Valse avec Alice - Un thriller haletant !

01/07/2019

Titre : Valse avec Alice

Auteur : Sarah Stovell

Editions : Harper Collins

Prix : 7,90 €

Parution : 10 avril 2019

Nombre de pages : 400 pages

Genre : Thriller

Résumé : Bo Luxton a tout ; une famille aimante, une maison agréable dans la campagne anglaise, et elle est l’auteure reconnue de plusieurs best-sellers. De son côté, Alice Dark aspire à devenir écrivain. Un peu paumée, elle accumule les boulots sans lendemain et vit aux crochets de son petit ami. Lorsqu’elles se rencontrent, à l’occasion d’un atelier d’écriture, une connexion immédiate, aussi étrange que magnétique, se crée entre elles. Peu à peu, Bo et Alice entament une relation obsessionnelle, sombre et torturée – en tous les cas, c’est ce que l’une d’entre elles semble affirmer.

.

La thématique de l’écrivain est assez récurrente dans les romans/thrillers actuels et pour le coup, c’en est une qui me plaît bien ! Dans le cas présent, j’ai été intrigué par la confrontation sous-entendue dans le résumé entre deux romancières, une confirmée et réputée, l’autre débutante et pleine de doutes. Hormis cela je ne savais pas vraiment à quoi m’attendre en me plongeant dans ma lecture et c’est finalement agréablement surpris que je l’ai refermée. Je remercie donc les éditions Harper Collins pour leur envoi ! 

Il s’agit avant tout d’un roman basé sur des faux-semblants. Tout au long de la narration, on alterne entre les points de vue des deux femmes, Bo et Alice, qui vont développer une relation assez spéciale, voire malsaine, suite à une rencontre fortuite. Au fil des chapitres, l’intrigue devient prenante et haletante, d’autant que très rapidement on commence à se poser des questions car quelque chose cloche dans cette « amitié » étrange…

J’ai adoré la tension qui monte crescendo avec des petits twists qui relancent l’histoire essentiellement concentrée sur la psychologie des personnages. Le récit pourrait paraître un poil long par moments car l’action se fait plutôt rare mais personnellement j’ai été happé dès le départ par le style de l’auteure. Sarah Stovell joue avec les émotions de son lecteur tout en le manipulant avec aisance et je dirais même sadisme. Au final, on se fait avoir en beauté et c’est aussi ce que je recherche dans les thrillers.

Avec le recul, je me rends toutefois compte que l’intrigue n’est pas vraiment révolutionnaire même si elle reste efficace et prenante. J’aurais peut-être aimé un peu plus d’originalité et de densité mais Valse avec Alice n’en demeure pas moins un très bon roman à suspense que je vous recommande si vous ne savez pas quoi lire sur la plage cet été ! 

.

Contrairement à beaucoup de gens, j’ai eu la chance de recevoir ma lettre d’admission à Poudlard et j’ai obtenu mon diplôme de sorcellerie il y a quelques années déjà. Depuis, je me suis spécialisé dans l’étude de la littérature des moldus et je prend un grand plaisir à découvrir une nouvelle forme de magie : celle des mots.
0 I like it
0 I don't like it

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *