Les livres à emporter dans la valise cet été

22/07/2019

Vous vous demandez quel livre emporter dans votre valise cet été ? Une romance pour la plage ? Un reading wild pour la montagne ? Un road trip pour l’étranger ? Ne cherchez plus, les rédacteurs de NiNeHank vous donnent leurs conseils lecture pour passer un été dépaysant !

La vie secrète des écrivains (Guillaume Musso)

Résumé
En 1999, après avoir publié trois romans devenus cultes, le célèbre écrivain Nathan Fawles annonce qu’il arrête d’écrire et se retire à Beaumont, une île sauvage et sublime au large des côtes de la Méditerranée. Automne 2018. Fawles n’a plus donné une seule interview depuis vingt ans. Alors que ses romans continuent de captiver les lecteurs, Mathilde Monney, une jeune journaliste suisse, débarque sur l’île, bien décidée à percer son secret. Le même jour, un corps de femme est découvert sur une plage et l’île est bouclée par les autorités. Commence alors entre Mathilde et Nathan un dangereux face à face, où se heurtent vérités occultées et mensonges assumés, où se frôlent l’amour et la peur…

 

L’avis d’Anton
En réalité, tous les romans de cet auteur sont de parfaites lectures d’été. Souvent situées entre la Côte d’Azur et les États-Unis, les intrigues qu’il propose sont toujours addictives et prenantes. Toutefois, depuis quelques années maintenant, Musso a délaissé les histoires d’amour pour se tourner vers le thriller, alliant avec brio une plume immersive et un suspense intenable. C’est d’ailleurs le cas dans La vie secrète des écrivains où, en plus, l’auteur livre une réflexion sur le statut d’écrivain, ce que le métier implique et les difficultés qu’entraînent la célébrité et le succès.

La narration est, quant à elle, toujours aussi efficace. On se retrouve rapidement pris dans l’action et, dès lors, on tourne les pages avec avidité afin de connaître le fin mot de l’histoire. Un roman à dévorer sur la plage, à l’abri d’un parasol avec un cocktail dans la main !

 

Cogito (Victor Dixen)

Résumé
Un don du ciel… Roxane, dix-huit ans, a plongé dans la délinquance quand ses parents ont perdu leur emploi, remplacés par des robots. Sa dernière chance de décrocher le Brevet d’Accès aux Corporations : un stage de programmation neuronale, une nouvelle technologie promettant de transformer n’importe qui en génie… ou un pacte avec le diable ? Pour les vacances de printemps, Roxane s’envole pour les îles Fortunées, un archipel tropical futuriste entièrement dédié au cyber-bachotage. Mais cette méthode expérimentale qui utilise l’intelligence artificielle pour « améliorer » la substance même de l’esprit humain est-elle vraiment sûre ? En offrant son cerveau à la science, Roxane a-t-elle vendu son âme au diable ? Demain, l’intelligence artificielle envahira toutes les strates de la société. L’ultime frontière sera notre cerveau.

 

L’avis de Clélia
Encore un formidable roman d’aventures signé Victor Dixen ! Après le succès de Phobos, l’auteur délaisse Mars pour un monde futuriste dans lequel l’intelligence artificielle prend le dessus sur les hommes. L’ambiance est apocalyptique, mais le cauchemar vire rapidement au rêve lorsque l’héroïne arrive aux Îles Fortunées : lieu paradisiaque dans lequel hommes et machines s’allient pour former des cerveaux ultra-performants. Mais cette alliance idyllique est-elle sans risque ?

Comme à son habitude, Victor Dixen nous offre une galerie de personnages attachants, drôles et intenses, qui évoluent dans un imaginaire formidablement réaliste. Une plume toujours aussi haletante, un turn-over diablement efficace : la lecture idéale pour vivre une aventure intense cet été !

 

Allô sorcières, tome 1 : Viser la lune (Anne-Fleur Multon)

Résumé
Le bon dosage pour une amitié réussie : une louche d’astronomie et un zeste de geekerie, beaucoup trop de selfies ridicules, une pincée de nanas entêtées, une chaîne Youtube à créer et une bonne tranche d’aventures bien salées ! Attention: la consommation de cette recette entraîne un risque élevé de fou rire incontrôlables et de suspense haletant !

 

 

 

L’avis d’Aurore
Pour moi, une « lecture d’été », c’est une lecture un peu doudou, qui se lit vite et que l’on quitte le cœur léger, prêt à rejoindre ses proches avec le sourire pour un plouf dans la piscine ou dans la mer, une randonnée sous les arbres ou encore un repas tous ensemble.
C’est pour ça que Viser la Lune est la parfaite petite lecture d’été ! On y suit la jeune Aliénor, qui vit en Guyane et qui est passionnée d’astronomie. Par un concours de circonstances, elle va rencontrer sur Internet trois jeunes filles de son âge éparpillées aux quatre coins du monde. Alors qu’elles ont chacune des passions très différentes, les filles vont se rapprocher les unes des autres jusqu’à devenir pratiquement inséparables. C’est là qu’elles décident d’ouvrir une chaîne YouTube à huit mains, pour partager leurs passions tellement variées : la cuisine, les jeux vidéo, l’astronomie, l’écriture, …

Ce petit roman est purement et simplement une bouffée d’air frais. Les héroïnes sont extrêmement attachantes et parfaitement bien écrites. La force de ce roman, c’est qu’alors qu’il est assez court et qu’il se lit très vite, on en ressort avec un sourire jusqu’aux oreilles tellement c’est un roman qui vous veut du bien ! À mettre entre toutes les mains et à lire sans modération que ce soit à la mer, à la montagne ou au travail ! Le deuxième tome est déjà disponible et pour ma part, je trépigne en attendant le troisième !

 

The rest of the story (Sarah Dessen)

Résumé
Un lac mystérieux, une famille oubliée, un été magique… Emma Saylor regarde son père danser sur la piste, un peu désabusée : elle assiste à son mariage avec une femme adorable, qui leur permet d’échapper enfin aux difficultés qui les poursuivent depuis la mort de sa mère, cinq ans plus tôt, d’une overdose. La jeune fille ne sait pas grand-chose de ce qui est vraiment arrivé. Et, pour pouvoir aller de l’avant, elle aussi, elle aimerait bien connaître… la fin de l’histoire. Or elle n’a plus revu sa grand-mère maternelle ou ses cousins depuis un séjour chez eux quand elle était toute petite. Mais le destin va lui donner un coup de pouce : pendant la lune de miel de son père, elle doit justement passer un mois au bord du lac où vit cette énigmatique famille.

Car si, pour son père, elle est Emma, aux yeux de sa mère, de ses cousins et des amis d’autrefois, en revanche, elle était quelqu’un d’autre – elle était la petite Saylor, même si ce ne fut que le temps d’un été. Et c’est ce passé enfoui qu’elle va redécouvrir comme un trésor. Un parquet qui grince sous ses pas, une odeur familière… Elle qui ne se rappelle pas même le visage de sa grand-mère se rend compte qu’elle connaît cet endroit. Elle retrouve sa cousine, qui joue avec le feu comme la mère d’Emma avant elle, et Roo, le garçon dont elle était inséparable enfant. Tel un détective, elle va remonter le temps en arrière, pour découvrir non seulement qui elle est, mais aussi quelle adolescente a été sa mère. Car avant de tomber amoureuse d’un fils de famille privilégié, celle-ci a perdu son meilleur ami dans un étrange accident de bateau à moteur…

 

L’avis de Maud
J’ai choisi ce livre comme roman de l’été car il a, pour moi, tous les prérequis pour faire voyager le lecteur. Un cadre de rêve constitué d’un immense lac, de pontons, d’une marina, … Sarah Dessen réussit avec ses mots à nous propulser dans ce décor estival où le soleil brille et les embruns rafraîchissent l’air. En plus d’un décor de rêve pour passer ses vacances, l’auteur nous propose de découvrir deux « clans rivaux » : les jeunes étudiants privilégiés qui travaillent à l’hôtel Les Embruns et les jeunes originaires du lac. Faisant le lien entre ces deux univers : Emma Saylor. La jeune fille va découvrir l’histoire de sa mère en revenant sur le lieu où cette dernière a grandi et rencontré son père. Elle va découvrir une famille maternelle haute en couleurs et follement attachante.

Sous couvert d’un roman estival tendre, Sarah Dessen nous offre une histoire de famille, une réflexion sur les racines et les liens visibles ou non que l’on a avec nos parents proches et éloignés. L’auteur veut nous transmettre que connaître l’histoire de notre famille nous permet de mieux savoir qui on est et de dépasser certains démons. Bon, et LE bonus est la belle histoire d’amour d’Emma Saylor qui fera bondir dans tous les sens votre petit cœur romantique !

Chroniqueuse littéraire, je suis tombée dans la marmite de livres étant petite. Libraire dans l’âme, attachée de presse dans la vraie vie, je m’attache à transmettre le grand secret de la vie éternelle : la lecture (et la pierre philosophale pour les plus chanceux) !
1 I like it
0 I don't like it

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *