La soif - Un thriller qui me laisse sur ma faim

12/10/2019

Titre : Inspecteur Harry Hole, tome 11 : La soif

Auteur : Jo Nesbo

Editions : Folio

Prix : 9,50€

Parution : 15 août 2019

Nombre de pages : 736 pages

Genre : Thriller

Résumé : Une jeune femme est assassinée après un rendez-vous pris sur un célèbre site de rencontres. Mais les violentes marques de morsures sur le cadavre ne laissent pas de doute : il ne s'agit pas d'un simple fait divers comme tant d'autres, d'un tête-à-tête qui aurait mal tourné avec un maniaque arpentant le Web. C'est un prédateur particulièrement féroce qui a sévi, assoiffé de sang humain. Lorsqu'une deuxième victime est retrouvée, selon la même mise en scène macabre, il semble clair qu'un seul homme peut mettre un terme aux agissements du tueur... Mais Harry Hole est réticent à l'idée de s'occuper de cette affaire. Désormais instructeur à l'académie de police, apparemment libéré de ses démons et heureux avec son épouse, il s'est promis de ne plus mettre les siens en danger. Malgré tout, un doute s'immisce en lui : ces meurtres pourraient être liés à l'unique enquête non résolue de sa carrière. Il comprend que le destin le place de nouveau face à un dilemme impossible, mener une vie paisible et tirer un trait définitif sur son passé d'enquêteur, ou arrêter enfin le criminel qui lui a jadis échappé et qui continue de le hanter.

.

N’ayant jamais lu de thriller de Jo Nesbo, mais ayant beaucoup de mal avec les thrillers nordiques, j’appréhendais un peu ma lecture. C’est un auteur très connu, apprécié mais j’ai tendance à lire toujours les mêmes auteurs pour ce qui est du thriller/policier et malheureusement je ne lirai pas d’autre roman de lui.

Sa plume est très agréable et fluide, là n’est pas le problème, mais son récit est très désorganisé. Le point de vue ne cesse de changer, comme au cinéma, mais une fois couché sur le papier, ça rend juste les choses difficiles à suivre, d’autant plus que parfois on ne sait pas du tout qui parle. C’est assez déstabilisant et très différent de ce que j’aime. Cela dit, le fait d’avoir le point de vue du tueur de temps en temps m’a beaucoup plu.

Le tueur sur lequel ils enquêtent est absolument fascinant pour moi, et c’est d’ailleurs la raison pour laquelle j’ai terminé ce roman. Il y a tout de même un léger suspense et quelques rebondissements mais c’est très modéré par rapport aux thrillers que j’ai l’habitude de lire. En revanche, il y a beaucoup trop de passages sur la vie privée des inspecteurs, ce qui ne m’intéressait pas du tout.

Pour terminer, la fin est interminable, avec une espèce de faux suspense où l’auteur fait porter le chapeau à plusieurs personnages alors que la révélation finale est décevante et assez prévisible. Et puis globalement j’ai vraiment trouvé ça brouillon.

.

Alicia, alias Cupcake, jeune étudiante en anglais, passionnée de lecture depuis la plus tendre enfance mais aussi de films et de séries. Je passe le plus clair de mon temps le nez plongé dans les bouquins, que ce soit pour la fac (les classiques américains et brittaniques n’ont plus aucun secret pour moi!) ou pour le plaisir (faut bien de temps en temps!). Mes genres préférés sont le policier, l’épouvante, le fantastique et le young adult même si je ne suis ouverte à tout !
Parmi les romans préférés on a Les âmes vagabondes (Stephenie Meyer), Fangirl (Rainbow Rowell), Avant toi (Jojo Moyes) et bien sûr la saga Harry Potter ! Que de styles différents, donc.
Et puis, comme je l’ai dit, j’adore les films et si je pouvais vivre dans un cinéma je le ferais !
0 I like it
0 I don't like it

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *