Reines de sang - Entre trahisons et histoires d'amour chez les Tudor

02/09/2019

4

Titre : Reines de sang

Auteur : Philippa Gregory

Editions : Milady

Prix : 19,50€

Parution : 3 juillet 2019

Nombre de pages : 736 pages

Genre : Historique

Résumé : Jane, Catherine et Mary Grey sont trois sœurs qui ne souhaitent rien d’autre que profiter des beautés de ce monde, de leur jeunesse, et de trouver l’amour. Mais leur héritage royal font d’elles des cibles aux yeux de leurs cousines : Marie et Élisabeth qui se partageront successivement la couronne d’Angleterre et redoutent plus que tout de la perdre. Chacune d’entre elles est cependant déterminée à prendre les rênes de leur propre destin pour être la dernière Tudor même si cela signifie risquer sa vie et vivre ses derniers instants à la Tour de Londres. Dans ce jeu de pouvoir, qui sera la dernière Tudor ?

.

Je ne sais pas vous, mais moi, j'adore les séries historiques. Reign, The Tudors, Outlander, tout ce qui a un aspect historique et où les acteurs mettent des costumes d'époque, c'est mon truc. Alors quand j'ai vu ce roman, je n'ai pas hésité une seconde puisqu'il semblait réunir tout ce que j'aimais. Malheureusement, il n'était pas tout à fait à la hauteur, mais reste une agréable lecture tout de même. 

Il est difficile d’entrer dans l’histoire, les 50 premières pages sont très longues et répétitives. Le point de vue de Jane est assez ennuyeux puisqu’elle ne cesse de répéter la même chose sans arrêt, trop concentrée sur sa place au Paradis et celle de son père plutôt que son possible règne. Je n’ai pas particulièrement accroché mais lorsque l’on passe au point de vue de sa sœur, Catherine, les choses changent. Elle n’a pas du tout la même personnalité, même si elle partage quelques traits, et rend la lecture beaucoup plus agréable. C’est donc là que j’ai commencé à rentrer dans l’histoire et comprendre les enjeux de ce règne si compliqué. L’aspect historique est mieux expliqué et les stratégies mises en place sont plus claires. C’est aussi pour cela que je voulais lire une fiction historique.

En revanche, l’histoire est beaucoup trop centrée autour de la religion, ce qui me déplaît beaucoup. Je veux bien que ce soit un aspect central à cette époque et que tout tournait autour des prières et du respect de la vertu, mais ça devient extrêmement répétitif et très rapidement. Comme je l’ai dit plus haut, dès les premières pages j’en ai eu marre. Leur quotidien est rythmé par la même routine, et au bout d’un moment ça devient lourd. Je ne m’étais pas lancée dans cette lecture pour connaître la Bible par cœur ou savoir faire la différence entre un papiste et un protestant. Et même avec les autres points de vue, la religion a une place prépondérante.

Cela dit, on finit par rentrer dans l’histoire et vouloir connaître le destin de ces trois sœurs que la vie n’a pas forcément gâtées. La course au trône est semée d’embûches et les trahisons sont nombreuses, surtout chez les Tudor. On se prend vite au jeu et même s’il y a des longueurs et de nombreux petits défauts (et sans doute 200 pages de trop), c’est un livre agréable et plutôt bien écrit qui ravira les fans de fictions historiques, comme moi.

.

http://rusbankinfo.ru займ на карту срочно без отказа

0 I like it
0 I don't like it

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *