Les Sept Morts d'Evelyn Hardcastle - Une intrigue labyrinthique !

12/06/2019

Titre : Les Sept Morts d'Evelyn Hardcastle

Auteur : Stuart Turton

Editions : Sonatine

Prix : 22,00 €

Parution : 16 mai 2019

Nombre de pages : 544 pages

Genre : Roman policier / Fantastique

Résumé : Mixez Agatha Christie, Downton Abbey et Un jour sans fin... voilà le roman le plus divertissant de l'année.
Lauréat du prestigieux Costa Award, le premier roman de Stuart Turton est à la fois un formidable jeu de l'esprit et un régal de lecture.

Ce soir à 11 heures, Evelyn Hardcastle va être assassinée.
Qui, dans cette luxueuse demeure anglaise, a intérêt à la tuer ?
Aiden Bishop a quelques heures pour trouver l'identité de l'assassin et empêcher le meurtre.
Tant qu'il n'est pas parvenu à ses fins, il est condamné à revivre sans cesse la même journée.
Celle de la mort d'Evelyn Hardcastle.

Prêt pour un plaisir de lecture comme vous n'en avez pas connu depuis longtemps ? Plongez dans ce labyrinthe des délices. Chaque personnage, chaque recoin obscur de la maison cache un mystère. Chaque page ou presque offre un rebondissement inattendu. Et il y a 500 pages.

.

Je ne vous cache pas que ce livre faisait partie de ceux que j’avais le plus hâte de lire cette année. D’une part à cause de son résumé des plus intrigants mais surtout pour sa référence à Agatha Christie et Downton Abbey. Dès lors que j’ai été en sa possession (un grand merci aux éditions Sonatine pour leur envoi d’ailleurs), j’attendais donc avec impatience de pouvoir enfin m’y plonger. Et alors quelle claque ! Vous dire que j’ai eu un coup de cœur serait faux puisque mon ressenti va au-delà de ce dernier, tant j’ai adoré cette lecture passionnante et ô combien originale.

Avant toute chose, peut-on s’arrêter un instant sur cette couverture magnifique qui n’a – pour une fois – rien à envier à la VO ? Le travail réalisé ici est simplement parfait, non seulement parce que le visuel est particulièrement agréable mais surtout parce que chaque élément qui y figure renvoie à un moment clé de l’histoire.

En ce qui concerne l’intrigue maintenant, je ne sais pas vraiment comment vous en parler sans trop en dévoiler tout en rendant mes explications claires. Il s’agit en effet d’un récit complètement labyrinthique qui a été pensé en couches. À chaque page, la narration se complexifie un peu plus avec à la fois du voyage dans le temps et dans l’espace (ou plutôt les corps, puisque le personnage principal va se déplacer d’hôte en hôte afin de résoudre le meurtre d’Evelyn Hardcastle). Je ne peux pas vous en dire beaucoup plus car je risque non seulement de vous spoiler une partie de l’intrigue mais surtout de me perdre dans mes explications. Sachez toutefois que ce roman demande une certaine concentration, je vous conseille donc de vous y plonger dans un endroit calme où vous n’allez pas être dérangés afin d’en saisir toutes les nuances. Je vous garantis que l’immersion n’en sera que plus grande !

Les personnages que vous allez rencontrer sont quant à eux très attachants, mais également surprenants. Au fur et à mesure que l’esprit de notre héros va se déplacer de corps en corps, son comportement va s’adapter à celui de son hôte actuel. Il ne va donc pas uniquement être guidé par ses propres émotions mais aussi par celles de celui qui lui prête son enveloppe. L’issue des rencontres qu’il va alors faire va donc également dépendre de son rôle du moment. Je vous laisse donc imaginer quel type de situations ces changements incessants vont entraîner !

Le suspense, enfin, est omniprésent du début à la fin. Les twists sont nombreux et les rebondissements totalement imprévisibles. À aucun moment je n’ai vu les événements arriver et c’est ce qui explique sans doute que le final m’a littéralement explosé au visage. Je l’ai trouvé tout simplement brillant.

En somme, si vous cherchez un roman intelligemment pensé qui sort des sentiers battus, peuplé de personnages inoubliables et rythmé par une intrigue hors du commun, Les Sept Morts d’Evelyn Hardcastle est sans aucun doute fait pour vous ! Un grand bravo à l’auteur donc, d’autant qu’il s’agit de son premier roman. Je ne peux qu’imaginer le travail colossal que celui-ci a dû lui demander et suis désormais impatient à l’idée de me plonger dans le prochain !

.

Contrairement à beaucoup de gens, j’ai eu la chance de recevoir ma lettre d’admission à Poudlard et j’ai obtenu mon diplôme de sorcellerie il y a quelques années déjà. Depuis, je me suis spécialisé dans l’étude de la littérature des moldus et je prend un grand plaisir à découvrir une nouvelle forme de magie : celle des mots.
0 I like it
0 I don't like it

2 Comments

  1. Je l'avais lu en anglais et j'avais déjà eu un coup de coeur de fou ! Je l'ai racheté en français pour pouvoir bien comprendre à 100% et encore plus apprécier. J'ai hâte de m'y replonger !

    • Oui c'est vraiment un livre hors du commun ! J'ai envie de le recommander à tout le monde depuis que je l'ai terminé !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *