La Muse des Cauchemars - Un énorme coup de coeur !

08/07/2019

Titre : La Muse des Cauchemars

Auteur : Laini Taylor

Editions : Lumen

Prix : 16,00 €

Parution : 4 avril 2019

Nombre de pages : 628 pages

Genre : Fantasy

Résumé : Le rêve comme seul rempart contre la violence du monde
Il est un monde où hommes et femmes naissent avec un don précieux, dont seuls les plus puissants gagnent le droit de se servir en temps utile, mais toujours au nom de l'Empire. À respectivement seize et dix-sept ans, Nova et Kora rêvent du jour tant attendu où des envoyés à la peau bleue viendront enfin les enlever. Alors, seulement, elles pourront accomplir leur véritable destin.

Très loin de là, à travers l'espace et le temps, dans la mythique Cité oubliée – qu'après tant d'années, Lazlo Lestrange peut désormais contempler de ses yeux –, retentit une explosion qui fait basculer son monde et celui de Sarai. Leur avenir ne tient désormais plus qu'à un fil, celui que manipule par la seule force de son esprit une enfant cruelle et meurtrie. À la fois plus puissant et plus vulnérable que jamais, le jeune homme va devoir choisir : sauver celle qu'il aime ou bien tous les habitants de la ville interdite jusqu'au dernier.

Sans compter qu'un danger plus grave encore menace... Car l'oiseau blanc qui surveille la citadelle depuis toujours veille, et il est grand temps pour lui de passer enfin à l'action. Dieux, monstres, fantômes, mondes étranges et guerre totale, La Muse des cauchemars clôt avec maestria une série aussi poétique que haletante. Qu'on se le tienne pour dit : l'univers de Laini Taylor n'a pas fini de hanter nos rêves...

.

L’année dernière j’ai frôlé le coup de coeur en découvrant le premier tome de ce diptyque Le Faiseur de Rêves. La fin de ce dernier s’étant révélée particulièrement sadique, je n’avais dès lors qu’une hâte : me plonger dans ce second tome qui a tenu toutes ses promesses et plus encore. Vous l’avez compris : j’ai eu un véritable coup de coeur pour cette conclusion magistralement orchestrée par Laini Taylor pour l’envoi de laquelle je remercie les éditions Lumen.

Avant de commencer ma lecture je me demandais vers quoi l’auteure allait se diriger en sachant que, pour moi, l’univers mis en place avait déjà été bien exploré. Je ne pouvais pas me tromper davantage tant le virage pris dans La Muse des Cauchemars est impressionnant et totalement imprévisible. Laini Taylor a en effet décidé d’exploiter tout un pan de son monde dont on ignorait jusqu’à présent l’existence, remettant ainsi complètement en cause la vision qu’on avait de l’histoire. Je ne peux pas en dire beaucoup plus au risque de spoiler mais sachez que si vous aimez être surpris et que vous cherchez une intrigue qui vous laissera littéralement sur les fesses, celle-ci est faite pour vous !

Comme je vous le disais plus haut, le dénouement du premier tome avait laissé les personnages dans une situation plus que délicate. Et alors que je croyais que l’intrigue de La Muse des Cauchemars allait exclusivement se concentrer sur eux, Laini Taylor a en réalité choisi d’introduire deux nouveaux protagonistes dont l’apparition est justement à l’origine du grand retournement de situation. Toutes les révélations qui découlent donc de la mise en place des soeurs Kora et Nova m’ont laissé la bouche grande ouverte tout en confirmant le talent de l’auteure et la maîtrise totale de son univers.

Dans l’épilogue, Laini Taylor laisse entendre qu’il pourrait potentiellement y avoir une suite et autant vous dire que je suis complètement emballé par cette idée ! Malgré tout ce que l’auteure a déjà réussi à faire, je ne doute absolument pas du potentiel de ce monde incroyable où il reste encore tant d’endroits à explorer.
Vous imaginez donc bien que je vous recommande mille fois cette duologie unique et originale, portée par une plume onirique et l’imagination sans limite d’une jeune auteure prodige.
Un must-read !

.

Contrairement à beaucoup de gens, j’ai eu la chance de recevoir ma lettre d’admission à Poudlard et j’ai obtenu mon diplôme de sorcellerie il y a quelques années déjà. Depuis, je me suis spécialisé dans l’étude de la littérature des moldus et je prend un grand plaisir à découvrir une nouvelle forme de magie : celle des mots.
0 I like it
0 I don't like it

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *