Coup de vent - Une drôle d'aventure !

01/12/2019

Titre : Coup de vent

Auteur : Mark Haskell Smith

Editions : Gallmeister

Prix : 22,00 €

Parution : 5 septembre 2019

Nombre de pages : 247 pages

Genre : Aventure

Résumé : A quoi sert d'avoir dix millions de dollars en devises variées si, comme Neal Nathanson, on se trouve perdu en mer à bord d'un voilier en train de sombrer ? Strictement à rien, sauf à en brûler un sac ou deux dans l'espoir fou d'attirer l'attention. Sauvé in extremis, Neal se réveille attaché au garde-fou d'une navigatrice en solitaire, méfiante et bien décidée à entendre son histoire. Neal lui parle alors de Bryan, un jeune loup de Wall Street qui a réussi à détourner un magot conséquent avant de s'enfuir dans les Caraïbes. Bien sûr, la banque qui l'employait a lancé des enquêteurs à sa poursuite, avant que les clients spoliés ne s'aperçoivent (enfin) que les traders sont des voleurs. C'est ainsi que Neal, accompagnée d'une pro de la finance, la très douée Seo-yun, s'est retrouvé en charge de récupérer l'argent. Simplement, il n'était pas le seul. Coup de vent est une folle course-poursuite sanglante dans les Caraïbes, aux rebondissements multiples et à l'humour féroce.

.

Depuis que j’ai découvert la maison d’édition Gallmeister il y a quelques années, j’aime me plonger dans ses publications de façon périodique. Je sais en effet que ce que propose son catalogue, je ne le trouverai nulle part ailleurs. Et c’est justement cette singularité qui m’attire systématiquement. Cette fois n’a pas fait exception à la règle puisque j’ai pu découvrir une histoire à la fois loufoque et prenante qui ne ressemble à aucune autre. Un grand merci donc aux éditions Gallmeister pour leur envoi. 

Ce roman est avant tout une course contre la montre. Il y a beaucoup d’action, des rebondissements à chaque chapitre et peu de temps pour souffler. On sent que l’auteur a fait un vrai effort sur son style afin de le rendre à la fois immersif et fluide. Une chose est sûre : on ne s’ennuie pas une seconde !

Les personnages sont quant à eux très attachants. Neal, notamment, m’a tout de suite plu de par son tempérament excessif et exubérant, parfois en total décalage avec la situation qu’il est en train de vivre. J’ai également adoré Chlöe, une femme au caractère bien trempé qui ne mâche pas ses mots. Le duo improbable que ces deux protagonistes vont former n’est comparable à aucun autre, d’autant qu’il va être confronté à des situations plus rocambolesques les unes que les autres. 

Enfin, l’auteur a profité de cette intrigue loufoque pour distiller une critique sociale acerbe, saupoudrée d’un humour noir qui ne plaira pas aux plus étroits d’esprit. Pour ma part, c’est tout ce que j’aime et c’est donc sans aucune gêne que je me suis amusé tout au long de la narration. 

En conclusion, j’aurais tendance à recommander ce roman à tous ceux qui ont envie de passer un bon moment avec une histoire remplie d’aventures et de rebondissements. Une façon nouvelle de découvrir l’Amérique et ses contrées qui change des thrillers sanglants et des romans noirs sordides. 

.

Contrairement à beaucoup de gens, j’ai eu la chance de recevoir ma lettre d’admission à Poudlard et j’ai obtenu mon diplôme de sorcellerie il y a quelques années déjà. Depuis, je me suis spécialisé dans l’étude de la littérature des moldus et je prend un grand plaisir à découvrir une nouvelle forme de magie : celle des mots.
0 I like it
0 I don't like it

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *