Les Tops et Flops séries de la rédac' !

11/02/2020

Nous sommes déjà bien entrés dans la nouvelle ère 2020 mais il n’est jamais trop tard pour un petit récap’ des meilleures et pires séries de l’an passé. Et l’on peut dire que l’année 2019 a été riche en sorties et en révélations. Si l’on a pu dénicher quelques perles, certaines séries ont cependant été quelque peu décevantes, alors un petit retour sur les Tops et sur les Flops Séries de la rédac’ s’impose, histoire de vous donner peut-être quelques idées de séries à (re)regarder (ou à éviter).

Les tops de Sabrina

  1. Sense8 (intégrale) : Visionnée cette année pour moi, j’ai découvert une série addictive et prenante avec des personnages très attachants mais aussi torturés et compliqués. Honnêtement, je comprends pourquoi elle a été arrêtée si rapidement et en même temps, je le regrette parce que c’est pour moi pas seulement l’une des meilleures séries de mon année mais une des meilleures séries « ever created ».
  2. This is Us (intégrale) : Une série touchante et humaine au possible avec des acteurs fantastiques.
  3. Chilling Adventures of Sabrina (saison 1, partie 2) : Un très beau retour pour la sorcière. Plus sombre mais plus plaisant. Même si moins addictive que la partie 1, cette partie 2 est une belle réussite.
  4. Why Women Kill (saison 1) : Une première saison réussie et haute en couleur. Hyper addictive et drôle. On retrouve la patte de Marc Cherry (Desperate Housewives) et elle est toujours au top.
  5. Euphoria (saison 1) : Une nouvelle série hypnotisante avec des sujets forts et chocs. Une cinématographie incroyable et des acteurs au talent fou.
  6. Stranger Things (saison 3) : Moins bien que les deux premières saisons mais toujours aussi bonne, réussie et prenante.
  7. Love Death Robots (saison 1) : Un Black Mirror animé extrêmement réussi, twisted et à l’animation impeccable.
  8. Désenchantée (intégrale) : La série de l’auteur des Simpsons est tellement bien dessinée que c’en est impressionnant. Et puis c’est stupidement drôle et weirdly addictif. Cependant, petit bémol : la partie 2 est quand même moins bonne que la partie 1.
  9. Poupée Russe (saison 1) : À la fois drôle et dark, la série Netflix est addictive, puissante et prenante. Et Natasha Lyonne est absolument magistrale.
  10. Sex Education (saison 1) : Une série drôle et touchante à la fois. Elle est engagée sans en faire trop. Des répliques et des scènes à mourir de rire. Des personnages attachants. Joli coup de cœur pour cette série Netflix.

Les flops de Sabrina

  1. Game of Thrones (saison 8) : Ma déception est à la hauteur de l’amour que j’ai porté à cette série. En plus d’être immensément triste que ce soit fini, je suis immensément déçue de la façon dont ça s’est fait. C’était rapide, bâclé et très honnêtement, la série laisse un goût d’inachevé et sur certains points, même de raté.
  2. Djinn (saison 1) : Il n’y a rien qui va avec cette série. Ses acteurs sont nullissimes et son intrigue est bancale. De plus, Netflix a manqué un respect incroyable à la communauté arabe en choisissant d’ignorer sa réalité, son quotidien et sa culture. On avait une série occidentale qui se passait dans un pays arabe et en langue arabe mais c’est tout.
  3. Siempre Bruja (saison 1) : Nullissime. L’une des pires séries ever. Rien de bon à voir. À l’image de Djinn, Netflix fait encore preuve d’un racisme ahurissant.
  4. Las Chicas del Cable (saison 4) : Une série qui devient de plus en plus nulle et qui perd en réalisme en s’enlisant dans des complots aussi ridicules les uns que les autres.
  5. I-Land (saison 1) : Prévisible. Ennuyeux. Et un jeu d’acteur pourri. Passez votre chemin.
  6. Carnival Row (saison 1) : Des acteurs pas géniaux et une intrigue spéciale qui ne plaira pas à tout le monde. En tout cas, pas à moi.
  7. The End of the F***ing World (saison 2) : Une nouvelle saison inutile et ennuyeuse. Encore une série gâchée par l’appétit financier de Netflix.
  8. G.L.O.W (saison 3) : Une saison décevante et peu profonde. Les meilleures scènes étaient celles dans le cabaret Rhapsody et de catch. Le reste n’était pas assez profond, parfois redondant, souvent ennuyeux.
  9. Big Little Lies (saison 2) : Une fin aussi inutile qu’anti-féministe. Elle gâche tout ce qu’elle avait construit la saison 1 et ne sert strictement à rien. Ennuyeuse au possible, on aurait clairement pu s’en passer.
  10. Anne with an E (saison 3) : Une saison finale pas assez aboutie. Une série inachevée et ça se ressent dans plusieurs intrigues. Extrêmement frustrant.

Les tops de Sara

  1. Brooklyn Nine-Nine (saisons 1 à 5) : Ma grosse découverte de cette année (oui oui je suis super en retard, shame on me). Et c’est un gros kiff à chaque nouvel épisode ! Des barres de rire en veux-tu en voilà, des personnages tous un peu fous mais ô combien adorables, bref c’était clairement ma dose d’humour et de bonne humeur en 2019 ! PS : Jake Peralta est mon héros et se classe directement parmi mes persos de séries favoris de tous les temps.
  2. The Boys (saison 1) : Une série jouissive à souhait tant elle dénonce la face cachée des super-héros avec un mordant et un politiquement incorrect à toute épreuve. Ici aussi on a un groupe de personnages super chouettes à suivre… et à l’opposé un autre groupe qu’on prend grave plaisir à détester et à qui on souhaite le pire ! Chaque épisode est un régal et je suis super impatiente de voir la saison 2.
  3. The Act (saison 1) : J’ai adoré cette série d’une saison unique de 8 épisodes, qui est juste totalement malaisante et d’autant plus glaçante qu’elle s’inspire de faits réels. C’est encore plus troublant quand on va voir les images de la véritable affaire sur le net, il y a vraiment un souci du détail qui a été apporté pour retranscrire fidèlement les faits. J’ai aussi découvert le syndrome de Münchhausen par procuration, et à nouveau ça fout les jetons…
  4. Good Trouble (saison 1) : En tant que fan de la série The Fosters, je me voyais très mal passer à côté de son spin-off centré sur Mariana et Callie. Et je dois dire que j’ai autant aimé celui-ci que la série mère ! Les sujets sont multiples, totalement d’actualité et dans l’air du temps (féminisme, LGBTQ+, sexisme au travail, grossophobie, …) et donc c’est clairement une série qui parlera aux jeunes adultes d’aujourd’hui et dans laquelle ils pourront facilement se retrouver.
  5. Good Doctor (saisons 1 et 2) : Ah cette série ! Moi qui n’aime pas du tout les séries médicales habituellement, je suis totalement tombée sous le charme de Shaun Murphy et de son dysfonctionnement social. C’est super émouvant, attendrissant et, il faut l’avouer, aussi triste par moments, j’ai versé quelques larmes en visionnant ces 2 premières saisons !
  6. Stranger Things (saison 3) : Une saison que j’ai beaucoup aimée et qui remonte le niveau de la série, dont la saison 2 était pour moi clairement un cran en-dessous. Bon, on reste sur quelque chose de similaire aux deux saisons précédentes au niveau de l’intrigue (et surtout des monstres) mais je ne sais pas, j’ai adoré l’ambiance de cette saison 3, voir les enfants se transformer en ados, etc.
  7. Love, Death + Robots (saison 1) : Une série qui sort de l’ordinaire avec ses 18 épisodes indépendants qu’on peut sans se tromper qualifier de courts-métrages d’animation. Ça m’a bien rappelé Black Mirror par moments ! Il y a pas mal de diversité niveau styles d’animation et thèmes, et ça fait du bien. Certains épisodes sont meilleurs que d’autres, mais la présence de chacun est justifiée. En ce qui me concerne, mes préférés sont les épisodes 1 (« Sonnie’s Edge »), 2 (« Three Robots »), 3 (« The Witness »), 5 (« Sucker of Souls »), 7 (« Beyond the Aquila Rift », mon coup de cœur ultime !) et 14 (« Zima Blue »).
  8. Elite (saison 2) : Une seconde saison à la hauteur, bien que tout de même un peu en-dessous de la première. Cependant j’ai à nouveau beaucoup aimé cette intrigue « non-linéaire », les scandales, les histoires de sexe, de trahisons, de mensonges, etc. Toujours aussi prenant !
  9. Siren (saison 2) : Je ne vous remets pas ici les raisons qui font que j’apprécie cette série, pour ça je vous redirige vers mon top de l’année dernière. J’ai certes été un petit peu moins emportée par cette saison mais comment vous dire… les sirènes et autres habitants de Bristol Cove ont tout de même encore une fois réussi à stole my heart !
  10. Creepshow (saison 1) : Je dois vous avouer quelque chose : à la base je destinais ce numéro 10 à la saison 3 de 13 Reasons Why. Mais j’ai changé d’avis à la dernière minute car je me suis dit que Creepshow était certainement bien moins connue et qu’elle méritait vraiment d’être mise en avant, j’ai donc décidé de faire sa pub ! Tout comme son homonyme culte de 1982, Creepshow version 2019 nous offre plusieurs histoires courtes, fantastiques, horrifiques et gores aux thèmes aussi multiples que le nombre desdites histoires, le tout dans un style que certains trouveront cheap à souhait, alors que la série joue justement sur les codes et sur la nostalgie. J’ai adoré !

Les tops de Clélia

  1. Plan cœur : Vous souhaitez regarder une série pour vous réchauffer le cœur cet hiver au coin du feu ? Ne cherchez plus, Plan cœur est faite pour vous ! Deux saisons, de courts épisodes d’une vingtaine de minutes, des personnages attachants (quoi qu’en manque de nuances parfois), un Paris de carte postale… Tous les ingrédients sont réunis pour vous offrir la longue comédie romantique de Noël. Un petit bonbon à déguster !
  2. You : Un doux libraire rencontre une jeune lectrice. Ils accrochent, partagent leur passion pour la littérature, se mettent en couple. Le schéma classique d’une comédie romantique, jusqu’à ce que le héros sente son histoire d’amour menacée et alors le rêve se transforme en cauchemar. Une série hypnotique, vivement la prochaine saison !
  3. The Big Bang Theory : Sortie depuis quelques années déjà, on ne se lasse pas des aventures rocambolesques de nos scientifiques préférés ! Une belle et amusante alternative à Friends ou How i met your mother.
  4. Orange is the new black : Dernière et ultime saison sortie cette année. Alors que les précédents épisodes manquaient parfois de dynamisme et laissaient notre motivation de côté, cette conclusion déborde de rebondissements, de tension et d’humanité. Elle vaut le coup de s’accrocher !

Les flops de Clélia

  1. 13 Reasons Why : La première saison était remarquable, la deuxième décevante, la troisième indécemment longue. Le seul objectif pour le spectateur de tenir la distance des 13 épisodes ? Découvrir qui a tué Bryce Walker. A travers le témoignage d’une nouvelle arrivée au lycée, on découvre les autres personnages sous un nouveau jour, mais qui ne nous apporte finalement guère plus par rapport à la première saison. Une perte de temps, à éviter.
  2. Outlander : A chaque nouvelle saison, on a plaisir à retrouver nos personnages favoris, dans un environnement qui nous ravit. Pourtant, les intrigues se perdent en longueur et même les rebondissements nous laissent perplexes. Espérons que la suite sera mieux…
  3. Grace et Frankie : Les aventures délurées de deux retraitées que tout oppose. Leur amitié est touchante, leur envie de vivre aussi, mais passés les premiers épisodes le charme se perd et les intrigues deviennent redondantes. 
  4. La casa de Papel : Encore une série incroyablement bien accueillie lors de la première saison, et qui aurait dû s’en tenir là. A vouloir étirer deux, trois saisons, avec une nouvelle intrigue pour chaque, on perd la tension et, plus largement, l’intérêt de la série. Dommage…
  5. Game of Thrones : La fin tant attendue de cette série à succès est enfin arrivée ! Même si cette dernière saison ne manque pas de tension et de rebondissements, la résolution de chaque intrigue semble bâclée, trop rapidement dévoilée, comme si le temps manquait pour des explications plus approfondies. On gardera un bon souvenir de cette série, sans pour autant s’y replonger.

Les tops de Meriem

  1. Fleabag (saison 1 et 2) : Une révélation. Il ne m’a pas souvent été donné de tomber sur une série aussi chargée émotionnellement mais tout à la fois légère et incisive. La série créée par Phoebe Waller-Bridge parvient à nous toucher en plein coeur avec justesse et émotion. A voir absolument !
  2. Mindhunter (saison 3) : Dans un style différent, cette plongée dans la psychologie des criminels et les prémisses du département des sciences comportementales du FBI, la série Mindhunter est une petite pépite. 
  3. Le bazar de la charité : Diffusée en fin d’année sur TF1 puis sur Netflix, cette série française est une véritable réussite. Relatant les terribles événements survenus à Paris en 1875, la série se concentre sur le destin lié de femmes ayant survécu à cette épreuve et qui tentent de naviguer et survivre dans un monde d’hommes impitoyables. Une belle réussite !
  4. The Witcher : Très attendue, cette adaptation de la saga Le Sorceleur de l’auteur polonais Andrzej Sapkowski a relevé la plupart des défis ! On lui reprochera son peu de clarté vis-à-vis de la succession des événements, mais je ne peux que reconnaître m’être immédiatement sentie happée par l’histoire ! Entre une intrigue qui tient la route et un humour grinçant, on ne peut que jeter un sou au Sorceleur !
  5. Game of Thrones : Si je place cette série dans le TOP 5 des sorties 2019 malgré une fin très en-deçà de la qualité des finale en grande pompe auxquels nous sommes habitués, c’est plus pour l’attachement assez peu objectif que j’éprouve pour Game of Thrones. Comme beaucoup, j’ai suivi le périple de ces familles, de ces reines et de ces rois avec ferveur et aujourd’hui encore j’aime à me rappeler cette fascination presque enfantine à voir l’univers de George R. R Martin prendre vie. Game of Thrones, la série, a pris fin en 2019 et c’est pour tout l’univers qu’il nous a été donné de voir que je le place en TOP, pas pour la fin que l’on a eue.

Les tops de Greycie

  1. Game of Thrones (saisons 1 à 8) : Après des années de résistance, j’ai fini par me lancer dans l’aventure et je n’ai pas regretté d’attendre une décennie pour la découvrir en intégrale. C’est une série de grande qualité, avec une intrigue complexe mais très bien pensée. Mais surtout elle regorge de personnages aussi attachants que détestables. Sans oublier le travail technique qui a mis la barre haute jusqu’au bout. Seul bémol : la dernière saison aurait vraiment mérité quelques épisodes de plus pour une fin de série satisfaisante.
  2. The Crown (saison 3) : Il était temps qu’elle sorte, cette saison 3 ! Changement d’époque mais aussi d’interprète pour la famille royale, et c’est vraiment une réussite. Les acteurs sont très convaincants. La mise en scène est très léchée comme toujours mais ce sont avant tout les intrigues choisies qui sont très marquantes et qui nous font découvrir une autre Grande-Bretagne ou les aspects cachés d’une crise ou d’un scandale. Aurons-nous droit au Megxit dans les saisons à venir ??? On peut toujours rêver.
  3. This is Us (saison 1) : Une série familiale très très très attachante et bouleversante sur une famille à la fois classique et hors norme. J’ai adoré le pilote avec ce fil conducteur des anniversaires. Cette série explore de nombreux sujets de société avec beaucoup d’intuition, de force et de bienveillance grâce aux différentes lignes temporelles explorées dans les épisodes. Un choix scénaristique qui porte ses fruits puisqu’on est régulièrement surpris ou touché par les problématiques qui touchent nos personnages. 
  4. La Umbrella Academy (saison 1) : Nouvelle série chez Netflix qui est plutôt bien réussie. J’ai adoré les personnages, tous plus loufoques les uns que les autres. J’ai hâte de découvrir la suite. 
  5. Le bazar de la charité : Moi qui ne suis pas très friande des séries françaises, j’ai été surprise par la qualité technique de cette dernière. Le premier épisode est vraiment réussi avec des enjeux qui incitent vraiment à découvrir la suite. Mais je regrette qu’au niveau des intrigues et du jeu des acteurs, ça ne suive pas. Malgré tout, je la mets dans le top en encouragement.

Le flop de Greycie

  1. 13 Reasons Why (saison 3) : Une série que j’ai adorée pour son traitement du sujet très réaliste du harcèlement scolaire et de ses conséquences, mais qui, au fil des saisons, a perdu en crédibilité. Cette saison 3, c’est la saison de trop. Des enjeux bateaux, des acteurs à bout de souffle et une mise en scène désincarnée. Il n’y a plus rien à sauver, ce qui faisait la spécialité de 13RW c’était ses thématiques de l’adolescence traitées avec impact et réalisme, ses acteurs impliqués et une mise en scène efficace, maintenant elle ressemble à n’importe quelle série à destination des jeunes. Plus qu’une série teenager, c’était surtout et avant tout une série sur les dérives de la société américaine. Là elle a perdu son âme et c’est bien dommage.

Et vous, quelle série vous aura marqué en 2019 ?

94s kid. Je vis d’art, d’astres et d’eau fraîche. Je suis, semble-t-il, attachée à la littérature, aux séries et aux langues (entre autres choses tout aussi folles). Je combats les caprices des mots sur le champ des idées coincées sur la langue. Je peux faire d’une série un long film de quatorze heures et la traduction, c’est sacré !
0 I like it
0 I don't like it

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *