Nous finirons ensemble : une suite encore meilleure !

01/05/2019

Titre : Nous finirons ensemble

Réalisateur : Guillaume Canet

Avec : François Cluzet, Marion Cotillard, Gilles Lellouche, Laurent Lafitte, Benoît Magimel, Pascale Arbillot, Clémentine Baert, Valérie Bonneton, José Garcia, ...

Genre : Comédie dramatique

Durée : 2h15

Nationalité : Français

Sortie : 1 mai 2019

Résumé : Préoccupé, Max est parti dans sa maison au bord de la mer pour se ressourcer. Sa bande de potes, qu’il n’a pas vue depuis plus de 3 ans débarque par surprise pour lui fêter son anniversaire ! La surprise est entière mais l’accueil l’est beaucoup moins...
Max s’enfonce alors dans une comédie du bonheur qui sonne faux, et qui mettra le groupe dans des situations pour le moins inattendues.
Les enfants ont grandi, d’autres sont nés, les parents n’ont plus les mêmes priorités... Les séparations, les accidents de la vie... Quand tous décident de ne plus mettre de petits mouchoirs sur les gros bobards, que reste-t-il de l’amitié ?

Après Les Petits Mouchoirs, Guillaume Canet fait retourner sa bande au Cap Ferret dans Nous finirons ensemble. Et cette suite est encore meilleure que le premier ! Ici, bien qu’on sache qu’il y a un secret — qu’on devine quand même assez rapidement — l’ambiance reste bon enfant et plaisante. Il y a clairement moins de tension et de gêne que dans Les Petits Mouchoirs où l’on ressent ce côté glauque de partir en vacances alors qu’ils ont tous un ami mourant… Ici, il n’y a pas d’histoires aussi dramatiques que celle-ci et honnêtement, ça fait un bien fou.

Le film est un enchaînement de moments drôles qui font rire et/ou sourire. Au cinéma, tout le monde riait toutes les cinq minutes et à la fin, certain.e.s ont même applaudi. On passe clairement un excellent moment devant et on s’attache très rapidement à cette bande de potes. Les acteurs et actrices sont au top, on a plus l’impression de suivre une bande de potes qu’être devant un film. Et en même temps, ils sont tous amis dans la vraie vie et c’est bien pour ça que ça marche toujours autant. Mention spéciale à François Cluzet et Laurent Lafitte qui sont aussi hilarants que touchants et qui sortent clairement leur épingle du jeu. 

En conclusion, comme dans Les Petits Mouchoirs, on passe un bon moment et on regretterait presque que le film se termine. Malgré les 2h15 de film, on trouve que c’est trop court et on ne voit pas le temps passer. Le réalisme dont fait preuve le film est saisissant et en même temps, il nous fait un bien fou. J’espère sincèrement les retrouver dans une nouvelle suite ou, encore mieux, un prequel avec Jean Dujardin cette fois (spoilers : Dujardin qui fait une légère apparition dans le film mais qui nous met clairement l’eau à la bouche). 

.

Passionnée par les sushis, j’ai appris à maîtriser l’art de sa dégustation en regardant mes séries télé préférées. Entre deux makis, je m’intéresse aussi à l’univers d’Harry Potter, de Disney, au cinéma et au voyage. Sinon, est-ce que je vous ai dit que j’aimais les sushis ?
2 I like it
0 I don't like it

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *