I still see you : I see dead people...

01/07/2019

Titre : I still see you

Réalisateur : Scott Speer

Avec : Bella Thorne, Richard Harmon, Dermot Mulroney, ...

Genre : Drame, fantastique

Durée : 1h38

Nationalité : États-Unis

Sortie : 2018

Résumé : La fin du monde n’a pas eu lieu. Depuis la "Catastrophe", les survivants cohabitent avec les Rémanents, les spectres des disparus qui rejouent indéfiniment leurs derniers instants. Aucune interaction n’est possible entre humains et ceux qu’on surnomme les REM. Pourtant, Veronica Calder, une jeune étudiante, est persuadée que l’un d’entre eux veut la tuer.

.

Le postulat d’« I still see you » laisse songeur, avec ces personnes devant cohabiter avec les fantômes de leurs proches, disparus lors d’une catastrophe. À première vue, on pourrait craindre la série z horrifique ou le teen movie au scénario aussi balisé qu’un train fantôme en train de rouiller. Au final, rien de cela tant le film de Speer transpire l’amertume et la tristesse.

Sans être de la plus grande des originalités, « I still see you » se suit par le drame permanent qui est soulevé par l’intrigue. L’auteur du roman original n’a jamais caché qu’il s’est inspiré du traumatisme engendré par les attentats du 11 septembre pour son histoire afin de parler du besoin des gens de tourner la page après une perte tragique et fulgurante. En cela, la sobriété de mise convient à l’intrigue, que ce soit par une mise en scène par instants inventive de par sa composition sans tomber dans la gratuité, ou encore un casting assez bon dans des rôles par instants déjà vus mais s’incarnant au fur et à mesure du récit.

On pourra reprocher l’aspect prévisible de l’enquête menée par les personnages principaux mais l’on se concentrera plus sur le reste du film, assez bon dans ses moments d’effroi et dans ses instants dramatiques, faisant du film une petite réussite que l’on pourrait décrire plus avec les bonus disponibles dans l’édition fournie par Metropolitan. Les personnes ayant apprécié le film pourront découvrir sur un disque techniquement qualitatif un making-of, un supplément parlant du passage à l’écran du livre ainsi que des scènes coupées commentées par le réalisateur.

C’est sans faire de bruit que débarque donc « I still see you », bon petit film fantastique dont le ton doux-amer devrait toucher le public curieux. Bref, une agréable surprise un peu trop discrète pour son bien.

.

Amoureux du cinéma, je suis belge, pas drôle et végétarien (dans cet ordre ^^). Le septième art est ma grande passion et j’adore parler films, qu’importe leurs styles.
0 I like it
0 I don't like it

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *