The Rest of the Story (Sarah Dessen)

19/08/2019

Titre : The Rest of the Story

Auteur : Sarah Dessen

Editions : Lumen

Prix : 15,00 €

Parution : 27 juin 2019

Nombre de pages : 566 pages

Genre : Young adult

Résumé : Un lac mystérieux, une famille oubliée,
un été magique...
Emma Saylor regarde son père danser sur la piste, un peu désabusée : elle assiste à son mariage avec une femme adorable, qui leur permet d'échapper enfin aux difficultés qui les poursuivent depuis la mort de sa mère, cinq ans plus tôt, d'une overdose. La jeune fille ne sait pas grand-chose de ce qui est vraiment arrivé. Et, pour pouvoir aller de l'avant, elle aussi, elle aimerait bien connaître... la fin de l'histoire. Or elle n'a plus revu sa grand-mère maternelle ou ses cousins depuis un séjour chez eux quand elle était toute petite. Mais le destin va lui donner un coup de pouce : pendant la lune de miel de son père, elle doit justement passer un mois au bord du lac où vit cette énigmatique famille.

Car si, pour son père, elle est Emma, aux yeux de sa mère, de ses cousins et des amis d'autrefois, en revanche, elle était quelqu'un d'autre – elle était la petite Saylor, même si ce ne fut que le temps d'un été. Et c'est ce passé enfoui qu'elle va redécouvrir comme un trésor. Un parquet qui grince sous ses pas, une odeur familière... Elle qui ne se rappelle pas même le visage de sa grand-mère se rend compte qu'elle connaît cet endroit. Elle retrouve sa cousine, qui joue avec le feu comme la mère d'Emma avant elle, et Roo, le garçon dont elle était inséparable enfant. Tel un détective, elle va remonter le temps en arrière, pour découvrir non seulement qui elle est, mais aussi quelle adolescente a été sa mère. Car avant de tomber amoureuse d'un fils de famille privilégié, celle-ci a perdu son meilleur ami dans un étrange accident de bateau à moteur...

.

Je remercie les éditions Lumen pour l’envoi de ce livre. Depuis qu’ils éditent Sarah Dessen et qu’ils m’ont réconciliée avec cette dernière, chaque sortie d’un nouveau roman de l’auteur constitue un rendez-vous incontournable à mes yeux. Et niveau positif, ce nouveau venu ne fait pas exception en ce qui concerne des personnages profonds et attachants, une intrigue entraînante, une romance cute qui ne prend pas le pas sur le reste et des messages à faire passer. Sarah Dessen a tout bon une fois de plus !

Moi qui ne suis pas partie en vacances cette année, ce livre m’a permis de m’évader le temps d’une lecture. C’est une lecture idéale pour l’été ! En effet, je me suis sentie totalement dépaysée dès le moment où j’ai ouvert ce roman, et ce jusqu’au moment où je l’ai refermé. Le lac où prend place l’histoire est typiquement le genre d’endroit où j’apprécierais de passer des vacances… Enfin, surtout le côté North Lake évidemment ! Car nous avons là l’une des bases de cette histoire, à savoir l’opposition entre North Lake et Lake North, le premier étant « accessible » et le second « luxueux ». C’est une base qui m’a beaucoup plu, j’ai apprécié voir les différences entre chaque rive du lac, mais c’est évidemment l’atmosphère bien plus familiale de North Lake qui vole la vedette. Et c’est un autre point qui m’a beaucoup touchée : le message que fait passer l’auteur concernant la famille, à savoir que celle-ci est d’une importance qui surpasse tout le reste, ou presque.  

Par ailleurs, comme très souvent chez Sarah Dessen, ses personnages représentent son gros point fort. Ceux-ci sont très travaillés et aucun ne tombe dans le cliché, c’est extrêmement rafraîchissant. Pour commencer, parlons d’Emma Saylor. C’est certainement la plus attachante car nous sommes dans ses pensées tout du long, mais j’ai trouvé que sa « recherche d’identité », ou plutôt sa reconstitution de la jeunesse de sa maman était particulièrement touchante. Elle sort réellement grandie de ces vacances imprévues, que ce soit au niveau personnel ou de manière plus évidente au niveau familial, c’est une évolution qu’on ne peut que constater au fur et à mesure de la lecture même si plusieurs qualités la définissaient déjà dès le début, tel un sens de l’humour affûté ou encore une volonté et une force à toute épreuve. Roo n’est également pas en reste : mignon, attentionné, qui a de l’humour, toujours là pour aider en cas de besoin, … C’est en gros le garçon parfait ! Peut-être un peu trop à mon goût d’ailleurs, mais ça reste un détail. Enfin, en même temps qu’Emma Saylor, j’ai découvert cette partie de sa famille qu’elle ne connaissait pas encore (Mimi, Bailey, Trinity, Gordon, …) et comme elle, j’ai appris à les aimer au point de ne plus vouloir les quitter.

La plume de l’auteur est quant à elle toujours aussi entraînante et nous transmet une myriade d’émotions (allant de la joie à la tristesse en passant par la colère et la nostalgie, et j’en passe) avec une facilité déconcertante. On a vraiment l’impression, tout du long, d’être juste à côté d’Emma Saylor et de vivre les choses avec elle en direct. Personnellement je me suis sentie dans un cocon de tendresse et de douceur pendant toute ma lecture, j’avais réellement l’impression de faire partie, moi aussi, de cette assemblée, de cette famille si joyeuse, accueillante et terriblement attachante.

En bref, connaisseurs de Sarah Dessen ou pas, foncez ! The Rest of the Story est une véritable ode à l’amour, principalement familial mais pas que. Vous en ressortirez apaisé, voire peut-être même grandi au vu des thèmes abordés et de la manière dont l’auteur traite ceux-ci. S’il y a un roman à ne pas manquer pour vous dépayser et vous faire passer par toutes les émotions, c’est bien celui-ci !     

.

Petite belge âgée de 26 ans, je passe mon temps à lire, aller au cinéma et regarder des séries. En tant que fan de Disney, je suis une enfant coincée dans un corps d’adulescente. Grande fan de l’art de Tim Burton et accro aux tatouages, j’aime tout ce qui sort de l’ordinaire. Je passe également les 3/4 de ma vie sur mon ordi, j’ai un petit tempérament de geek.
0 I like it
0 I don't like it

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *