Escalier B, Paris 12 - Une aventure complètement loufoque !

27/07/2019

4

Titre : Escalier B, Paris 12

Auteur : Pierre Lunère

Editions : Harper Collins

Prix : 19,00 €

Parution : 9 mai 2019

Nombre de pages : 400 pages

Genre : Comédie / Policier

Résumé : Le quotidien de Pierre se partage entre son immeuble (il est gardien), son tarot (il est aussi voyant), sa colocataire et son pékinois albinos. Il n'aspire qu'à une chose : qu'on lui foute la paix. C'est compter sans Marion-Lara, nouvelle voisine et authentique cagole débarquée de son Marseille natal pour faire vibrer la capitale. Quand cette jeune flic comprend la nature des dons de Pierre, elle se dit qu'un coup de pouce surnaturel ne sera pas de trop dans son boulot. Des prostituées chinoises sous la coupe d'un sosie de la Première dame, des kidnappings peu professionnels, des allergies aux cacahuètes qui sentent le meurtre. Quoi de mieux qu'un peu de voyance pour aider à résoudre les enquêtes ?

.

Pour être honnête je ne lis quasiment jamais de livres qui font "rire". Ce n'est pas tant que le genre ne m'intéresse pas mais je crois n'être quasiment jamais tombé sur le résumé d'un roman présentant celui-ci comme étant foncièrement drôle. C'est en grande partie pour cela que j'ai voulu découvrir Escalier B, Paris 12 lorsque je l'ai vu dans le catalogue des éditions Harper Collins. Je remercie donc ces dernières pour leur envoi. 

Vous avez sans doute compris qu'il s'agit là d'une aventure totalement déjantée, aussi addictive qu'imprévisible. L'histoire se déroule en grande partie dans un immeuble parisien au sein duquel des péripéties plus loufoques les unes que les autres vont se succéder, et parfois même se superposer. L'action démarre dès la première page et n'offre dès lors aucun répit au lecteur qui se retrouve pris dans un flot incessant de rebondissements et de twists. 

Les personnages qui peuplent le récit sont quant à eux très attachants, même s'il est parfois difficile de savoir qui est qui tant ils sont nombreux et introduits brièvement. J'ai d'ailleurs aimé le fait que l'auteur use volontairement des stéréotypes afin de les détourner et de s'en servir pour son intrigue. Entre la bimbo marseillaise qui débarque à la capitale, le vieux voyant accompagné de son chien albinos et tous les autres locataires tous plus atypiques les uns que les autres, ce ne sont pas les histoires qui manquent ! Ajoutez à ça des tentatives de meurtre, de la prostitution et des enlèvements et vous aurez une petite idée de ce que renferme ce roman surprenant, parfois brouillon, mais indéniablement distrayant. 

La plume de l'auteur, enfin, est très fraîche et son humour souvent sarcastique, voire noir. Les protagonistes ne manquent pas de répartie, ce qui donne lieu à des répliques particulièrement piquantes et acerbes. Je ne sais pas si Pierre Lunère compte écrire une suite (même si le dénouement laisse penser qu'il pourrait effectivement y en avoir une) mais si tel est le cas, je retournerai avec plaisir dans cet immeuble où il semble y avoir plus d'action que dans les rues de Paris lors d'une manifestation des Gilets Jaunes... 

.

1 I like it
0 I don't like it

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *