Heartstopper #1 (Alice Oseman)

17/10/2019

Titre : Heartstopper #1

Auteur : Alice Oseman

Editions : Hachette

Prix : 12,90€

Parution : 9 octobre 2019

Nombre de pages : 272 pages

Genre : Roman graphique, romance, LGBTQ+

Résumé : Ceci est l’histoire de deux lycéens.
Nick, le rugbyman au sourire solaire.
Charlie, le musicien au cœur solitaire.

Parce qu’ils évoluent dans des cercles différents,
parce qu’ils n’ont pas le même caractère,
leur amitié n’était pas gagnée.

Pourtant, petit à petit, de façon irrésistible, Charlie tombe amoureux.
Même s’il sait que Nick aime les filles. Même s’il sait qu’il n’a aucune chance.
Alors, pour ne pas mettre en péril cette amitié naissante
qui compte pour lui plus que tout, Charlie préfère garder le silence…

.

Je remercie les éditions Hachette pour l’envoi de ce livre. Je dois avouer que je n’en avais jamais entendu parler mais lorsque je l’ai vu passer et que j’ai remarqué que l’auteure était également derrière « L’année solitaire », que j’ai lu et apprécié il y a quelques années, je n’ai pas hésité une seconde. Et je ne regrette absolument pas !

Je dois dire que c’est la première fois que je tiens un livre de ce genre en mains. Il s’agit d’un roman graphique, ce qui n’est en soi pas nouveau. Par contre, ce qui l’est (pour moi en tout cas), c’est qu’il soit dans un format broché classique, comme un « simple » roman. C’est assez inattendu mais je trouve le rendu franchement sympa, ça change des mangas par exemple !

J’étais un peu dubitative au moment de la réception. En parcourant le livre, je trouvais les dessins franchement moyens et il me semblait qu’il y avait très peu de dialogues. Au final, il s’avère que ce second point est vrai, mais cela n’a en rien affecté ma lecture. Par contre, contre toute attente, je suis lentement tombée sous le charme des dessins. Et je dois reconnaître que ce qui a vraiment fait pencher la balance, c’est le message de l’auteur à la fin du roman, où j’ai appris que c’était elle qui était derrière les dessins également. Respect !

L’histoire n’est pas vraiment innovante en soi (un ado gay tombe amoureux d’un ado hétéro et préfère garder ses sentiments pour lui plutôt que de mettre en péril leur amitié) mais c’est un réel plaisir de suivre Nick et Charlie, chacun adorable à sa façon (j’avais déjà beaucoup apprécié Charlie dans « L’année solitaire »… même si je ne m’en suis rappelé qu’en lisant mon avis sur ce dernier ^^’). Et même si j’ai lu ce premier tome extrêmement rapidement, j’ai aimé assister à l’évolution de leur relation, qui prend le temps qu’il faut. 

En bref, je suis tombée sous le charme de cette très jolie lecture qui, comme le dit si bien l’auteure en fin de livre, réconforte beaucoup. C’est frais, c’est mignon à souhait et c’est idéal entre deux lectures plus denses. Si vous ne l’avez pas encore découvert, foncez ! En ce qui me concerne, j’ai déjà hâte de lire la suite, apparemment prévue pour mars 2020.

.

Petite belge âgée de 26 ans, je passe mon temps à lire, aller au cinéma et regarder des séries. En tant que fan de Disney, je suis une enfant coincée dans un corps d’adulescente. Grande fan de l’art de Tim Burton et accro aux tatouages, j’aime tout ce qui sort de l’ordinaire. Je passe également les 3/4 de ma vie sur mon ordi, j’ai un petit tempérament de geek.
0 I like it
0 I don't like it

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *