Le Gardien des Tempêtes - Une lecture pleine de surprises !

03/12/2019

Titre : Le Gardien des Tempêtes

Auteur : Catherine Doyle

Editions : Bayard Jeunesse

Prix : 14,90€

Parution : 9 octobre 2019

Nombre de pages : 332 pages

Genre : Fantastique, jeunesse

Résumé : Chaque génération, un Gardien des tempêtes est choisi par l'île d'Arranmore. Son devoir est de protéger à tout prix la puissante magie de l'île, car elle est le dernier rempart contre les forces obscures qui menacent le monde.
Qui sera le prochain élu ?

.

Encore une fois, c’est pour plein de mauvaises raisons que je me suis penchée sur ce roman – s’il existe vraiment de « mauvaises » raisons de se pencher sur un livre quel qu’il soit. Une fois de plus, c’est sa couverture qui m’a tout d’abord attirée. Il faut dire que je la trouve vraiment très réussie et avec le titre, elle a vraiment contribué à me donner envie de me plonger dans cet univers.

Il faut dire qu’en plus d’être attirante, elle a tout bon pour moi puisqu’elle résume visuellement en un clin d’oeil tous les aspects importants de ce roman : l’aventure, le mystère, les tempêtes (eh oui !) et aussi les bougies.

Oui oui, vous m’avez bien lue : les bougies. Et pas seulement pour nous lecteurs pour nous mettre dans l’ambiance. Non, non. Les bougies ont vraiment un rôle important à jouer dans ce roman et c’est vraiment un aspect que j’ai adoré. En effet, le roman commence d’une manière somme toute assez classique, avec un jeune héros confronté à un membre de sa famille jusqu’alors inconnu au bataillon, le tout sur une île mystérieuse et peut-être un peu magique sur les bords. Jusque-là, rien de bien exceptionnel. Mais l’auteure y glisse une spécificité que je n’avais jamais envisagée auparavant. Le Gardien des Tempêtes, celui-là même qui donne son nom au livre, n’est pas seulement le « maître » des tempêtes. Il ne les dirige pas vraiment, ni ne les contrôle particulièrement. Son pouvoir est tout autre puisqu’il a pour mission de conserver les tempêtes ainsi que leurs souvenirs, dans des bougies. Ainsi, à chaque tempête, le gardien réalise une bougie qui va porter en elle le souvenir de la tempête et qui permettra de revivre celle-ci lorsque l’on allumera cette bougie.

Et laissez-moi vous dire que cette idée m’a complètement et totalement séduite.

Il faut savoir que je suis la caricature absolue de la lectrice : j’aime être chez moi en plaid avec mes chats en train de boire un thé bien chaud… Avec une petite bougie allumée dans un coin.

Et j’ai trouvé ça tellement adapté, cette image de la bougie capable de figer un moment dans le temps. C’était à la fois extrêmement original et pourtant tout à fait évident. J’ai vraiment adoré et j’ai beaucoup aimé la manière dont l’auteure a utilisé cet aspect dans le roman.

Au delà de cette dimension qui – vous l’aurez définitivement compris – m’a vraiment séduite, j’ai bien apprécié ce petit roman jeunesse qui se lit d’une traite. L’écriture de l’auteure est dynamique et l’on se laisse complètement porter par cette histoire de Gardien des Tempêtes et de caverne qui accorde un souhait.

Pour ma part, j’ai lu ce roman d’une traite et j’ai vraiment passé un très chouette moment ! Je vous encourage donc à vous plonger dans cette petite histoire vous aussi, accompagné d’une bougie – bien sûr !

.

Passionnée de lecture et de cuisine, j’adore voyager main dans la main avec les héros d’un roman. J’ai toujours un livre dans mon sac et mon téléphone à la main. Mon éternel compagnon d’aventure dans toutes mes lectures ? Une grande tasse de thé fumante !
0 I like it
0 I don't like it

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *