Le Serment de l'Orage - Un premier tome prometteur

11/02/2020

Titre : Le Serment de l'Orage

Auteur : Gabriel Katz

Editions : Bragelonne

Prix : 16,90€

Parution : 10 avril 2019

Nombre de pages : 380 pages

Genre : Fantasy

Résumé : Morgien et Cynon, deux jeunes chevaliers, la tête pleine de rêves de gloire et de hauts faits, n'ont qu'une hâte : prouver leur valeur. Ils n'hésitent pas un instant lorsque le seigneur Edwin de Gore leur propose d'entrer à son service dans les Hautes Terres. Des landes arides et occupées par une bande armée. Sans hommes ni moyens, les deux chevaliers devront faire face à l'adversité avec bravoure et honneur. Mais il plane en ces lieux une atmosphère sombre et malsaine. Alors que la demeure seigneuriale devient le théâtre de morts inexpliquées, une forteresse macabre apparaît à la faveur de la nuit. Les phénomènes inquiétants se multiplient, et bientôt, nul doute qu'une malédiction est à l'œuvre. Le Diable approche, et avec lui, la fin du royaume.

.

Dès lors que l’on parle de fantasy française, j’ai l’impression qu’il est difficile de ne pas évoquer Gabriel Katz. Il faut dire que d’une part il a déjà un certain nombre de séries à son actif, mais par ailleurs, force est de constater que ses séries ont plutôt beaucoup de succès auprès des lecteurs de ce genre.

De mon côté, je dois bien avouer que je n’ai pas encore beaucoup découvert la plume de l’auteur. Avant de découvrir Le Serment de l’Orage, je n’avais lu que son diptyque Aeternia que j’avais beaucoup aimé et dévoré d’une traite. Ce qui est dommage, c’est que, complètement happée par l’histoire, j’avais prêté trop peu d’attention à l’écriture de l’auteur. Quand j’ai vu passer sa nouvelle série, je me suis dit que c’était ma chance et que ce serait l’occasion pour moi de donner une nouvelle chance à cette plume et d’en profiter vraiment cette fois-ci. Et je dois dire que je pense que Le Serment de l’Orage est absolument parfait pour ça.

Je pense qu’une partie des lecteurs n’apprécieront pas forcément ce tome qui est très introductif. L’auteur prend en effet le temps de nous présenter le monde dans lequel va se dérouler l’intrigue ainsi que les personnages en jeu. Il faut bien avouer qu’il ne se passe pas grand-chose dans ce premier tome. Pourtant, j’ai personnellement passé un excellent moment et ce qui pourrait être qualifié d’un manque d’action m’a pour le coup vraiment permis de bien me représenter les lieux. J’ai trouvé que dans ce tome, Gabriel Katz avait vraiment mis l’accent sur l’atmosphère plus que sur l’enchaînement des péripéties.

Pour le coup, Le Serment de l’Orage est un roman entouré de mystère. En effet, le livre s’ouvre avec sept chevaliers prêtant un genre de serment d’allégeance sous la pluie. On comprend très rapidement que ces chevaliers ne sont pas des hommes ordinaires et qu’une certaine forme de magie scelle ce serment. Pourtant, à la fin de ce premier volume, le mystère autour de cette promesse (qui semble très ritualisée) est toujours aussi épais – voire un peu plus qu’au début du roman même.

Ce qui m’amène à ce qui – selon moi – fait la force de l’écriture de Gabriel Katz : ses romans sont addictifs. Alors qu’on pourrait imaginer que l’on s’ennuie dans ce roman puisque l’intrigue n’avance qu’assez peu, je l’ai personnellement lu d’une traite et une fois de plus, à peine le roman refermé je n’avais qu’une envie : me plonger dans la suite !

Si vous aimez les atmosphères mystérieuses et les personnages hauts en couleurs (et en nuances de gris), n’hésitez plus : lisez Le Serment de l’Orage.

.

Passionnée de lecture et de cuisine, j’adore voyager main dans la main avec les héros d’un roman. J’ai toujours un livre dans mon sac et mon téléphone à la main. Mon éternel compagnon d’aventure dans toutes mes lectures ? Une grande tasse de thé fumante !
0 I like it
0 I don't like it

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *