoire. On pourrait croire qu’on s’apprête à lire un genre de dérivé de Gossip Girl (même si j’adore la série) alors que clairement, ce n’est pas le cas. D’ailleurs, j’ai vraiment été agréablement surprise par ce point : les thèmes que l’auteur a choisi d’aborder ici sont forts, profonds et peu anodins (SPOILERS : dépression, bisexualité, violence envers les hommes, deuil, relations toxiques, ….). C’est vrai que ça ne devrait peut-être pas autant me surprendre étant donné que c’était déjà en partie le cas dans Lovely Vicious, mais j’ai eu l’impression que c’était encore plus appuyé ici. Mais rassurez-vous, malgré la présence de ces thèmes graves et sérieux, l’auteur parvient à insuffler son humour caractéristique. Le tout est simplement de savoir doser, et Sara Wolf y arrive avec une facilité déconcertante.

Les personnages sont indéniablement LE point fort de cette histoire. Je vous défie de ne pas vous attacher à Bee, Wolf, Fitz et Burn. J’ai beaucoup aimé l’idée du trio de frères, ça m’a un peu fait penser à la saga Beautiful de Jamie McGuire (que j’adore). Franchement je les ai tous adorés, chacun est attachant à sa manière, a son propre mécanisme face aux difficultés de la vie (SPOILERS : l’adrénaline/le repli sur soi pour Burn, la drogue pour Fitz et jouer les durs pour Wolf) et au final, je les trouve complémentaires. Car non, ce ne sont pas simplement des beaux gosses plein aux as et sans cœur… Pareil pour Bee : elle est à la fois très fragile, très forte et très intelligente. Quand elle a quelque chose à dire, elle ne se retient pas, mais elle sait aussi être très douce et empathique aux moments opportuns, elle est très altruiste. Elle ne se voile pas la face, au contraire, elle assume ses erreurs. En bref : une héroïne incroyablement forte. Et alors le clou du spectacle : même les personnages « anecdotiques », tels que Seamus ou Jakob, parviennent à nous attendrir. Vraiment, que demander de plus ?  

Au niveau de la plume, c’est franchement addictif. Là encore tout est parfaitement dosé entre dialogues et moments plus introspectifs, moments sérieux et humour qui vient détendre l’atmosphère, etc. On passe par toute une palette d’émotions et les pages se tournent à une vitesse folle ! Je regrette peut-être juste l’absence des points de vue de Fitz et Burn, ainsi qu’une fin qui arrive trop vite (j’ai tellement aimé cette histoire, j’aurais aimé un ou deux chapitres supplémentaires). L’histoire est également assez prévisible, mais franchement on l’oublie rapidement au vu de toutes les qualités qu’elle présente !

En bref, je vous recommande chaudement La vie secrète de Bee. Derrière ce livre se cache tellement plus que ce que la couverture et le résumé le laissent entendre… Que vous connaissiez déjà l’auteur ou que vous la découvriez avec ce roman, foncez, c’est une valeur sûre, une petite pépite de romance (mais pas seulement) pas niaise pour un sou ! En ce qui me concerne, je n’ai maintenant qu’une envie : me jeter sur Les leçons d’amour d’Alice Wells, que je n’ai pas encore eu l’occasion de découvrir (mais cela ne saurait tarder).

.

Petite belge âgée de 26 ans, je passe mon temps à lire, aller au cinéma et regarder des séries. En tant que fan de Disney, je suis une enfant coincée dans un corps d’adulescente. Grande fan de l’art de Tim Burton et accro aux tatouages, j’aime tout ce qui sort de l’ordinaire. Je passe également les 3/4 de ma vie sur mon ordi, j’ai un petit tempérament de geek.
1 I like it
0 I don't like it

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *