Why Women Kill : the new Desperate Housewives

22/10/2019

Titre : Why Women Kill

Créée par : Marc Cherry

Avec : Lucy Liu, Ginnifer Goodwin, Kirby Howell-Baptiste, Alexandra Daddario, Sam Jaeger, Sadie Calvano, Jack Davenport, Reid Scott, ...

Format : 60 minutes

Diffusion : CBS, M6

Genre : Comédie, Drame

Résumé : Les vies de trois femmes vivant à trois époques différentes alors qu'elles font face à l'infidélité dans leur mariage respectif. Si le rôle des femmes a évolué dans la société, leur réaction est toujours la même : un profond désir de vengeance. Dans les années 60, Beth Ann, femme au foyer, attend sagement son mari le soir alors qu'il la trompe avec une serveuse. Dans les années 80, Simone, une working girl, découvre que son mari la trompe... avec un homme. De nos jours, Taylor, bisexuelle, s'essaye au couple libre non sans difficultés...

Why Women Kill, c’est la nouvelle pépite de Marc Cherry, qui va débarquer prochainement sur M6. La série, lancée ce mois d’août sur CBS, a de faux airs de Desperate Housewives et pour cause : c’est le même créateur derrière ces deux séries. Ici, nous suivons Beth Ann (Ginnifer Goodwin, Once Upon A Time) dans les années 60 : une Beth Ann qui ferait penser à Bree. Nous suivons également Simone (Lucy Liu, Kill Bill, Charlie’s Angels) dans les années 80 : une Simone qui ferait penser à Gaby. Et enfin, nous suivons Taylor (Kirby Howell-Baptiste, The Good Place, Killing Eve) de nos jours — une Taylor qui ferait penser à Lynette. 

Cette nouvelle série est hilarante, fraîche et cruellement drôle. On retrouve clairement la patte de Marc Cherry et ce qui a fait les belles heures de Desperate Housewives, soit un peu de thriller, beaucoup d’amour et surtout énormément d’humour. Il est facile de plonger dedans, d’être captivé et de revenir au rendez-vous chaque semaine. 

En tant qu’actrice, Lucy Liu est juste magistrale. Une reine. Et son personnage, Simone, n’est pas en reste. Elle est à mourir de rire et c’est celle qui nous offre les meilleures punchlines de la série. En tant que personnage, j’avoue avoir un coup de cœur pour Beth Ann que joue magnifiquement Ginnifer Goodwin. Son intrigue est la plus intéressante et la plus captivante des trois. Elle est celle dont on a hâte de voir l’évolution et comment tout cela va se terminer. Car si Why Women Kill a un défaut, c’est d’être un peu trop prévisible. Excepté concernant la storyline de Beth Ann puisque c’est celle qui nous surprendra toujours et nous prendra toujours de court. D’ailleurs les personnages l’entourant (la pétillante April, la Sheila haute en couleurs, …) sont aussi ceux les plus intéressants de la série.  

Le grand bémol de cette série — la chose qui nous empêche de la savourer comme il se doit — c’est le 3ème couple, celui composé de Taylor et Eli et qui se passe de nos jours. Leurs scènes sont quelque peu ennuyeuses et je suis même déçue parce que des 3 héroïnes, Taylor est la seule à être plutôt antipathique. C’est la seule dont on préfère le mari, Eli. Mais en dehors de ce couple un peu ennuyeux, les femmes ont la part belle dans Why Women Kill. Notamment Sheila et April que j’ai citées plus haut et qui sont des femmes fortes, indépendantes et drôles qui font plaisir à voir. Forcément, il y a une dimension féministe et on ne peut s’empêcher de percevoir dans les 3 cas des cas de perversion narcissique. Et ici, c’est fait d’une façon subtile, intéressante et surtout, efficace. 

Et s’il faut attendre les 4 derniers épisodes pour que le couple de l’année 2019 devienne un poil intéressant, c’est qu’ensuite la série prend un grand tournant et qu’il n’y a plus rien à lui reprocher. À partir de là, toutes les storylines sont intéressantes et on est complètement happé par les différentes intrigues avec qu’une envie et qu’une hâte : avoir le fin mot de toutes ces histoires. Les derniers épisodes, la tension monte d’un énorme cran. Le cœur se serre, on avale les secondes une à une et l’attente d’une semaine semble interminable. Elle devient intense, puissante et les plot twists (qui on doit l’avouer restent légèrement prévisibles) sont fous. 

En conclusion, Why Women Kill est une super série à ne pas manquer. Bien entendu, on ne pourra pas ne pas noter de nombreux défauts dans les intrigues comme dans les personnages. Mais au final, on passe quand même un très bon moment devant. Impossible de ne pas rire, impossible de ne pas plonger dedans et de résister à voir la suite. D’ailleurs, petite info : une saison 2 avec de tout nouveaux personnages et de toutes nouvelles intrigues a été commandée ! 

.

Passionnée par les sushis, j’ai appris à maîtriser l’art de sa dégustation en regardant mes séries télé préférées. Entre deux makis, je m’intéresse aussi à l’univers d’Harry Potter, de Disney, au cinéma et au voyage. Sinon, est-ce que je vous ai dit que j’aimais les sushis ?
3 I like it
0 I don't like it

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *