L'heure bleue - Un roman précurseur !

13/08/2019

Titre : L'heure bleue

Auteur : Celia Fremlin

Editions : Le Masque

Prix : 8,50 €

Parution : 5 juin 2019

Nombre de pages : 300 pages

Genre : Thriller psychologique

Résumé : Louise Henderson donnerait n’importe quoi – absolument n’importe quoi – pour une bonne nuit de sommeil. Depuis l’arrivée de Michael, son nouveau-né, elle enchaîne des nuits blanches tout en gérant la maison et ses filles. Quand Louise et son mari décident de louer la chambre d’amis, miss Brandon semble être la candidate parfaite ; elle est célibataire, discrète et enseigne au lycée du coin. Pourtant, Louise éprouve un curieux malaise lorsque miss Brandon s’installe et ses doutes deviennent une obsession. D'où vient-elle ? Qui est-elle vraiment ? Jusqu’à cette nuit où Michael disparaît et le monde de Louise s’effondre…

Un roman de suspense psychologique haletant et intelligent qui rivalise avec les meilleurs romans du genre plus de soixante ans après sa première publication.

.

Cela faisait très longtemps que j’avais envie de lire ce roman sans savoir qu’il datait en réalité du siècle dernier et qu’il avait déjà été traduit et publié en France. Pour beaucoup il s’agit d’un récit précurseur dont se sont énormément inspirés les thrillers domestiques modernes. Et en effet, j’ai trouvé cette histoire diaboliquement moderne, en plus d’être bien ficelée et très surprenante. Je remercie donc les éditions Le Masque pour leur envoi.

Dès le départ j’ai accroché avec le style de l’auteure, très fluide tout en étant suffisamment travaillé pour instaurer une ambiance pesante, qui en devient presque étouffante au fil des pages. Le fait est qu’au début, on rencontre un couple tout à fait normal qui doit gérer ses problèmes du quotidien en plus de s’occuper de leurs trois enfants. En réalité, cette tâche incombe à Louise car son mari passe ses journées au travail. Mais tout va basculer le jour où le couple décide de louer une chambre de leur maison à Vera, une femme étrange font l’arrivée ne sera pas sans conséquences…

Le personnage de Louise est très bien étudié car on a vraiment l’impression d’être dans sa tête et de ressentir la paranoïa qui la gagne peu à peu. Il s’agit ici d’un récit psychologique, l’action se fait donc rare mais l’intrigue n’en demeure pas moins prenante. Chaque page est une occasion supplémentaire de se poser encore plus de questions qui se cumulent jusqu’à la révélation finale.

Il est vrai que j’ai trouvé la trame narrative un peu classique mais étant donné la date de publication initiale de ce roman, on peut effectivement considérer cette histoire comme un classique du genre ! Par conséquent, je ne peux qu’admirer le travail de l’auteure qui a utilisé des ficelles sans cesse reprises dans la littérature contemporaine, ce qui confère à L’heure bleue un caractère précurseur et innovant. Une lecture que je recommande donc à tous les amateurs du genre, surtout si vous avez envie de découvrir les origines de vos thrillers psychologiques préférés !

.

Contrairement à beaucoup de gens, j’ai eu la chance de recevoir ma lettre d’admission à Poudlard et j’ai obtenu mon diplôme de sorcellerie il y a quelques années déjà. Depuis, je me suis spécialisé dans l’étude de la littérature des moldus et je prend un grand plaisir à découvrir une nouvelle forme de magie : celle des mots.
0 I like it
0 I don't like it

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *