Les Orphelins de métal - Une lecture rafraîchissante !

12/06/2019

Titre : Les Orphelins de métal

Auteur : Pádraig Kenny

Editions : Lumen

Prix : 15,00 €

Parution : 4 avril 2019

Nombre de pages : 344 pages

Genre : Steampunk / Jeunesse

Résumé : " Je sais à présent que j'ai un cœur, parce qu'il est brisé... '
Christopher a beau être orphelin, il fait l'envie de tous ses amis... des amis bien particuliers, puisque ce sont des robots ! C'est que, contrairement à eux, il est ce qu'on appelle un Authentique : un être humain doté d'une âme, une vraie. Apprenti auprès d'un inventeur malhonnête, Absalom, le garçon observe avec consternation les manigances de son mentor, et passe ses soirées à enchanter ses camarades de métal avec les rares souvenirs qui lui restent d'avant – avant l'incendie qui lui a enlevé ses parents. Malheureusement, l'escroc se double d'un menteur... Absalom dissimule depuis des années un étonnant secret !

Quand la vérité éclate par une froide journée enneigée, le destin de Christopher est bouleversé à jamais. Enlevé par de parfaits inconnus, il part – enfin – à la découverte de lui-même. Mais c'est sans compter sur ses compagnons, qui ne l'entendent pas de cette oreille. Parmi eux, Lapoigne, un géant mécanique muet, Manda, petite fille perdue dans un monde qu'elle ne comprend pas, ou encore Rob, qu'Absalom n'a jamais vraiment terminé. Bien décidée à rattraper Christopher, la joyeuse bande se lance à sa poursuite sur les routes à bord d'une camionnette dérobée à leur créateur...

Embarquez dans l'aventure en compagnie d'êtres de chair et de métal qui, s'il leur manque littéralement quelques boulons, n'en sont pas moins terriblement attachants. Cette petite troupe de personnages hauts en couleur, excentriques et loyaux jusqu'à la mort mène tambour battant un bel hommage au Magicien d'Oz doublé d'un conte émouvant sur la nature humaine...

.

Pour tout vous dire, le steampunk n’est pas vraiment mon genre de prédilection. Je n’en lis que très rarement mais je suis pourtant toujours intrigué par les résumés sur lesquels il m’arrive de tomber en librairie. Lorsque j’ai eu l’occasion de recevoir Les Orphelins de métal, je me suis donc dit que c’était le moment idéal afin de poursuivre ma découverte avec un jeunesse qui serait peut-être plus accessible pour un néophyte comme moi. Un grand merci aux éditions Lumen pour leur envoi.

Dès les premiers chapitres, cette histoire m’a fait penser au Magicien d’Oz (la couverture y a peut-être contribué maintenant que je vois la mise en place des personnages et ce vert dominant) adapté par Disney. Ces six héros qui partent dans une espèce de quête identitaire car en tant que robots ils devraient être dénués de sentiments, or on se rend rapidement compte que ce n’est absolument pas le cas. Ces inventeurs qui font figure d’autorité mais doivent également faire face à leurs propres démons et failles. Cette aventure mouvementée et pleine de rebondissements… Je me trompe peut-être mais je trouve que tout cela mis ensemble fait un peu penser à Dorothy et ses amis qui se rendent à la Cité d’Émeraude afin d’exaucer leurs vœux. 

A travers une histoire somme toute assez simple, l’auteur est néanmoins parvenu à faire véhiculer des émotions fortes et un message important : celui de la tolérance, de l’acceptation de l’autre et de soi. Il y a donc une double lecture possible qui permet de faire passer un excellent moment aussi bien aux plus jeunes qu’aux plus âgés.

Les Orphelins de métal est donc un roman plein de bienveillance et de bonne humeur, bourré d’humour et porté par des personnages hauts en couleur. Une lecture rafraîchissante que je vous recommande chaudement ! 

.

Contrairement à beaucoup de gens, j’ai eu la chance de recevoir ma lettre d’admission à Poudlard et j’ai obtenu mon diplôme de sorcellerie il y a quelques années déjà. Depuis, je me suis spécialisé dans l’étude de la littérature des moldus et je prend un grand plaisir à découvrir une nouvelle forme de magie : celle des mots.
0 I like it
0 I don't like it

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *