Un jour comme les autres - Un thriller étonnant !

22/05/2019

Titre : Un jour comme les autres

Auteur : Paul Colize

Editions : HC Éditions

Prix : 19,00 €

Parution : 7 mars 2019

Nombre de pages : 445 pages

Genre : Thriller

Résumé : Emily vit seule en Italie où elle passe ses journées à trouver le mot juste – elle est traductrice littéraire de métier – et à faire parler les chiffres qu'elle affectionne. Mais surtout, elle passe ses journées à attendre.
614 jours qu'elle attend. Presque deux années à se repasser en boucle la dernière journée d'Éric.
En apparence un jour comme les autres. À essayer de comprendre. À ne pas pouvoir faire son deuil. Alain est reporter d'investigation au Soir, en Belgique. Il passe ses journées à enquêter, creuser, recouper les informations. Éric, il l'a connu. Suffisamment pour s'intéresser à sa disparition.
Et encore plus quand il réapparaît...

.

Il me semble que Paul Colize jouit d’une petite réputation dans le monde du thriller mais pour ma part je n’avais encore jamais eu l’occasion de me plonger dans un de ses romans. Le résumé de Un jour comme les autres m’a attiré pour deux raisons, la première étant l’affaire de disparition qui reste l’une des thématiques que je préfère dans le genre (même si ça tourne toujours plus ou moins en rond) et également pour cette dernière phrase de la quatrième de couverture : « Et encore plus quand il réapparaît… ». Il s’agit en effet d’un procédé de plus en plus utilisé qui peut être très intéressant s’il est bien utilisé. C’est donc avec enthousiaste que je me suis lancé dans cette lecture qui s’est révélée surprenante et pour laquelle je remercie HC éditions.

Je ne vous cache pas que le style de l’auteur m’a quelque peu déboussolé au départ. Je m’attendais en effet à retrouver les codes du thriller moderne, or l’écriture de Paul Colize s’apparente davantage à la littérature blanche. Ce n’est aucunement dérangeant mais du coup le mélange entre une intrigue noire et une plume blanche est assez original, bien que déroutant. Néanmoins je vous rassure, on s’y habitue très vite pour se concentrer entièrement sur l’histoire.

En parlant de l’intrigue, j’ai beaucoup aimé la façon dont chaque élément est amené, d’une manière progressive, sans pour autant alourdir l’ensemble. Désespérée par la disparition de son mari et l’enquête qui demeure au point mort, Emily décide de faire ses propres recherches et pour ce faire elle va avoir recours à un forum dédié à des affaires non-élucidées et se lier d’amitié avec l’administrateur grâce à qui elle va enfin découvrir une piste… 

J’ai beaucoup aimé la construction narrative de cette histoire organisée en deux temps, où on découvre d’abord le point de vue d’Emily puis celui d’un enquêteur qui va rouvrir le dossier. C’est alors que les choses vont vraiment devenir intéressantes puisque des secrets vont émerger et les faux semblants voler en éclats… Dès lors l’intrigue prend un tournant inattendu, s’éloigne un peu du ton mélancolique qui caractérisait les premières pages et devient haletante. Le dénouement tient toutes ses promesses même si j’avoue l’avoir vu venir, ce qui ne m’a cependant pas tant dérangé que cela. 

En somme, il s’agit d’un très bon thriller, à la fois poétique et étonnant. Il s’agit d’ailleurs d’une de ces histoires qui méritent d’être lues ne serait-ce que pour la plume de l’auteur, à la fois visuelle et lyrique. Une excellente découverte que je vous recommande donc chaudement !

.

Contrairement à beaucoup de gens, j’ai eu la chance de recevoir ma lettre d’admission à Poudlard et j’ai obtenu mon diplôme de sorcellerie il y a quelques années déjà. Depuis, je me suis spécialisé dans l’étude de la littérature des moldus et je prend un grand plaisir à découvrir une nouvelle forme de magie : celle des mots.
0 I like it
0 I don't like it

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *