Le royaume de Pierre d'Angle #1 - Un premier tome qui a tout bon

12/07/2019

Titre : Le royaume de Pierre d'Angle #1 - L'art du Naufrage

Auteur : Pascale Quiviger

Editions : Rouergue

Prix : 16,90€

Parution : 10 avril 2019

Nombre de pages : 482 pages

Genre : Fantasy

Résumé : Après deux années à sillonner les mers avec son équipage, le prince Thibault décide enfin de rentrer chez lui. Là-bas, sur son île natale, son père l'attend et compte sur lui pour régner sur le royaume de Pierre d'Angle après sa mort. Mais en chemin, une rencontre va bouleverser l'existence du Prince : un passager clandestin, Ema, une esclave en fuite. Ensemble, ils vont devoir faire face aux dangers qui guettent Pierre d'Angle. Premier tome d'une saga, Le royaume de Pierre d'Angle est un voyage bouleversant au coeur d'une histoire : celle d'une île, de son peuple et de leurs secrets.

.

Depuis que j’ai lu Sirius l’année passée, je me dis qu’il faut que je me penche plus attentivement sur la collection Epik des éditions du Rouergue Jeunesse. J’ai donc acheté deux ouvrages qui appartiennent à cette collection et j’ai dans le viseur deux autres sagas qui me tentent beaucoup, à savoir Génération K ainsi que Parmi les vivants. Mais vous savez bien comment ça se passe : ce n’est pas parce qu’un livre est sur notre wishlist – voire dans notre pile à lire – qu’il est près d’être lu. Et puis il y a eu Le royaume de Pierre d’Angle. Il faut dire aussi, là les éditions du Rouergue Jeunesse ont vraiment mis le paquet sur la couverture, et l’objet livre est d’une beauté à toute épreuve ! Vraiment c’est un petit bijou que j’avais hâte de ranger dans ma bibliothèque. Voilà comment Le royaume de Pierre d’Angle s’est retrouvé à passer devant tous les autres livres pour être dévoré vite fait bien fait !

Et alors ce premier tome, ça donne quoi ?

Eh bien j’ai vraiment beaucoup aimé cette lecture. Honnêtement, j’ai beaucoup hésité à mettre la mention « coup de cœur » à ce roman que j’ai trouvé vraiment très bien pensé et surtout extrêmement bien écrit.

Tout d’abord, parlons de la qualité des personnages de ce récit. Il faut dire que l’auteure met la barre assez haut pour la suite puisqu’elle nous propose dans ce premier tome une ribambelle de personnages complètement différents les uns des autres et avec de véritables personnalités. Trop souvent, quand les personnages secondaires sont très nombreux, les auteurs sont plus ou moins obligés de proposer des archétypes de personnages : « celui qui est très sympa », « celui qui parle tout le temps de la même chose », « celui qui mange en permanence », … Ici, c’est justement tout ce que Pascale Quiviger ne fait pas. C’est extrêmement appréciable et on se retrouve avec des personnages qui sont vraiment complètement crédibles. Aucun des personnages n’est vraiment complètement manichéen puisque l’auteure semble mettre un point d’honneur à ne pas tomber dans ce travers.

Au niveau du récit, ce qui m’a vraiment frappé, c’est que je l’ai trouvé vraiment construit comme un conte. On retrouve des schémas narratifs assez classiques mais pourtant l’auteure arrive quand même à nous surprendre à chaque fois. A plusieurs reprises, je me suis dit « ah mais oui, je vois très bien où l’auteure veut nous emmener avec cette histoire » et quasiment à chaque fois j’ai été surprise ou prise à revers. L’ensemble de ces deux aspects (des personnages originaux, attachants et bien écrits et l’utilisation d’un schéma classique mais de manière différente) donne vraiment quelque chose de très spontané et de très « organique ».

Last but not least, l’écriture de Pascale Quiviger est extrêmement agréable à lire et honnêtement je n’ai pas vu les presque 500 pages de ce roman passer. J’ai aussi beaucoup apprécié les petits commentaires du narrateur nous donnant des indices sur la suite. Là encore, j’ai trouvé que ça rapprochait le récit des contes traditionnels.

Bref, si vous n’avez pas compris, mon avis est très tranché : jetez-vous sur ce roman ! De mon côté il me donne encore plus envie de me pencher sur la collection Epik des éditions du Rouergue Jeunesse et surtout, il me donne très hâte d’être à cet automne puisque le tome 2 sort au moment de la rentrée littéraire. Et avec une fin comme celle de ce premier volume, je vous garantis qu’on est ravi que la suite arrive très vite !

.

Passionnée de lecture et de cuisine, j’adore voyager main dans la main avec les héros d’un roman. J’ai toujours un livre dans mon sac et mon téléphone à la main. Mon éternel compagnon d’aventure dans toutes mes lectures ? Une grande tasse de thé fumante !
0 I like it
0 I don't like it

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *