Le Monde de Nedarra #1 - Un premier tome réussi !

24/06/2019

Titre : Le Monde de Nedarra #1 - Celle qui reste

Auteur : Katherine Applegate

Editions : Seuil Jeunesse

Prix : 16,90€

Parution : 23 mai 2019

Nombre de pages : 404 pages

Genre : Fantasy

Résumé : Byx serait-elle la dernière de son espèce, celle que l'on appelle l'ultimon ? Pour en avoir le cœur net, elle traverse le royaume de Nedarra à la recherche des siens. Mais chaque recoin regorge de prédateurs...

.

Une fois n’est pas coutume, je me suis encore laissé tenter par une jolie couverture. Que vous dire en même temps ? Des petites créatures à fourrure trop mignonnes qui ont l’air parties pour conquérir le monde, un titre doré et mis en valeur ? Il n’en faut pas plus pour me faire craquer !

Pour tout vous dire, je me suis lancée dans ce livre en me disant que je n’allais pas l’apprécier plus que ça. Je sais bien, ça ne se dit pas vraiment normalement. Mais honnêtement, je crois que je m’attendais plus ou moins à un remake de l’Incroyable Voyage (vous aussi vous avez vu ce film dans votre jeunesse ?) dans un univers fantasy. Un récit sympathique et mignon, mais avec des enjeux finalement assez simplistes et des personnages un peu stéréotypés.

Eh bien pas du tout !

Ce roman a vraiment été une très bonne surprise pour moi et peut-être encore plus puisque je n’en attendais pas grand-chose au départ.

L’écriture de l’auteur est très rythmée et les chapitres sont très courts, ce qui fait que le roman se lit à une vitesse folle. Je pense que c’est particulièrement important à mettre en avant dans la mesure où il s’agit d’un roman jeunesse qui est quand même assez long (400 pages) et qui n’est pas écrit spécialement gros comme peuvent l’être d’autres romans pour la même tranche d’âge. Que les jeunes lecteurs (ou les amateurs de lectures plus courtes) ne se découragent pas, c’est vraiment une lecture très rythmée et je me suis plusieurs fois pris à me dire « j’arrête après ce chapitre… Non encore un ! J’arrête au suivant… Non encore un ! ».

J’ai trouvé les personnages vraiment très attachants dans l’ensemble. Notamment les personnages secondaires dont l’auteur nous propose une galerie finalement assez fournie ! Petit coup de cœur pour les personnages de Tobble, le wobbyk courageux, de Gambler et le félivet sarcastique. J’ai aussi beaucoup aimé Luca, l’étudiant maladroit. L’ensemble des personnages donne vraiment une vraie couleur à la petite équipée qui au départ m’avait semblé un peu fade. Je trouve que l’auteur a vraiment bien joué les choses en introduisant les personnages les uns après les autres parce que l’ensemble est très naturel et on a vraiment le temps de s’habituer à chacun d’entre eux.

Au niveau des méchants cependant, ils restent pour l’instant très simplement méchants sans autre forme de background, ce qui est un peu dommage – cela dit ça ne les empêche pas du tout d’être terrifiants mais j’espère que la suite nous donnera l’occasion d’en apprendre un peu plus sur les antagonistes.

Concernant les personnages humains, j’ai trouvé qu’il était assez difficile de croire qu’ils n’avaient qu’une quinzaine d’années parce qu’ils s’expriment tous comme des adultes et prennent des décisions que j’ai trouvées – là aussi – très matures. Cela dit, ça ne m’a pas dérangé outre mesure puisque tous les personnages humains se comportent ainsi alors qu’ils sont très jeunes, on peut donc supposer que l’âge de raison intervient assez tôt dans l’univers proposé par l’auteure. On voit d’ailleurs que la grande prêtresse qui a un pouvoir impressionnant n’a que dix-neuf ans à peine. Malgré ma perplexité au départ, je dois pourtant bien avouer qu’il y a une véritable cohérence là-dedans !

En bref, j’ai passé un excellent moment avec cette aventure assez hors du commun qui, en proposant un voyage initiatique dans un univers de fantasy, pose aussi la question de l’extinction des espèces et – en creux – de la protection de l’environnement, ce que je trouve toujours positif et encore plus lorsque le récit s’adresse à des jeunes.

Deux petits bémols cependant à mon sens : il y a des petites erreurs, voire des petites incohérences sur certains détails du roman, notamment par rapport au pelage de Tobble qui change de couleur au fil du livre. C’est à mon avis l’éditeur de la version originale qui a laissé passé une petite incohérence qui va par la suite forcément se retrouver dans toutes les traductions et c’est bien dommage !

Deuxième point un peu plus important à mon sens : le personnage de Byx. C’est un peu dommage puisque c’est notre personnage principal, mais je l’ai trouvée assez peu attachante finalement. C’est dommage parce que les autres personnages ont une personnalité beaucoup plus affirmée et aussi plus complexe, quand Byx reste vraiment un personnage assez transparent pendant une bonne partie du roman. On en apprend finalement assez peu sur son caractère… sinon qu’il s’agit d’une personne assez effacée. J’ai trouvé ça dommage puisqu’il s’agit de notre personnage principal, d’autant que comme les personnages secondaires sont plus profonds et plus complexes, Byx semble presque encore plus en retrait. J’ai cependant trouvé que ça allait en s’améliorant à partir de la seconde partie du roman et notamment sur la fin où Byx commence à faire de réels choix et non plus simplement à se laisser porter par les choix des autres personnages.

Et petit clin d’œil peut-être pour certains d’entre vous, ce n’est qu’en refermant le livre que je me suis rendu compte que l’auteure, Katherine Applegate, était en fait l’auteure de la série Everworld qui avait beaucoup fait parler d’elle pendant mon adolescence. Je ne l’avais pas lue à l’époque mais forcément, j’ai un peu envie de m’y mettre aujourd’hui après la lecture de ce premier tome très réussi !

.

Passionnée de lecture et de cuisine, j’adore voyager main dans la main avec les héros d’un roman. J’ai toujours un livre dans mon sac et mon téléphone à la main. Mon éternel compagnon d’aventure dans toutes mes lectures ? Une grande tasse de thé fumante !
2 I like it
0 I don't like it

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *