Eragon : Rencontre avec Christopher Paolini et… CONCOURS !!!

19/08/2019

À l’occasion de la sortie de la suite de la célèbre saga Eragon, La fourchette, la sorcière et le dragon, aux éditions Bayard le 18 septembre prochain, NiNeHank ainsi que Muffins and Books et Les Mots d’Arva sont allées à Londres, à la rencontre de son charismatique auteur : Christopher Paolini

NiNeHank tient à remercier les éditions Bayard x Page Turners pour cette interview magique et haute en couleurs que vous pourrez découvrir ci-dessous. Nous remercions aussi Christopher Paolini pour son extrême gentillesse et sa patience. L’interview est suivie par un CONCOURS pour tenter de remporter les 4 premiers tomes de la saga avec un exemplaire dédicacé ! 

Huit ans après la sortie du dernier tome d’Eragon, qu’est-ce qui vous a donné envie de réécrire un livre de cet univers ? 

Et bien je travaillais sur des romans de science-fiction pleins de vaisseaux spatiaux, de lasers, d’aliens, d’explosions et de tentacules. Mais la plupart de ces esquisses n’étaient pas suffisantes pour faire un vrai roman donc je ne savais pas quoi en faire.

Cependant, ces dernières années, je n’arrêtais pas d’avoir de nouvelles idées et l’envie d’écrire à nouveau sur Eragon et Saphira. Et finalement, il y a environ deux ans, je me suis lancé et j’ai écrit ce qui serait la deuxième histoire du livre, celle du Ver. J’ai vraiment aimé ce que ça a donné, c’était une longue nouvelle mais pas assez longue pour être publiée. Donc je l’ai mise dans un tiroir et je suis passé à autre chose.

Et puis il y a environ 1 an et demi, un fan, @misterstabby, m’a tweeté à 1 heure du matin : « Hey Christopher ! Qu’est-ce que devient Murtagh ? ». Et j’ai sûrement bu trop de café ou quelque chose comme ça et je lui ai répondu : « Murtagh ? Il est occupé à se battre contre des ennemis en utilisant une Fourchette magique du nom de @misterstabby ». Et l’idée n’arrivait pas à me sortir de la tête et finalement, je me suis dit qu’il fallait que j’écrive une histoire sur une fourchette magique du nom de « mister stabby » (littéralement « monsieur poignardant ») et faire en sorte que ça fonctionne. Et c’est comme ça que la première histoire du livre est née. 

Au même moment, ma sœur est venue me voir et m’a dit qu’elle avait une idée de nouvelle du point de vue d’Angela — qui est un personnage qui était basé sur ma sœur (sa petite sœur s’appelle réellement Angela Paolini). Et, à sa manière, ma sœur est une excellente écrivaine donc je lui ai répondu « et bah fais-le ». Elle l’a fait, elle est revenue vers moi et soudain, on avait ces trois histoires. Donc j’ai écrit de quoi toutes les relier pour n’en faire qu’une seule et voilà : on avait un livre. Et j’ai personnellement dessiné ce qui accompagne le livre : la carte et les dessins en noir et blanc entre les chapitres. 

D’une certaine manière, dans votre introduction, vous aviez commencé à répondre à l’une de mes questions qui est : est-ce que vous aimeriez un jour écrire des romans d’un autre genre ? De la science-fiction comme vous avez dit ou même des BD puisque vous dessinez ?

Oui ! C’est quelque chose que j’ai envie de faire depuis très longtemps. Et pas forcément de la fantasy. J’aimerais aussi écrire des romans fantasy qui n’ont pas de lien avec l’univers d’Eragon. C’est juste une question de manque de temps. J’ai connu plusieurs années où je n’ai pas eu la possibilité d’écrire aussi souvent que je le voulais. Heureusement, aujourd’hui, ce n’est plus le cas. Je suis occupé à écrire autant que je le peux, aussi vite que je le peux. J’ai écrit une fiction de 300 pages l’année dernière et je suis en train de faire la même chose cette année. Donc il est très probable que de nouveaux livres soient publiés dans les prochaines années. 

Dans La fourchette, la sorcière et le dragon — et même dans vos livres en général — on a l’impression que c’est important pour vous d’écrire sur ces différentes communautés qui vivent toutes ensemble en harmonie et à quel point c’est beau et à quel point ça fonctionne. Donc je me demandais si c’était une sorte de message que vous passiez consciemment et si oui, pourquoi ça vous semblait important de le faire, surtout aujourd’hui ?

Je pense que vivre en harmonie est extrêmement important et oui, c’est quelque chose que j’écris de façon consciente. Malheureusement, je pense que ça reste un idéal pour des raisons pratiques et parce que l’humain aime beaucoup se disputer, surtout lorsqu’il perçoit une différence dans un autre groupe que le sien. Mais ça ne rend que plus important le fait d’apprendre à écouter, comprendre et coopérer. Notre plus grand pouvoir en tant qu’espèce, en dehors du fait de parler, c’est notre habilité à coopérer et à construire une civilisation ensemble.

En fiction, on a toujours le héros qu’on appelle « loup solitaire » qui vit seul dans une cabane ou une hutte quelque part et qui se bat seul contre les méchants. Et ce n’est pas vraiment la façon dont l’humain fonctionne. L’humain fonctionne en équipe, en groupe. Et oui, des héros individuels peuvent être importants mais à la fin, c’est la coopération qui nous permet de faire de grandes choses comme construire des pyramides, la Tour Eiffel ou des vaisseaux spatiaux pour aller sur la Lune. Une seule personne ne peut pas faire ça. Une personne peut commander le processus : personne ne remettrait en cause que sans Elon Musk, Space X n’existerait pas. Mais ça reste un effort coopératif. 

Et pour terminer, comment décririez-vous ce nouveau livre à vos lecteurs et lectrices français.e.s ?

Ouh, c’est une question difficile ! C’est un livre avec de la magie, de l’aventure, du développement personnel et sur la responsabilité sous plusieurs formes. Chaque histoire traite de différents thèmes. L’un des plus grands thèmes est comment vivre avec ces choses de la vie que nous ne pouvons pas changer. Tout le monde connaît ce problème et c’est l’une des plus grandes difficultés de la vie : comment y faire face… Et puis il y a aussi des dragons ! 

✭ Petit (énorme) plus : Christopher Paolini nous a parlé en « nanique » et ça donne ça : ✭

CONCOURS TERMINÉ

À présent, pour participer au concours et tenter de remporter la saga intégrale d’Eragon dont un exemplaire a été dédicacé par son auteur Christopher Paolini, il suffit de : 

Concours ouvert à la France métropolitaine, Belgique et Suisse du 19/08/19 au 26/09/19

Pour découvrir les réponses du reste de l’interview et avoir 3 fois plus de chances de gagner au concours : 

L’interview et le concours de Les Mots d’Arva : c’est par ici.

L’interview et le concours de Mufffins and Books : c’est par là

Bonne chance à tous & à toutes ! 

Passionnée par les sushis, j’ai appris à maîtriser cet art en regardant mes séries télé préférées. Entre deux makis, je m’intéresse aussi à l’univers d’Harry Potter, de Disney, au cinéma et à la photographie. Sinon, est-ce que je vous ai dit que j’aimais les sushis ?
6 I like it
0 I don't like it

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *