Terreur sur le Britannic : Panique à bord !

30/09/2019

Titre : Terreur sur le Britannic

Réalisateur : Richard Lester

Avec : Richard Harris, Omar Sharif, David Hemmings, ...

Genre : Drame, thriller, Catastrophe

Durée : 1h49

Nationalité : Grande-Bretagne

Sortie : 1975

Résumé : Alors que le paquebot Britannic vient de commencer sa croisière sur l’Atlantique, un homme se faisant appeler Juggernaut prétend avoir piégé tout le bateau et réclame une rançon de 500 000£ dans les 22 heures qui suivent. Devant l’urgence de la situation et un océan déchaîné qui rend impossible l’évacuation, Scotland Yard dépêche à bord un commando d’élite de démineurs…

.

Le genre du film catastrophe aura connu dans les années 70, des deux côtés de l’Atlantique, une œuvre forte symptomatique des questionnements de leur pays durant une période de doute moral. D’un côté, John Guillermin sort « La tour infernale », œuvre culte remplie d’un casting cinq étoiles et au divertissement aussi splendide que prenant. Quelques mois plus tard, c’est à la Grande-Bretagne de livrer dans les salles une œuvre à priori à l’opposé de Guillermin mais pourtant tout autant réussie avec « Terreur sur le Britannicus ».

De son nom original « Juggernaut », le film de Richard Lester frappe par son traitement de la menace. Si celle-ci est permanente, elle n’en reste pas exempte de doutes aussi bien des enquêteurs mis sous pression que des personnes qui naviguent sur le bateau. Face à une crainte forte à laquelle eux ne savent pas réagir, il plane un faux calme menant certains à se livrer, tel ce mari déclarant à sa femme l’avoir trompée avant leur mariage mais plus depuis celui-ci avant de lui confesser son amour.

En ce sens, la mise en scène du réalisateur des deuxième et troisième volets de Superman capte bien les doutes des protagonistes, plaçant sa caméra dans les bombes pour mieux appréhender le stress dans les yeux du démineur. Et si les personnages auraient mérité une meilleure écriture en général, on appréciera le casting tout aussi qualitatif que le film de Guillermin, composé entre autres d’Omar Sharif, Richard Harris, Ian Holm et Anthony Hopkins. De quoi offrir à ces protagonistes un peu plus d’épaisseur.

Le disque fourni par Wild Side s’avère tout aussi qualitatif techniquement que le travail habituel de la maison au chat sauvage. Le digipack comprend l’édition Blu-Ray et DVD du film avec en bonus un entretien comme toujours passionnant de Nicolas Saada, ancien membre des Cahiers du cinéma, sur Richard Lester durant vingt-huit minutes.

C’est donc un bon film catastrophe que nous sort Wild Side, certes moins réputé que la cultissime « Tour infernale », mais méritant néanmoins d’être redécouvert pour ses nombreuses qualités. De quoi apprécier le suspense d’un long-métrage oscillant aussi bien sur l’enquête policière que l’angoisse du déminage et de la menace dudit Juggernaut. Bref, c’est plus qu’appréciable et c’est tout chaud dans tous les bons magasins !

.

Amoureux du cinéma, je suis belge, pas drôle et végétarien (dans cet ordre ^^). Le septième art est ma grande passion et j’adore parler films, qu’importe leurs styles.
0 I like it
0 I don't like it

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *