Août 61 : le nouveau roman de Sarah Cohen-Scali !

24/12/2019

5

Titre : Août 61

Auteur : Sarah Cohen-Scali

Editions : Albin Michel

Prix : 19,00€

Parution : 2 octobre 2019

Nombre de pages : 480 pages

Genre : Jeunesse Historique

Résumé : Ben ne sait plus qui il est, il ne reconnaît plus ses proches. Alzheimer ? Il va devoir revisiter un passé douloureux dans l'Allemagne en guerre et celle de la libération, puis dans l'Angleterre et la France des années cinquante. Son fil rouge, fil d'Ariane dans le labyrinthe d'une mémoire traumatique : son amour d'enfance, Tuva, née dans un Lebensborn norvégien, qu'il rejoint à Berlin, un soir d'août 1961, alors que le Mur va scinder la ville en deux.

.

Dans ce roman, nous allons suivre Ben, personnage principal qui ne sait plus qui il est, et ne reconnaît plus ses proches. Dure réalité après une vie aussi remplie. Tout le monde se demande si c'est la maladie d'Alzheimer qui débarque chez Ben. Tout au long du roman, Ben va devoir replonger dans ses plus profonds souvenirs en lien avec la guerre d'Allemagne des années 50. Le seul moyen de s'en souvenir : Tuva, son amoureuse de l'époque. Il l'avait rejointe à Berlin, un soir d'Août 61 malgré le Mur qui séparait la ville en deux parties opposées

Je ne vous cache pas qu'au début de l'histoire, la plume de l'auteur m'a beaucoup perturbée. C'était déroutant mais je n'ai pas abandonné et j'ai bien fait puisque c'est ce côté original qui rend ce livre tout aussi bon. C'est une histoire poignante puisque l'auteur ne cache rien à son lecteur sur les moments difficiles de la guerre et toutes les choses affreuses qui ont pu se dérouler. Pas de pitié, pas de différence, que ce soit des enfants ou des adultes, le sort de certaines personnes était tracé. C'est puissant et mémorable. 

Le gros plus de ce roman : les personnages que l'on suit du début à la fin et qui rendent l'histoire touchante. Impossible de ne rien ressentir lorsqu'on découvre le passé douloureux de Ben. C'est chargé d'émotions, et en tant que lecteur on se rend compte de la chance de vivre avec notre époque et ne pas connaître toutes ces horreurs. J'ai toujours été fascinée par les guerres et pour le coup l'auteur a misé juste avec son roman. Tout est réuni pour apprécier notre lecture !

Si vous avez lu Max du même auteur, c'est un livre dans la même lignée que je vous recommande fortement. Il est aussi bon que Max et reste dans la même thématique. Alors n'hésitez plus, lancez-vous dans ce roman historique qui nous rappelle par où sont passés nos ancêtres et que la vie n'a pas toujours été belle comme aujourd'hui. 

0 I like it
0 I don't like it

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *