Jours de glace - Un huis-clos glaçant !

24/11/2019

Titre : Jours de glace

Auteur : Maud Tabachnik

Editions : City Editions

Prix : 19,50 €

Parution : 18 septembre 2019

Nombre de pages : 320 pages

Genre : Thriller

Résumé : Des trombes d’eau. Un vent infernal. En quelques minutes, la petite ville de Woodfoll dans le grand Nord canadien est balayée par une tempête d’une violence inouïe. Plus d’électricité, plus de téléphone, un paysage de fin du monde.

Comme le reste de la région, la prison de haute sécurité n’a pas résisté à l’ouragan. La panne électrique a ouvert les portes, libérant quatre tueurs, parmi les pires de leur espèce, des violeurs, pédophiles et meurtriers récidivistes qui se retrouvent dans la nature.

Quand des cadavres sont retrouvés, sauvagement mutilés, les soupçons se portent forcément sur les évadés. Mais sont-ils les vrais coupables de ces atrocités ? Lou Grynspan, ancienne profileuse de la police du Québec, mène une enquête aux frontières de la raison. Un voyage au bout de l’enfer qui va hanter ses jours et ses nuits…

.

Maud Tabachnik est une figure respectée dans le monde du thriller français car nombreux de ses romans font partie des incontournables du genre. Elle a su se démarquer avec des histoires sombres, sordides, parfois basées sur des faits réels mais toujours prenantes et marquantes. Pour ma part, je n’avais encore jamais eu l’occasion de croiser sa route mais c’est désormais chose faite et j’en suis ravi ! De fait, je remercie les éditions City pour leur envoi. 

J’ai tout d’abord adoré l’originalité dont a fait preuve l’auteure, aussi bien au niveau du cadre que de l’intrigue. Le fait que le roman se déroule au Québec m’a fait l’effet d’un grand bol d’air frais même si l’histoire s’est rapidement révélée anxiogène et étouffante. D’autre part, Maud Tabachnik a également mis l’accent sur la culture amérindienne, en se servant de ses mythes et son folklore pour bâtir l’intrigue de Jours de glace.

Même si l’action se déploie dans le grand nord Canadien, j’ai vraiment eu l’impression de me retrouver dans un huis-clos particulièrement angoissant. La tension monte au fil des pages, s’intensifie, devient de plus en plus pesante jusqu’au moment où tout finit par exploser. J’adore ce type d’histoires où le suspense devient insoutenable et où on tourne les pages avec frénésie pour enfin connaître le dénouement.

Le style de Maud Tabachnik, enfin, est en parfaite adéquation avec son roman : sombre, sobre et très immersif. La façon dont elle manie les mots et joue avec ses personnages m’a embarqué dès le départ pour ne plus me lâcher jusqu’à la toute fin. 
C’est donc un excellent moment de lecture que j’ai passé grâce à cette auteure talentueuse et dont j’aimerais à présent découvrir le reste de la bibliographie. Jours de glace est par conséquent un roman que je recommanderais à quiconque voulant frissonner au coin du feu en cette période propice aux frayeurs nocturnes !

.

Contrairement à beaucoup de gens, j’ai eu la chance de recevoir ma lettre d’admission à Poudlard et j’ai obtenu mon diplôme de sorcellerie il y a quelques années déjà. Depuis, je me suis spécialisé dans l’étude de la littérature des moldus et je prend un grand plaisir à découvrir une nouvelle forme de magie : celle des mots.
0 I like it
0 I don't like it

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *