Le Goût du Danger - Une belle conclusion !

15/10/2019

Titre : Le Goût du Danger

Auteur : Erin Beaty

Editions : Lumen

Prix : 16,00 €

Parution : 22 août 2019

Nombre de pages : 594 pages

Genre : Fantasy

Résumé : Faites tomber les masques... sans jamais abaisser le vôtre !
Sage Fowler, entremetteuse et espionne prodige, est désormais ambassadrice du royaume auprès du pays voisin de Casmun. Quelques mois après la bataille où elle a été gravement brûlée, elle se voit confier la mission de représenter le roi Raymond au cours de pourparlers avec Kimisara, leur ennemi de toujours.

Que de chemin parcouru pour l'ancienne tutrice des enfants royaux, à présent fiancée au capitaine Quinn... Mais face à des interlocuteurs réticents voire hostiles, la tâche s'annonce des plus ardues. D'autant que la reine de Kimisara, devenue régente depuis la mort de son époux, n'est pas dans une position idéale pour négocier... Et que nombreux sont ceux qui seraient ravis de la voir tomber.

Pris entre deux feux, Sage et Alex vont devoir mettre de côté leurs querelles d'amoureux et agir dans l'ombre s'ils veulent épargner à leur royaume une nouvelle guerre. Identités secrètes, machinations politiques et jeu de dupes passionné, le troisième et dernier tome de La Couleur du mensonge conduit plusieurs pays voisins à deux doigts du désastre. Le talent de conteuse d'Erin Beaty vous tiendra en haleine jusqu'à la dernière page !

.

J’avais beaucoup aimé le premier tome de cette trilogie à la fois réussi et très prometteur, puis j’avais été agréablement surpris par le deuxième, même si l’intrigue de celui-ci était un poil moins passionnante. J’attendais alors avec impatience et curiosité la sortie de cette conclusion, ne serait-ce que pour retrouver les personnages auxquels je me suis beaucoup attaché au fil de l’histoire ! Un grand merci donc aux éditions Lumen pour cet envoi qui a tenu toutes ses promesses. 

Contrairement à de nombreuses séries où les protagonistes évoluent au cours du premier tome, puis stagnent jusqu’à la fin, La Couleur du Mensonge est une saga où on voit vraiment le chemin que chacun a parcouru au cours de la trilogie. Au niveau de l’intrigue évidemment, les statuts ont changé et le pouvoir a parfois changé de main, mais aussi au niveau des interactions et des relations. Certaines amitiés s’effacent, d’autres se renforcent. Les nouveaux personnages viennent quant à eux chambouler les routines qui se sont installées, créant ainsi un rythme effréné qui tient en haleine du début à la fin. 

D’autre part, Le Goût du Danger ne déroge par à la règle instaurée par ses prédécesseurs : il y a toujours autant de complots, de trahisons et de jeux politiques ! Comme dans les tomes précédents, il y a un vrai suspense alimenté par les nombreux secrets et mystères même si, en l’occurrence, j’ai rapidement vu venir la « grosse révélation ». Malgré cela, j’ai adoré retrouver Sage et Alex une dernière fois (bien que l’auteure a largement de quoi continuer l’aventure mais je nous vous dirai pas avec qui pour ne pas gâcher le suspense) dans un final explosif, bourré d’action et de rebondissements. 

Vous l’avez compris, j’ai passé un excellent moment de lecture qui a répondu à toutes mes attentes et plus encore. En refermant le roman je me suis en effet rendu compte que cet univers et les protagonistes qui le peuplent allaient vraiment me manquer ! Il s’agit donc d’une saga que je vous conseille chaudement, surtout si vous aimez les intrigues riches où les trahisons et les retournements de situation sont monnaie courante ! 

.

Contrairement à beaucoup de gens, j’ai eu la chance de recevoir ma lettre d’admission à Poudlard et j’ai obtenu mon diplôme de sorcellerie il y a quelques années déjà. Depuis, je me suis spécialisé dans l’étude de la littérature des moldus et je prend un grand plaisir à découvrir une nouvelle forme de magie : celle des mots.
0 I like it
0 I don't like it

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *