Toxic Girls (Kit Frick)

28/09/2019

Titre : Toxic Girls

Auteur : Kit Frick

Editions : Bayard / Page Turners

Prix : 15,90€

Parution : 21 août 2019

Nombre de pages : 368 pages

Genre : Young adult, suspense

Résumé : AVANT. Elles sont quatre, Bex, Jenni, Ellory, et Ret. Quatre filles populaires, survoltées, volontaires, à l'avenir étincelant ; le système solaire dans lequel Ellory a enfin trouvé sa place, juste derrière Ret, leur soleil.

MAINTENANT. Ellory est seule. Le groupe d'amies autrefois soudé a explosé, déchiré par les secrets, les trahisons, la déception, et l'événement qui a bouleversé leurs vies.

AVANT. Des jours d'été ensoleillés. Des fêtes. Une en particulier, où Ellory rencontre Matthias. Le début d'une histoire d'amour incroyable et lumineuse.

MAINTENANT. Ellory, de retour au lycée après deux mois d'exclusion doit survivre à la terminale. Plus de petit ami, plus d'amies. Pas de retour en arrière possible. Tourmentée par certains, recherchée par d'autres, elle est troublée par de mystérieux mots, déposés dans son casier par quelqu'un qui ne la laissera pas oublier. Consumée par la culpabilité, Ellory comprend que, même dans le présent, le passé est partout.

Après un drame, le chemin à suivre pour se reconstruire n'est pas sans embûches... et pour aller de l'avant, Ellory devra découvrir sa vérité, derrière les mensonges qu'elle se raconte.

.

Je remercie Bayard et Page Turners pour l’envoi de ce roman. J’étais vraiment intriguée par le résumé qui nous promettait une histoire riche en révélations et explications sur ce qui était survenu entre les fameux « avant » et « après ».

J’étais assez embêtée quant à la note à attribuer à ce roman. En effet, la promesse du résumé n’est pas totalement tenue puisqu’au final tout se joue surtout en fin de roman, et il n’y a pas énormément d’« action » le reste du temps. Il y a clairement un manque d’équilibre, on aurait aimé avoir un peu plus d’éléments tout au long du roman plutôt qu’un seul gros déballage en toute fin. Cependant, une fois ce livre ouvert, j’ai pourtant été incapable de le refermer. Et je crois que c’est en grande partie grâce à ce choix qu’a fait l’auteur de diviser son livre en chapitres alternant entre le passé et le présent, l’« avant » et l’« après ». Mais avant et après quoi ? C’est tout l’enjeu du roman. Personnellement, je ne vais pas vous mentir, j’avais absolument tout vu venir à l’avance (mais je pense que le suspense pourrait tout de même rester total pour d’autres lecteurs ayant lu moins d’histoires de ce genre). Et pourtant, ça ne m’a pas empêchée de tourner les pages frénétiquement pour voir si mes hypothèses allaient se confirmer (ou pas). Résultat : j’ai lu ce livre en quelques heures à peine.

J’ai beaucoup apprécié la présence d’un thème en particulier : l’amitié toxique entre Ellory, Jenni et Ret (car il faut avouer que la 4e de la bande, Bex, fait plus de la figuration qu’autre chose). C’est un thème que j’apprécie et que j’ai déjà rencontré dans plusieurs de mes lectures (La beauté du mal, Respire, …) mais qui pourtant n’en finit pas de m’intriguer, m’étonner et me chagriner. Et même si je ne comprends toujours pas comment on peut se retrouver dans de telles relations « amicales », je dois dire que j’ai trouvé que l’auteur avait justement très bien traité le sujet.

Les personnages ne sont pas particulièrement marquants, mais disons qu’ils font le job. C’est évidemment Ellory qui est la plus développée puisque l’histoire nous est contée à travers elle, et je dois dire qu’elle m’a plutôt laissée indifférente. Je l’ai surtout trouvée un peu trop niaise et naïve pour son âge. Un autre personnage pas mal abordé est Ret, qui n’a fait que m’inspirer de la méfiance et de l’énervement tout du long. Toutefois j’aurais apprécié avoir un chapitre ou l’autre de son point de vue pour pouvoir la comprendre un peu mieux. Je ne parlerai pas des autres personnages, je vous laisse les découvrir !

Au final, même si ce roman reste du déjà-vu et est un peu prévisible (du moins en ce qui me concerne), je ne me suis tout de même pas ennuyée, j’ai apprécié l’alternance entre passé et présent et je trouve que l’auteur a bien su gérer les thèmes qu’elle a choisi d’aborder. Je recommande, sauf aux personnes qui ont tendance à s’ennuyer rapidement dans des histoires d’adolescents « classiques » où il n’y a pas énormément d’action.  

.

Petite belge âgée de 26 ans, je passe mon temps à lire, aller au cinéma et regarder des séries. En tant que fan de Disney, je suis une enfant coincée dans un corps d’adulescente. Grande fan de l’art de Tim Burton et accro aux tatouages, j’aime tout ce qui sort de l’ordinaire. Je passe également les 3/4 de ma vie sur mon ordi, j’ai un petit tempérament de geek.
0 I like it
0 I don't like it

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *